Journal Télévisé

Vue : 719 fois

Un Jeune Etudiant malmené par la Police


Vue : 857 fois

Kemi Seba parle du développement africain des Bilderberg de Gbagbo Khadafi


Vue : 737 fois

Cheikh Bamba Dieye précise pourquoi il quitte le gouvernement de Macky Sall


Vue : 833 fois

Sénégal : Aminata Touré reconnaît sa défaite


Vue : 822 fois

Ziguinchor: affrontements entre gardes et au salon d'honneur à l'arrivée de Youssou Ndour


Vue : 732 fois

Dakar les coupures de courant, cauchmar des populations.


Vue : 762 fois

Documentaire Histoire des sérères du Sénégal


Vue : 812 fois

Match de préparation pour la Coupe du Monde 2014 Kosovo Vs Senegal 1-3


Vue : 572 fois

Le président Macky entame en fin son programme Sénégal Émergent


Vue : 850 fois

ENTRETIEN THIERRY NGOGANG REÇOIT L'ÉCONOMISTE IVOIRIEN NICOLAS AGBOHOU


Vue : 1308 fois

Laurent Gbagbo Devoir de vérité.


Vue : 2650 fois

Les Noirs vont disparaitre s'ils ne se reveillent pas !


Vue : 2372 fois

La réponse du Président Macky Sall sur l'homosexualité


Vue : 2202 fois

Voici les images de la Visite de Barack Obama à Gorée


Vue : 1800 fois

Moustapha Niasse Invite Les Sénégalais à Souhaiter La Bienvenue à Barack Obama


Vue : 1738 fois

L'Interview sur AFRICA 24,avec Amadou Kané :
Minsitre de l'Economie et des Finances du Senegal


Vue : 1931 fois

Culture:
Kocc Barma, le plus grand philosophe Sénégalais de tous les temps


Vue : 1688 fois

Macky Sall:
"Aucun pays n'est à l’abri de la menace terroriste"


Vue : 1575 fois

50 ans de l'UA:
Le Point reçoit le Pr Mamadou Aliou Diallo


Vue : 2904 fois

Le J.T 20h du 08 Aout.


Vue : 2495 fois

Le J.T 13h du 08 Aout.


Vue : 2327 fois

Le J.T 20h du 04 Aout.


Vue : 2737 fois

Le J.T 20h du 29 Juil.


Vue : 8339 fois

Nouvel An 2011 : Discours de Wade à la NAtion


Vue : 16468 fois

France Afrique
Comment La France fait et defait les Presidents Africains Documentaire Exclusif France 3


Vue : 8651 fois

Cinquantenaire du Sénégal:
Le grand défilé.


Vue : 6674 fois

Cinquantenaire du Sénégal:
Discours du Pdt Wade.


-

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Recherche avancée
 

Elle s’est retrouvée en première ligne dans la lutte contre la plus terrible épidémie qu’a connue l’humanité en ce début de millénaire. Face au spectre de ce terrible fléau (6 841 morts, sur 18 464 cas enregistrés, d’après le dernier bilan fait par l'Organisation mondiale de la santé, ce lundi 15 décembre 2014), elle s’en est sortie haut la main. Et c’est avec sa blouse blanche de praticien, qu’elle a enfilé comme un treillis militaire

Elle s’est retrouvée en première ligne dans la lutte contre la plus terrible épidémie qu’a connue l’humanité en ce début de millénaire. Face au spectre de ce terrible fléau (6 841 morts, sur 18 464 cas enregistrés, d’après le dernier bilan fait par l'Organisation mondiale de la santé, ce lundi 15 décembre 2014), elle s’en est sortie haut la main. Et c’est avec sa blouse blanche de praticien, qu’elle a enfilé comme un treillis militaire

L’affaire arcelor Mittal n’est pas encore terminée. Un intermédiaire bien connu dans le milieu des mines, André Gyenfie, patron de Lithos Corporation dont le siège social est à Johannesburg, a déposé une plainte contre Me Abdoulaye Wade et plusieurs de ses proches dans le cadre de l’affaire Kumba Resources LTD. Selon «Enquête», il estime avoir été floué. Il a déposé une plainte pour «concussion, faux et usage de faux en écritures privées



L’Alliance pour la république (Apr) ne rigole plus. Les responsables des partis membres de la coalition «Benno Bokk Yaakaar», les alliés du Président de la République, Macky Sall, devront se déterminer. Sinon, ils vont directement vers un clash avec le parti présidentiel. Mahmoud Saleh, Directeur de cabinet politique du Président de la République, et Aminata Touré, ancien Premier ministre, ont carrément donné un ultimatum aux alliés.

Annoncée à plusieurs reprises, la déclaration de patrimoine de sortie du maire de Dakar Khalifa Sall aura finalement lieu ‘’d’ici quelques jours’’. La révélation est du coordinateur du Forum civil. Mouhammadou Mbodji explique le retard par l’absence de l’un des membres du jury qui, selon lui, était hors du territoire national. ‘’Aujourd’hui, tout est fin prêt pour organiser la cérémonie‘’, assure-t-il. ‘’Khalifa Sall n’est pas tenu de le faire

Aïda Ndiongue reste en prison. Ainsi en a décidé la Cour suprême qui a déclaré irrecevable la requête déposée par ses avocats aux fins d’annulation de la procédure la concernant, pendante devant le Juge du 2e cabinet du tribunal régional hors classe de Dakar. Son espoir de voir la procédure annulée par la haute juridiction anéanti, Aïda Ndiongue peut, toutefois, se rabattre sur la Chambre d’accusation de la Cour d’appel

L’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio, s’est dit ‘’gêné’’ par le débat sur la légitimité Michaëlle Jean nommée secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), estimant que l’ancienne gouverneure du Canada ‘’est une citoyenne de la diaspora africaine’’.‘’Je veux exprimer ma différence par rapport à toutes ces personnes qui ont suscité un débat sur la légitimité de Michaëlle Jean

Les sorties récentes de Me Abdoulaye Wade, défendant bec et ongle son fils et s’attaquant ouvertement à Macky Sall et à son frère Aliou Sall, ne sont pas gratuites, selon «Enquête» qui pense que c’est Karim Wade, depuis sa cellule de Rebeuss, qui manipule son père. Il lui aurait mis la pression pour qu’il mette la main à la pâte, lui faisant même parvenir la totalité du dossier concernant les infractions qui lui sont reprochées.

Les sorties récentes de Me Abdoulaye Wade, défendant bec et ongle son fils et s’attaquant ouvertement à Macky Sall et à son frère Aliou Sall, ne sont pas gratuites, selon «Enquête» qui pense que c’est Karim Wade, depuis sa cellule de Rebeuss, qui manipule son père. Il lui aurait mis la pression pour qu’il mette la main à la pâte, lui faisant même parvenir la totalité du dossier concernant les infractions qui lui sont reprochées.

Après la réception par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) des résultats des commissions rogatoires, qui étaient envoyées en France, Karim Wade est convoqué vendredi par le Président de la Commission d’instruction, Cheikh Tidiane Bèye. Il s’agira pour lui, note «L’Observateur», d’assister à l’ouverture des scellés rapatriés par le Doyen des juges du Tribunal de grande instance de Paris.

Me Nafissatou Diop Cissé est dans tous états. «Il y a beaucoup d’ostracisme à l’Apr», lâche-t-elle. L’ex-rewmiste dit l’avoir «vécu» avec le ministre de la Femme, qui fait preuve d’un «oubli volontaire» en ne l’invitant pas au lancement des travaux du tronçon Fatick-Kaolack. Selon elle, Mariama Sarr gère «seule» l’Apr de Kaolack. La notaire souhaite, par ailleurs, des retrou­vailles entre les Libéraux qui n’ont pas de dossiers judiciaires et l’Apr.

Moustapha Cissé Lô pense que le président de la République, Macky Sall, doit se débarrasser de Mahmoud Saleh, parce qu’il est en train de l’isoler. «Le président de la République devrait être entouré d’hommes de qualité et de valeur. Mais aujourd’hui, nous notons qu’il y a des personnalités comme Mahmoud Saleh, cet homme qui est l’ennemi numéro un de la stabilité de l’Apr et du gouvernement et qui complote contre tous ceux

Le bras de fer engagé par Me Wade contre le pouvoir en place, avec notamment les dossiers Arcelor Mittal et Pétro Tim, n’est apparemment pas en passe de connaitre son épilogue. Pis, la tension est en train de monter d’un cran, surtout de côté de l’Apr, au lendemain de la sortie du Pm Dionne démontant les accusations de l’ancien Président du Sénégal sur ces deux affaires, et de la réplique du Pds et de ses alliés taxant

Le cabinet MGP Afrique entame une étude sur le système de rémunération au sein de l’administration publique sénégalaise. Il s’agit de mettre sur pied un nouveau système de rémunération plus juste et équitable au détriment de l’actuel qui renferme des ‘’inégalités’’ Dans à peu près 120 jours, le cabinet MGP Afrique, chargé de produire l’Etude sur le système de rémunération au sein de l’administration publique, va rendre son rapport.


Le président de la République, Macky Sall, n’est pas insensible aux déclarations faites récemment par son prédécesseur, Abdoulaye Wade. Lors du meeting du 21 novembre dernier, Wade s’était attaqué à Macky Sall et à son frère, Aliou Sall. Quelques jours plus tard, dans une interview accordée à des chaines de télévision, il ajoutait : «On va vers une période d’affrontement. Macky Sall m’a déclaré la guerre, je vais relever le défi.

Le président de la République, Macky Sall, n’est pas insensible aux déclarations faites récemment par son prédécesseur, Abdoulaye Wade. Lors du meeting du 21 novembre dernier, Wade s’était attaqué à Macky Sall et à son frère, Aliou Sall. Quelques jours plus tard, dans une interview accordée à des chaines de télévision, il ajoutait : «On va vers une période d’affrontement. Macky Sall m’a déclaré la guerre, je vais relever le défi.

Karim Wade ne s’ennuie pas en prison. Outre les notes qu’il prend et la préparation de son procès, il passe son temps à la prison de Rebeuss à se maintenir en forme. Il s’est mis à fond au basket, informe «La Tribune». Il se rend souvent au terrain de basket de la prison, note le journal, pour s’éclater. Ce qui fait que depuis son incarcération, le 17 avril 2013, il n’est pas parti une seule fois à l’infirmerie de la prison.

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, recevra le prix Guangzhou, qui met à l'honneur des innovations urbaines des différents coins du monde, jeudi, à 16 heures, à l’hôtel de ville, annonce un communiqué transmis à l’APS.La cérémonie se déroulera en présence de l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, précise la même source.Elle explique que ‘’le prix Guangzhou, initié en 2012 par Cités et gouvernements locaux Unis

Les principaux leaders de l’opposition n’ont pas tardé à réagir après la conférence de presse du Premier ministre Mahammed Dionne. A la faveur de la réunion hebdomadaire des leaders du front patriotique pour la défense de la République (FPDR), et de la sortie médiatisée du chef du gouvernement, Oumar Sarr et Mamadou Diop Decroix ont exigé des explications plus approfondies sur les affaires Mittal et Pétro-Tim.

C’est un front social déjà agité qui se profile à l’horizon après une période appelée «délai de grâce» dans les secteurs de l’Education et de la Santé. Les syndicats de ces secteurs stratégiques entendent croiser le fer avec le gouvernement du Sénégal pour le respect des engagements inscrits dans les protocoles d’accords signés. Pendant que les syndicats d’enseignants, notamment le Cadre unitaire des enseignants

Les présidents tchadien, malien et sénégalais ont exhorté mardi les Etats occidentaux à "achever le travail" en Libye en intervenant contre le sanctuaire jihadiste installé dans le sud du pays, qui menace tout le Sahel "La Libye est devenue le terreau du terrorisme et de tous les malfaiteurs.Le Mali, c’est la conséquence directe de la destruction et du désordre libyen, Boko Haram aussi", a lancé le chef de l’Etat tchadien, Idriss Deby

Les résultats de la Commission rogatoire, adressée au Doyen des juges du Tribunal de Grande instance de Paris, viennent de tomber entre les mains du Président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Henry Grégoire Diop, et ses assesseurs. Selon les conclusions du magistrat Roger Le Loire, informe «L’As», seuls Karim Wade, Mamadou Pouye, Alioune Samba Diassé

Les résultats de la Commission rogatoire, adressée au Doyen des juges du Tribunal de Grande instance de Paris, viennent de tomber entre les mains du Président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Henry Grégoire Diop, et ses assesseurs. Selon les conclusions du magistrat Roger Le Loire, informe «L’As», seuls Karim Wade, Mamadou Pouye, Alioune Samba Diassé

Le silence d’Idrissa Seck fait couler beaucoup d’encre et de salive. Très critique envers le gouvernement de Macky Sall, multipliant les sorties à toutes les occasions, Idrissa Seck est subitement devenu aphone. Aux journalistes qui attendaient sa déclaration lors de sa visite à Touba, en prélude au Magal de Touba, il dira : «Je ne parlerai pas de politique». «L’Observateur» donne les réponses de son mutisme et cite même

Accompagné d’une forte délégation, le président de la République était hier l’hôte des Sénégalais travaillant et vivant en Espagne. Mais la déception fut grosse pour la plupart d’entre eux qui n’ont pas pu accéder à la salle de l’hôtel Villa Magna pour écouter et présenter leurs doléances à Macky Sall, qui effectuait ainsi sa première visite officielle en Espagne, depuis son élection à la magistrature suprême.

Nafi Ngom Keïta, la Présidente de l’Office central de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), a lancé un appel aux autorités qui gèrent des budgets de plus d’un milliard de venir faire leurs déclarations de patrimoine. «Nous ne cherchons pas à créer des problèmes aux gens, nous cherchons simplement à faire notre travail. C’est une loi votée par l’Assemblée nationale qui consacre la déclaration de patrimoine.

`Le Premier ministre Mahammed Dionne a procédé lundi au lancement des travaux de reconstruction du tronçon Kaolack-Fatick, une section de la Route nationale I, longue de 42 kilomètres pour un coût de 16,4 milliards de francs, a constaté l’APS.''La reconstruction de cette route permettra de soulager les souffrances des populations de Kaolack, de Fatick, et de l’ensemble des usagers de la route ’’, a-t-il dit, lors de la cérémonie.

La Ville de Dakar a été désignée membre du Réseau des villes créatives de l’Unesco dans la catégorie des arts numériques?. Une désignation qui, selon un communiqué de la mairie de Dakar, «est le fruit de la volonté politique du Conseil municipal de Dakar appuyée par le soutien formel de l’Etat du Sénégal à travers la Commission nationale pour l’Unesco mais aussi d’un travail collectif de femmes et d’hommes de culture et de la dynamique

Le silence observé ces derniers temps par le leader de Rewmi est loin d’être fortuit. En réalité, cette nouvelle attitude d’Idrissa Seck obéit à une stratégie de communication en vue de la présidentielle de 2017.Ils étaient nombreux à être intrigués du silence de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, sur les questions d’actualité lors de sa récente visite à Touba. Discret depuis quelque temps sur la scène politique, le leader de Rewmi dit être

Le silence observé ces derniers temps par le leader de Rewmi est loin d’être fortuit. En réalité, cette nouvelle attitude d’Idrissa Seck obéit à une stratégie de communication en vue de la présidentielle de 2017.Ils étaient nombreux à être intrigués du silence de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, sur les questions d’actualité lors de sa récente visite à Touba. Discret depuis quelque temps sur la scène politique, le leader de Rewmi dit être

Petit à petit, Karim fait son nid de candidat à la tête du Pds et à la Présidentielle. Son père l’y aide ; Babacar Gaye et d’autres aussi. Mais les dernières sorties de Souleymane Ndéné Ndiaye, Aïda Mbodj ou encore Pape Diop, qui entrebâille la porte du retour, augurent une bataille fratricide. Sans merci. Et dans cette guerre de succession, le Pds risque une «guerre de sécession».La flamme du Fpdr rallume le Pds

 


Le Parti socialiste (PS) loue "la clarté" des explications données par le Premier ministre Mahammed Dionne sur l'affaire ArcelorMittal et le "sens élevé des responsabilités" chez le chef du gouvernement.M. Dionne a donné, samedi, une conférence de presse durant laquelle il s’est prononcé essentiellement sur le différend entre l’Etat du Sénégal et la société indienne ArcelorMittal.

Le spécialiste en Communication, Mamadou Thiam, membre de la fondation «Servir le Sénégal», remplace Yakham Mbaye dans la gestion de la communication présidentielle. Selon «La Tribune», qui tient l’information «des membres de la délégation qui accompagne Macky Sall en Espagne», le chef de l’Etat a décidé de démettre Yakham Mbaye qui gérait jusqu’ici la communication de l’exécutif.

Moins d’un mois après l’avertissement du maire de Dakar, Khalifa Sall, indiquant que la ville «pourrait ne pas payer les salaires du mois de novembre» aux agents municipaux, si on applique l’arrêté pris par le préfet portant répartition des compétences entre les différentes communes qui la composent, ça commence à râler dans certaines communes de la capitale sénégalaise. A l’instar de la commune des Parcelles assainies

Le premier Forum international sur la Paix et la Sécurité en Afrique s'ouvre lundi à Dakar avec pour objectif d'accroître l'implication des Africains dans leur défense face aux défis qui secouent le continent."L'ambition est de créer une culture sécuritaire commune en Afrique (..) L'impératif sécuritaire doit être considéré par les Africains comme une priorité", insiste le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui s'est beaucoup impliqué

Le désenclavement intérieur du Sénégal, l’accès aux services sociaux de base ainsi que la campagne de commercialisation arachidière 2014 ont été les principales préoccupations du chef de l’Etat au cours du dernier Conseil des ministères tenu avant-hier, mercredi 10 décembre. Devant l’attelage gouvernemental dirigé par Mahammad Dionne, Macky Sall a édicté moult directives pour arriver aux objectifs qu’il s’est assigné

Le désenclavement intérieur du Sénégal, l’accès aux services sociaux de base ainsi que la campagne de commercialisation arachidière 2014 ont été les principales préoccupations du chef de l’Etat au cours du dernier Conseil des ministères tenu avant-hier, mercredi 10 décembre. Devant l’attelage gouvernemental dirigé par Mahammad Dionne, Macky Sall a édicté moult directives pour arriver aux objectifs qu’il s’est assigné

Le parquet général ne s’étant pas opposé à sa liberté provisoire, Bara Sady est désormais libre de tout mouvement. L’ancien directeur général du Port de Dakar qui était incarcéré depuis novembre 2013, dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis, a été élargi de la prison de Rebeuss, le jour du Grand Magal de Touba, selon des sources concordantes.Après moult tentatives de recouvrer la liberté,

Agée de seulement 26 ans, la course effrénée vers le gain facile de Maguette Thiam, avec plus de 1,6 kg de cocaïne, s’est arrêtée lundi 8 décembre à l’aéroport de Bamako-Sénou. Elle venait de débarquer en provenance de Lomé via Addis pour mettre le cap par voie terrestre sur Dakar. Selon les explications du Directeur de l’Office central des stupéfiants, Colonel Moussa Zabour Maïga, le lundi 8 décembre 2014 à 14h50, les éléments de la Cellule

L’Indice harmonisé des prix à la consommation au Sénégal a connu une baisse de 0,9% au mois de novembre 2014 après avoir progressé de 0,8% au mois précédent, a appris vendredi APA auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).‘’Cette évolution est attribuable au fléchissement des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, des boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants

Le président de la République, Macky Sall, sera au Royaume d’Espagne le 14 décembre 2014 prochain pour une visite de trois jours, sur invitation des autorités espagnoles. Le 14 décembre, Macky Sall rencontrera, à 17 heures, la communauté sénégalaise résidant en Espagne, à l’hôtel Villa Magna. Une occasion pour les nombreux émigrés Sénégalais vivant en Espagne d’égrener un chapelet de doléances. Macky Sall accordera ensuite

Le président de la République, Macky Sall, sera au Royaume d’Espagne le 14 décembre 2014 prochain pour une visite de trois jours, sur invitation des autorités espagnoles. Le 14 décembre, Macky Sall rencontrera, à 17 heures, la communauté sénégalaise résidant en Espagne, à l’hôtel Villa Magna. Une occasion pour les nombreux émigrés Sénégalais vivant en Espagne d’égrener un chapelet de doléances. Macky Sall accordera

Moustapha Cissé Lô minimise la mobilisation que Wade a faite à Touba après le passage de Macky Sall, la semaine dernière. «C’est la presse qui veut en faire un truc grandiose, mais toute le monde a vu l’accueil de Macky Sall», compare-t-il dans un entretien accordé à «L’Observateur».«Quand on vient à Touba avec de l’argent et qu’on appelle les gens à sortir massivement, ils vont répondre présent.

L’Objectif zéro accident n’a finalement pas été atteint lors du Magal de Touba. Les Sapeurs-pompiers n’ont pas, en effet, chômé. Ils ont effectué, pour l’heure, 159 sorties et ont répertorié 107 accidents. Des accidents qui ont touché 319 personnes et ont couté la vie à 11 pèlerins. Du côté de la police, ce sont 134 malfaiteurs qui ont été mis hors d’état de nuire, selon le bilan dressé par Oumar Mal, le Directeur de la Sécurité publique.

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a confirmé mercredi que le prix d’achat aux producteurs, pour la campagne agricole 2014, est fixé à 200 francs CFA le kilogramme pour l’arachide, a-t-on appris de source officielle à Dakar.Le président Sall en a fait l’annonce le même jour, lors de la réunion du conseil des ministres, au palais de la République.A l’occasion de cette rencontre hebdomadaire, ‘’le ministre

441 254 tonnes de poissons ont été débarquées en 2013, au Sénégal. L’annonce est de l’adjoint au directeur des pêches, Seydina Diouf, qui présidait hier, mardi 9 décembre l’atelier de lancement du projet de surveillance de l’environnement et de la sécurité en Afrique (Mesa) au Sénégal.Seydina Diouf a estimé par ailleurs que prés de 25% des recettes d’exportation proviennent de la pêche alors que 17% de la population tirent leurs revenus


Dans le cadre du voyage-retour effectué à Paris par Me Wade, la plainte pour l’affaire Arcelor-Mittal ne serait que la fumée qui s’échappe de la fournaise que l’ancien président de la République est en train de concocter pour « détruire » Macky et sa famille Abdoulaye Wade aurait comme idée de revisiter les cimetières de toutes les affaires compromettantes et qu’il avait volontairement classées sans suite alors qu’il était préside

Dans le cadre du voyage-retour effectué à Paris par Me Wade, la plainte pour l’affaire Arcelor-Mittal ne serait que la fumée qui s’échappe de la fournaise que l’ancien président de la République est en train de concocter pour « détruire » Macky et sa famille Abdoulaye Wade aurait comme idée de revisiter les cimetières de toutes les affaires compromettantes et qu’il avait volontairement classées sans suite alors qu’il était préside

Ancien président de l'Assemblée nationale du Sénégal, Pape Diop tient très à cœur les retrouvailles de la famille libérale. Interpellé à Touba, alors qu’il effectuait une série de visites de courtoisie chez les guides religieux, il a lancé un appel à ses camarades libéraux pour un regroupement de la famille. Cela afin de se donner plus de chances à la présidentielle prochaine. «En vérité, nos chances ne seront grandes que si la famille se retrouve

L’attitude adoptée par certains membres de la majorité consistant à demander au gouvernement à fournir des éléments de preuve à propos des affaires Arcelor Mittal et Pétro Tim n’en a pas fini de secouer la mouvance présidentielle et d’y semer un trouble profond. Entre positions divergentes, contradictions et contre-déclarations, la coalition de Macky Sall se retrouve ainsi en pleine ébullition. Suffisant pour que des analystes (comme le politologue

La 120-ème édition du Magal (pèlerinage) de Touba (200km de Dakar) est célébrée ce jeudi, en commémoration du départ en 1895 pour un exil de sept ans au Gabon, du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba.Chaque année, précisément le 18 Safar (mois lunaire), quelque quatre millions de musulmans convergent dans la ville sainte pour célébrer l'un des plus importants événements religieux au Sénégal.

L’armée sénégalaise s’est fortement déployée dans la cité religieuse de Touba avec l’installation d’un hôpital de campagne et de trois postes de santé avancés dans le cadre de sa contribution à la couverture sanitaire du magal, a constaté l’APS.Elle a choisi de les implanter entre les quartiers Darou Khoudoss et Darou miname, à côté de la mosquée de Serigne Souhaïbou Mbacké(1917-1991). Au total, une dizaine de tentes, presque accolées

Le président du Comité sénégalais des droits de l'homme (CSDH), Alioune Tine, a promis mercredi de plaider auprès des députés pour le vote du nouveau Code de la presse.''Nous allons faire le plaidoyer nécessaire pour que les députés adoptent le Code de la presse’’, a-t-il notamment dit. Selon lui, cela est essentiel vu ‘’la position de référence en matière de droits humains’’ que le Sénégal occupe en Afrique.

 


Il n’est pas donné à tout le monde d’être élevé au rang « d’ex-chef d’Etat », surtout sénégalais ! Suite aux propos d’Abdoulaye Wade qui se disait lésé par rapport à son statut d’ex-président, la cellule de presse de la Présidence a publié le décret portant sur la dotation des anciens chefs d’Etat. Un document qui révèle au grand jour la vie de nabab que mènent nos anciens présidents, qui perçoivent 5. 000.000 francs CFA par mois

Il n’est pas donné à tout le monde d’être élevé au rang « d’ex-chef d’Etat », surtout sénégalais ! Suite aux propos d’Abdoulaye Wade qui se disait lésé par rapport à son statut d’ex-président, la cellule de presse de la Présidence a publié le décret portant sur la dotation des anciens chefs d’Etat. Un document qui révèle au grand jour la vie de nabab que mènent nos anciens présidents, qui perçoivent 5. 000.000 francs CFA par mois

La polémique suscitée par les affaires Petro Tim et Arcelor Mittal continue encore d’alimenter le débat. Aujourd’hui, c’est la mouvance présidentielle qui se retrouve dans tous ses éclats, suite à la série de questionnements d’Abdoulaye Wade lors de son meeting tenue à la place de l’Obélisque, le 21 novembre dernier. En soulevant des zones d’ombres réelles ou supposées dans ces dossiers

Tous les responsables du Parti démocratique sénégalais ne surfent pas sur la même vague que Me Wade et Babacar Gaye qui semblent avoir choisi Karim Wade d’office pour présider aux destinées de la formation libérale. Aida Mbodji, connue pour son franc-parler ne s’est pas voilé la face pour dire son désaccord par rapport à une telle manière de procéder.«Si la succession de Wade à la tête du Pds ne dépendait que de moi

Les alertes des services de prévention  de la circulation routière n’y font rien. Cinq morts et pas moins de 50 blessés ont été enregistrés sur les routes depuis que la ruée vers Touba a commencé. Le journal Le Populaire informe que dans la nuit du mardi à mercredi un bus s’est renversé à hauteur de Ndoulo, provoquant 3 morts et 7 blessés graves. Hier, c’est sur la route de Diourbel qu’un véhicule a mortellement fauché

La cérémonie d’ouverture de l’édition 2014 des Assises de l’entreprise a tourné au duel à fleuret moucheté entre le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne et le président du Conseil national du patronat (Cnp), Baïdy Agne. Le Premier ministre a sommé les patrons sénégalais de faire leur job.«Que chacun fasse son job.» C’est en ces termes que Mahammad Boun Abdallah Dionne s’est adressé hier

Les membres de l’Association des imams et oulémas du Sénégal en visite fin novembre en Israël étaient porteurs d’"un message de paix" à transmettre aux autorités israéliennes, a déclaré, mardi à Dakar, le secrétaire général de cette structure, El Hadj Oumar Diène."Nous voulons [faire savoir] aux populations que notre visite à Jérusalem était une visite de paix.

L’affaire Karim Wade pourrait prendre une nouvelle tournure inattendue.  Selon le journal L’Enquête, une liberté provisoire ou un contrôle judiciaire serait à l’étude même si pour l’heure rien n’est encore retenu. Le journal qui évoque des sources judiciaires proches du dossier, informe que Karim Wade, ne serait plus dans ce cas de figure, resté en prison, mais se rendrait tous les jours au procès, avec les garanties

L’affaire Karim Wade pourrait prendre une nouvelle tournure inattendue.  Selon le journal L’Enquête, une liberté provisoire ou un contrôle judiciaire serait à l’étude même si pour l’heure rien n’est encore retenu. Le journal qui évoque des sources judiciaires proches du dossier, informe que Karim Wade, ne serait plus dans ce cas de figure, resté en prison, mais se rendrait tous les jours au procès, avec les garanties sécuritaires nécessaires.

En marge de la visite au Gabon du chef de l’Etat, Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur a tenu a éclaircir sur les relations supposées froides entre Macky Sall et Touba. Il explique que quand on a prétendu dernièrement que le Président Macky Sall a été hué à Touba et que la presse en a fait écho, il est allé voir son ami Serigne Bass Abdou Khadre, porte parole du Khalife général

Personne ne sait ce qui a pu se passer dans la tête de Fabienne Kabou. Cette jeune mère de 37 ans qui a noyé sa fille, Adelaïde à Berck-sur-mer en Boulogne-sur- Mer. Un an après avoir été mise en examen et écrouée pour assassinat, la jeune femme est sortie de son silence pour demander au juge le renouvellement de son mandat de dépôt,  révèle Libération. Fabienne Kabou se voit comme « possédée » et déclare

Suite à la publication à polémique des Mémoires de l’ancien président Abdou Diouf, Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général du Parti Socialiste (Ps) prend la défense de son ancien mentor. Dans une interview accordée au journal Le Populaire,  il juge judicieux pour une personne de la trempe de Diouf de publier ses Mémoires. « Chacun, peut avoir un point de vue particulier, un point de vue contraire. Et c’est normal. 

Aliou Sall a finalement renoncé  à porter plainte contre Abdoulaye Wade. Invité de l’émission Face2 Face, le maire de Guédiawaye a révélé qu’il abandonnait les poursuites contre l’ancien président Sénégalais qui l’accusait de détenir frauduleusement 30% des actions dans la société pétrolière Pétro-Tim, rapporte L’As. « Je ne veux pas que les sénégalais disent qu’après le fils, ils s’en prennent au père »

Le député Mamadou Lamine Diallo a demandé, dimanche, en séance plénière, le départ du directeur général du Port autonome de Dakar, Cheikh Kanté, estimant qu’il faut respecter l’Assemblée nationale.‘’Nous avons vu les offensives médiatiques du DG du Port (Cheikh Kanté) qui nous insulte quand il a fait des publi-reportages. Mais cela ne nous impressionne pas’’, a-t-il dit, lors du vote du budget du ministère de la Pêche

 


Le Sénégal perd chaque année, en moyenne, 95 personnes en mer. C’est l’annonce faite hier par le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime. Cette question, elle est sérieuse et nous devons la prendre à bras le corps. Toutefois, Oumar Guèye n’est pas sans dénoncer le laxisme des pêcheurs. Et malgré la subvention que l’Etat du Sénégal a faite sur les gilets de sauvetage, vendus à 5 000 F au lieu de 15 000F son prix initial

Le Président Macky Sall en visite à Touba dans le cadre des préparatifs du Grand Magal de Touba a été triomphalement accueilli hier, jeudi 4 décembre 2014 par les populations. Ces dernières sont sorties en masse pour réserver un accueil populaire à l’hôte du khalife général des mourides Serigne Sidy Moukhtar Mbacké qui avait lancé un appel la veille en demandant aux talibés mourides de venir l’accueillir.C’est une véritable

Le Président Macky Sall en visite à Touba dans le cadre des préparatifs du Grand Magal de Touba a été triomphalement accueilli hier, jeudi 4 décembre 2014 par les populations. Ces dernières sont sorties en masse pour réserver un accueil populaire à l’hôte du khalife général des mourides Serigne Sidy Moukhtar Mbacké qui avait lancé un appel la veille en demandant aux talibés mourides de venir l’accueillir.C’est une véritable

Macky Sall attendu au Gabon dès ce lundi   (Autres presses,06/12/2014)
Le président de la République sénégalaise effectuera une visite de travail de deux jours à Libreville dès lundi 8 décembre. Du 8 au 9 décembre prochains, Macky Sall, chef de l'Etat sénégalais, effectuera une visite officielle au Gabon. Au cours de cette visite de travail et d'amitié, les deux chefs d'Etats se pencheront sur des problématiques d’ordre diplomatique. A cet effet, ils développeront les questions de promotion

Les 29 et 30 novembre 2014, à Dakar, vingt-cinq ans après le Sommet organisé, en 1989, par le Sénégal, notre pays vient d’accueillir, pour la deuxième fois, les représentants de deux cent soixante dix huit millions  de locuteurs francophones dans le monde. Ce XVème Sommet, qui a porté sur le thème "Femmes et jeunes en Francophonie: vecteurs de paix, acteurs de développement",  a vu la participation

Des députés ont invité vendredi le gouvernement sénégalais à renforcer les acquis de la parité, consacrée par une loi votée en 2010, par le Parlement sénégalais.‘’C’est manquer d’ambition que de se suffire de ce que l’on a obtenu depuis que la loi sur la parité à été votée. Il faut continuer à se battre afin que toutes les femmes puissent accéder aux instances de décision’’, a exhorté la députée Aïda Mbodj.

 


Les bateaux Aguène et Diambogne, fruits de la coopération du Sénégal avec la Corée du Sud, sont arrivés à Dakar, vendredi, a-t-on appris le même jour auprès de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM), un service placé sous la tutelle du ministère sénégalais de la Pêche et de l'Economie maritime.
Des personnalités sénégalaises, dont le secrétaire général de ce ministère, Oumar Ndiaye, et le directeur général

On expliquait dans ces colonnes, édition du 28 novembre dernier, que l’affaire Habré est partie pour être le prochain feuilleton de l’hiver…sénégalais. Eh bien ! On va de rebondissement en rebondissement. Le Parquet, nous signale-t-on, vient de saisir d’un courrier la Chambre d’accusation pour ne plus exiger l’audition de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, cité indirectement dans le dossier pour avoir été le banquier

On expliquait dans ces colonnes, édition du 28 novembre dernier, que l’affaire Habré est partie pour être le prochain feuilleton de l’hiver…sénégalais. Eh bien ! On va de rebondissement en rebondissement. Le Parquet, nous signale-t-on, vient de saisir d’un courrier la Chambre d’accusation pour ne plus exiger l’audition de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, cité indirectement dans le dossier pour avoir été le banquier

L’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, soutient que son fils Karim Wade se porte bien et qu’il a souvent de ses nouvelles par l’intermédiaire de ses avocats. Cela ne veut pas dire qu’il a la conscience tranquille. «Dans la vie, j’ai tellement subi et vu des choses. J’espère qu’il ne lui (Karim) arrivera rien», dit-il dans un entretien accordé à Walf tv et 2Stv. «C’est dans les prisons qu’on empoisonne des gens.

Viviane Bampassy primée  (Seneweb,05/12/2014)
Mme Viviane Elisabeth Bampassy, notre ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des Effectifs et du Renouveau du Service public, vient de recevoir  le Prix «International Public Administration Award». Il lui a été décerné par le magazine français «Acteurs publics», un média qui prime, depuis 10 ans, les décideurs qui se sont le plus illustrés dans la gestion des affaires publiques.

Le renvoi du procès de Karim Wade, qui avait choqué ses avocats, est motivé par des raisons de sécurité. Les Rg s’étaient rendu compte que les Libéraux voulaient saboter l’audience en provoquant du grabuge au Tribunal lors de la reprise de l’audience. Ils voulaient profiter de la forte médiatisation du Sommet de la Francophonie pour orchestrer ce coup. Mais, les autorités ont déjoué ce plan qu’ils avaient ourdi en reportant ce procès.

Le projet de rattachement de la gendarmerie au ministère de l’Intérieur, annoncé par Abdoulaye Daouda Diallo à l’Assemblée nationale, n’enchante pas certains gradés de la maréchaussée. Macky Sall, à qui il revient de prendre l’ultime décision, continue la réflexion avant de transmettre un projet de loi dans ce sens à l’Assemblée nationale. Depuis toujours, la gendarmerie est dirigée par un Haut commandant qui a le rang

Des diplomates, des chefs religieux et des intellectuels du Sénégal ont appelé jeudi, lors d’une conférence à Dakar, à la reconnaissance par l’ONU d’un Etat palestinien à côté de celui d’Israël."A quel droit se réfèrent ceux qui s’arrogent le droit de ne pas reconnaître l’Etat palestinien? Un monde libre est un monde qui compte (en son sein) un Etat palestinien reconnu dans tous ses droits", a lancé Aminata Diaw

 


L’ancien président sénégalais, Abdou Diouf, a affirmé mercredi que Louga, sa ville natale, allait désormais occuper une place centrale dans sa nouvelle vie."J’ai maintenant quitté la vie publique. Je me consacrerai entièrement à ma vie privée. Et dans cette nouvelle vie, Louga occupera une place centrale", a-t-il dit en s’exprimant en langue wolof.L’ex-secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

L’ancien président sénégalais, Abdou Diouf, a affirmé mercredi que Louga, sa ville natale, allait désormais occuper une place centrale dans sa nouvelle vie."J’ai maintenant quitté la vie publique. Je me consacrerai entièrement à ma vie privée. Et dans cette nouvelle vie, Louga occupera une place centrale", a-t-il dit en s’exprimant en langue wolof.L’ex-secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

Le président de la République, Macky Sall, est attendu à Touba ce jeudi, en prélude au Magal de Touba qui se tiendra le 11 décembre prochain.Déjà, le khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, a fait sortir un communiqué pour réitérer son «ndiguël» : «aucun acte de sabotage ou de propos désobligeants ne sera toléré et les contrevenants s’exposent à une punition que je leur infligerai, moi-même».

Dans une de ses requêtes, le Procureur général des chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall, avait demandé à la chambre d’instruction d’auditionner l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, pour trouver les biens que l’ancien Président Tchadien, Hissène Habré, a acheminé au Sénégal au moment de sa fuite. Après le rejet de cette requête, il avait interjeté appel à la chambre d’accusation  des chambres africaines

Le président Macky Sall a demandé au gouvernement de prendre, dans les meilleurs délais, les dispositions appropriées pour la baisse des prix de l’essence et du gasoil, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.Les transporteurs ont réclamé récemment une baisse des prix du carburant, par le gouvernement.La demande du chef de l'Etat intervient dans un contexte marqué depuis quelques mois par un repli

L’Assemblée nationale a adopté hier mardi 2 décembre le budget du ministère de la Culture et la Communication qui passe de 10 804 870160 FCFA à 12 507 092 520 FCFA. Mais dans l’hémicycle la discussion générale a surtout porté sur le Code de la presse. Les députés ne sont pas contre, du moins pas dans l’absolu. Mais qu’on ne vienne surtout pas leur parler de dépénalisation du délit de presse.

Si Alpha Condé a mis de l’eau dans son vin concernant ses rapports avec le président Macky Sall, c’est grâce à l’intervention de l’ancien Secrétaire général de la francophonie, Abdou Diouf. «L’Observateur » raconte que lors du conclave des chefs d’Etats du dimanche pour choisir le nouveau Secrétaire général de l’Oif, Abdou Diouf a, sur un ton ferme, fait la remarque à Condé, avec qui il entretient de bonnes relations.

Les malentendus et autres incompréhensions entre la Guinée et le Sénégal viennent d’être levés. Une audience entre les chefs d’Etat des deux pays a permis d’y arriver. Et le Président Macky Sall annonce l’envoi d’une mission en Guinée la semaine prochaine pour observer la frontière terrestre.Entre la Guinée et le Sénégal, la tension n’est plus de mise. La fermeture des frontières terrestres pour cause d’épidémie d’Ebola

Les malentendus et autres incompréhensions entre la Guinée et le Sénégal viennent d’être levés. Une audience entre les chefs d’Etat des deux pays a permis d’y arriver. Et le Président Macky Sall annonce l’envoi d’une mission en Guinée la semaine prochaine pour observer la frontière terrestre.Entre la Guinée et le Sénégal, la tension n’est plus de mise. La fermeture des frontières terrestres pour cause d’épidémie d’Ebola

Sidy Seck, 20 ans, fils de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, a été condamné à payer 1.500 euros (près d’un million de francs Cfa) d’amende assortie de six mois d’interdiction de conduire. Il a eu de la chance puisqu’il conduisait avec un permis de conduire sénégalais qui ne peut lui être retiré.Il a été jugé en France pour excès de vitesse, après avoir été interpellé, le 20 septembre dernier, sur l’autoroute A75

Les infections du Vih/Sida connaissent une baisse. Des avancées significatives et des résultats ont été réalisés dans la lutte contre cette pandémie. Au niveau mondial, indique le ministre de la Santé et de l’Action sociale, les infections ont baissé. «Onusida nous dit que le monde sort de l’urgence de la maladie. Elle est encore là, mais il y a des signes qui nous montrent qu’elle évolue dans le bon sens»

Un an après le sommet de l'Élysée, Dakar accueille du 14 au 16 décembre le Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Avec de nombreux invités de marque.Après le sommet de l'Organisation internationale de la francophonie (29-30 novembre), la capitale sénégalaise accueillera du 14 au 16 décembre le Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Outre Macky Sall, le président sénégalais

Le premier réaménagement gouvernemental de Mahamad Dionne va avoir bientôt lieu. Le sommet de la Francophonie retardait jusqu’ici ce mouvement qui devrait consacrer le départ de Me Sidiki Kaba de l’attelage gouvernemental. La raison est que, selon «Enquête», l’avocat-défenseur des droits de l’Homme doit, le 8 décembre, prendre ses nouvelles fonctions de président de l’Assemblée générale des Etats parties

Le premier réaménagement gouvernemental de Mahamad Dionne va avoir bientôt lieu. Le sommet de la Francophonie retardait jusqu’ici ce mouvement qui devrait consacrer le départ de Me Sidiki Kaba de l’attelage gouvernemental. La raison est que, selon «Enquête», l’avocat-défenseur des droits de l’Homme doit, le 8 décembre, prendre ses nouvelles fonctions de président de l’Assemblée générale des Etats parties

L'ancien président sénégalais Abdou Diouf a révélé lundi qu'il a été nommé gouverneur de la région naturelle du Sine-Saloum le 11 décembre 1961, jour de la naissance à Fatick de Macky Sall, l'actuel président de la République.Interpellé sur les politiques de territorialisation initiées par le régime actuel avec l'Acte de III de la décentralisation, le président s'est arrêté sur un détail anecdotique.

Le procès pour enrichissement illicite présumé de Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ex-président Abdoulaye Wade, qui devait reprendre lundi après deux semaines de suspension, a été renvoyé au 22 décembre, ont rapporté des médias locaux.Aucune indication n'a été fourni sur le motif de ce nouveau renvoi.Les audiences avaient été suspendues le 11 novembre en raison du XVe sommet de l'Organisation internationale

L’absence de l’ancien Président du Sénégal, Abdoulaye Wade, au 15ième Sommet de la Francophonie, tenu à Dakar du 29 au 30 novembre, est la preuve que la démocratie sénégalaise souffre de « transcendance républicaine». C’est l’avis d’Ismaïla Madior Fall, ministre conseiller auprès du Président Macky Sall, qui estime que Wade devait dépersonnaliser l’invitation de Macky Sall. Il a par ailleurs indiqué que la situation politique

Serigne Bassirou Guèye, le Procureur de la République du tribunal régional de Dakar, pourrait être changé lors du prochain conseil supérieur de la magistrature qui se tient en début d’année prochaine. Selon «L’As», il a échappé de peu à un limogeage lors du dernier conseil supérieur de la magistrature. Il devait être remplacé par Ibrahima Bakhoum, substitut général à la Cour d’appel de Dakar et ancien Premier

Le ministère de la Fonction Publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du secteur public envisage la mise en place en son sein d'un "système de contrôle biométrique des présences", afin de "juguler le phénomène de l’absentéisme", a-t-on appris lundi.‘’Ce que nous envisageons de faire au niveau du ministère de la Fonction publique, dans une dynamique de modernisation du service et de gestion

Le XV-éme sommet de la Francophonie qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) a été une ''réussite totale du début jusqu'à la fin'', s'est réjoui le président français François Hollande.''Le sommet de Dakar a été une réussite du début jusqu'à la fin. Ce n'était pas évident parce qu'on prévoit le début, mais on ne connait toujours pas la fin'', a notamment déclaré François Hollande

Le XV-éme sommet de la Francophonie qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) a été une ''réussite totale du début jusqu'à la fin'', s'est réjoui le président français François Hollande.''Le sommet de Dakar a été une réussite du début jusqu'à la fin. Ce n'était pas évident parce qu'on prévoit le début, mais on ne connait toujours pas la fin'', a notamment déclaré François Hollande

L’Afrique a perdu le poste de Secrétaire général de la Francophonie à cause du tiraillement de ses chefs d’Etat. Et finalement, la canadienne Michaëlle Jean a surclassé tout le monde. Outre la dame, Augustin Nze Nfumu (Guinée équatoriale), Henri Lopez (Congo), Pierre Buyoya (Burundi) et Jean Claude de l’Estrac (Ile Maurice) étaient candidats pour succéder à Abdou Diouf. Mais, selon «Libération», l’entêtement

Pr Ismaïla Madior Fall, ministre conseiller auprès du président Macky Sall, par ailleurs, agrégé de droit public et de science politique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), a annoncé que l’ancien chef d’Etat du Sénégal, Me Abdoulaye Wade «joue beaucoup sur le registre de la scandalisation». Ce, après avoir été interpellé sur l’élection anticipée en 2015 que Me Wade avait déclarée lors du meeting de son Parti

Le Secrétaire général d’And-Jëf/PADS-Authentique, Landing Savané, à travers un communiqué, s’est dit indigné de la «démarche démagogique et stérile» du Président sortant, Abdoulaye Wade, consistant à «lancer des propositions irresponsables et des menaces vaines contre le régime en place». Pour le patron des «Follistes», le gouvernement doit garder sa sérénité et se consacrer à la mise en œuvre du PSE.

L’Intersyndicale des enseignants de Saint-Louis est dans tous ses états, après plusieurs cas d’agression notés ces derniers temps sur des enseignants dans plusieurs écoles de la ville. Pour mettre fin à cette situation déplorable, les enseignants ont observé un débrayage ce jeudi à partir de 9 heures, pour dénoncer ces attitudes d’un autre âge et inviter les autorités à trouver une solution à ce problème.

Une étude réalisée en 2011 sur des personnes consommant des drogues injectables dans la région de Dakar a révélé des prévalences élevées de 9,4 % pour le vih Sida et de 24 % en hépatite C. Pour freiner cette situation qui va de mal en pis, les recommandations de cette étude ont conduit à la construction, avec de gros moyens, d’un Centre d’envergure de prise en charge intégrée des addictions à Dakar. Pour mieux désintoxiquer

A la veille du XVe Sommet de la Francophonie qui se tient les 29 et 30 novembre 2014, Abdou Diouf, le Secrétaire général de l’Oif apprécie le chemin parcouru par son organisation, jusqu’à son “engagement en faveur de l’Etat de droit et de la démocratie”.

A la veille du XVe Sommet de la Francophonie qui se tient les 29 et 30 novembre 2014, Abdou Diouf, le Secrétaire général de l’Oif apprécie le chemin parcouru par son organisation, jusqu’à son “engagement en faveur de l’Etat de droit et de la démocratie”.

Vingt-deux présidents, dont le Français François Hollande, et une dizaine de chefs de gouvernement étaient arrivés jusqu'à vendredi soir à Dakar pour le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), selon la présidence sénégalaise

Des tombes blanches s'alignent sur le sol couvert de coquillages dans un cimetière près de Dakar. C'est là que, le 1er décembre 1944, l'armée française a "massacré" des tirailleurs sénégalais réclamant leur paie, dont le nombre reste encore sujet à controverse

Le sommet de la Francophonie commence ce samedi au centre international de conférence de Diamniadio, à 32 kilomètres de Dakar. En tout, 77 délégations, une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement, plus de 5 000 visiteurs, dont un demi-millier de journalistes sont attendus pour un sommet placé sous haute

Me Abdoulaye Wade a déclaré la guerre à Macky. Désormais, l’ancien chef d’Etat dit être prêt à utiliser tout ce qu’il trouvera comme arme contre la famille de Macky.«Nous allons vers une période d’affrontement. Macky m’a déclaré la guerre, je vais relever le défi. C’est lui qui a déclenché les hostilités. Je me bats contre Aliou Sall parce qu’il est le frère de Macky Sall. Macky a tenté de s’attaquer à ma famille, a tenté de me détruire

Me Abdoulaye Wade a déclaré la guerre à Macky. Désormais, l’ancien chef d’Etat dit être prêt à utiliser tout ce qu’il trouvera comme arme contre la famille de Macky.«Nous allons vers une période d’affrontement. Macky m’a déclaré la guerre, je vais relever le défi. C’est lui qui a déclenché les hostilités. Je me bats contre Aliou Sall parce qu’il est le frère de Macky Sall. Macky a tenté de s’attaquer à ma famille, a tenté de me détruire

En marge du XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre ce 29 novembre, le Secrétaire général de l’Oif a affirmé dans une interview accordée à Sud Quotidien qu’il n’a jamais voulu volontairement blesser qui que ce soit dans Ses Mémoires. « Depuis mon départ à la tête du Sénégal et jusqu’à une date très récente, je suis resté sourd à toutes les voix qui se sont levées pour me demander d’écrire mes mémoires »

Après la sommation interpellative envoyée au président Abdoulaye Wade pour lui demander de répéter les propos qu’il avait tenus au meeting du Front patriotique, Aliou Sall est monté au créneau pour apporter la lumière sur les «fausses accusations» dont il dit faire l’objet. En conférence de presse, ce jeudi, le frère cadet du Président Macky Sall a exprimé sa détermination à poursuivre son accusateur devant la justice

Cinq cent millions de francs Cfa ! C’est la pharaonique somme que réclame Youssou Ndour  Fcfa aux journalistes Momar Diongue et Mamadou Sakhir Ndiaye jugés devant le tribunal correctionnel de Dakar pour diffamation, informe Le Populaire. Me Khassimou Dia, avocat de la défense, a soulevé une exception de nullité à l'appel du dossier , car estiment-il,  les avocats de l’artiste n’avaient pas bien qualifié le délit de diffamation.

La Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) a décidé, jeudi à Dakar, de créer un Institut de la Francophonie pour l’éducation de base dont le siège sera dans la capitale sénégalaise, a déclaré le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, Mankeur Ndiaye.La Conférence ministérielle de la Francophonie a décidé de la création d’un institut de la Francophonie pour l’éducation de base dont le siège sera à Dakar.

L’Etat sénégalais n’envisage pas en 2015, une augmentation de salaire dans la Fonction publique. Ce gel s’explique, selon Amadou Ba, ministre des Finances, qui faisait face aux députés pour l’examen de la Loi de finances initiale (Lfi) 2015, par le souhait du gouvernement de lancer «une étude sérieuse sur les salaires» de ses agents. La Lfi, qui a été votée hier par les députés, ambitionne d’amorcer l’émergence

Djibo Kâ cautionne tout le discours de Abdoulaye Wade sauf son appel à une Présidentielle en 2015 et à la formation d’une Commission de transition. «Ce n’est pas normal», selon lui, parce que «le pays n’est pas en crise».C’est une voix discordante et de forte intensité. Djibo Kâ ne cautionne pas les déclarations phares de son camarade du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) qui ont ému certains

Djibo Kâ cautionne tout le discours de Abdoulaye Wade sauf son appel à une Présidentielle en 2015 et à la formation d’une Commission de transition. «Ce n’est pas normal», selon lui, parce que «le pays n’est pas en crise».C’est une voix discordante et de forte intensité. Djibo Kâ ne cautionne pas les déclarations phares de son camarade du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) qui ont ému certains

Macky Sall a apporté une riposte à la mesure des propos incendiaires de l’ancien président Abdoulaye Wade au meeting du Front patriotique le 21 novembre dernier.  Selon Direct Info, le chef de l’Etat a pris la décision de retirer à Wade son aide de camp, le commandant Alioune Samassa. Une mesure prise au lendemain de ce meeting qui a refusé du monde, vendredi dernier Place de la Nation et qui prive ainsi Wade

Le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Omar Sarr, a déclaré que le Front patriotique pour la défense de la République va demander des poursuites contre Macky Sall et son frère Alioune Sall. Estimant que ces derniers sont impliqués dans le dossier d’exploitation de pétrole, le Front patriotique pour la défense de la République a organisé une conférence de presse ce mercredi pour «apporter des preuves

Le syndicat des professionnels de l’information et de la communication du  Sénégal (Synpics) a dénoncé la nomination du journaliste Bara Ndiaye comme administrateur de la Maison de la Presse. Ibrahima Khalilou Ndiaye, Secrétaire général du Synpics a jugé que le caractère politique du journaliste, comme responsable de l’Alliance pour la République (Apr) remet en cause l’impartialité  du maire de Mémouane

Le budget de la présidence de la République du Sénégal a connu une augmentation de 20,396 milliards FCFA (environ 40,792 millions de dollars), a appris mercredi APA de sources parlementaires.Ce budget qui a été voté sans débat, conformément à une tradition républicaine, a été arrêté à 64,014 milliards FCFA contre 43,618 milliards FCFA en 2014.Quant au budget de l'Assemblée nationale, il est arrêté à 14,129 milliards

De sa cellule de Rebeuss, Karim Wade est sorti de son silence pour prononcer un « J’accuse ». L’ancien super-ministre emprisonné depuis près de deux ans pour enrichissement illicite a profité de la présence de 35 chefs d’Etat et de gouvernement pour dénoncer une injustice, dont il dit, être l’objet. Par l’intermédiaire de ses avocats, Me Pierre Olivier Sur, Me Mohamed Seydou Diagne, Me Jean René Farthouat et Me Demba

De sa cellule de Rebeuss, Karim Wade est sorti de son silence pour prononcer un « J’accuse ». L’ancien super-ministre emprisonné depuis près de deux ans pour enrichissement illicite a profité de la présence de 35 chefs d’Etat et de gouvernement pour dénoncer une injustice, dont il dit, être l’objet. Par l’intermédiaire de ses avocats, Me Pierre Olivier Sur, Me Mohamed Seydou Diagne, Me Jean René Farthouat

En voulant se faire passer pour un ancien chef de l’Etat, sans le sou, Abdoulaye Wade s’est trahi lui-même. Les dossiers à milliards dans lesquels il est impliqué prouvent que le pape du Sopi est tout sauf ‘’fauché’’.S’il y a un fait sur lequel tout le monde s’accorde à propos d’Abdoulaye Wade, c’est sans doute sa ruse politique et sa propension à manipuler l’opinion publique à chaque fois qu’il est éprouvé. Un exercice auquel le pape

La Chambre d’accusation des Chambres africaines extraordinaires (Cae) tranchera sur l’audition de Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre, sur le patrimoine de Hissène Habré le 10 décembre prochain, indique Le Quotidien. L’affaire sera plaidée devant la Commission d’accusation (Ca) des CAE à la suite du recours introduit par le Procureur général près les Cae après le rejet de la Commission d’instruction.

C’est un discours pour le moins inattendu. Beaucoup ne s’attendaient pas à une sortie au vitriol de Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké contre les pourfendeurs du président Macky Sall. Mais  si le khalife de Serigne Touba a parlé c’est parce qu’il a eu vent d’un complot ourdi par les libéraux de réserver un accueil pour le moins chaleureux au président, révèle Rewmi Quotidien. Mis au parfum des stratagèmes qui ont été ficelés

En marge d’un forum sur la parité, Aïda Mbodji a dénoncé l’absence de parité dans le bureau de l’Assemblée nationale, notamment pour les secrétaires élus. Awa Guèye de la majorité, elle, propose une modification du règlement intérieur pour l’application effective de la loi.Depuis son adoption en 2010, l’application de la loi sur la parité tarde à être effective. Beaucoup de manquements sont encore notés à l’Assem­blée nationale

Le limogeage d’Alioune Ndao, Procureur spécial près la Crei, le non-lieu supposé prononcé dans l’affaire Awa Ndiaye, ancienne ministre de la Famille et cie et le discours de Me Wade, lors du meeting de l’opposition de vendredi, se sont invités à la cérémonie de dédicace, ce samedi 22 novembre 2014, du livre du magistrat Pape Assane Touré intitulé «Le traitement de la cybercriminalité devant le juge: l’exemple du Sénégal».

Le limogeage d’Alioune Ndao, Procureur spécial près la Crei, le non-lieu supposé prononcé dans l’affaire Awa Ndiaye, ancienne ministre de la Famille et cie et le discours de Me Wade, lors du meeting de l’opposition de vendredi, se sont invités à la cérémonie de dédicace, ce samedi 22 novembre 2014, du livre du magistrat Pape Assane Touré intitulé «Le traitement de la cybercriminalité devant le juge: l’exemple du Sénégal».

Le fondateur de Nadems, qui s’identifie dans «l’opposition» a son candidat. «Samba Kara Ndiaye a porté son choix sur l’artiste interplanétaire, ministre conseiller et Président directeur général du Groupe futurs médias (Gfm), M. Youssou Ndour, que son parti investira, dans quelques semaines, comme son candidat à l’élection présidentielle de 2017», lit-on dans un communiqué.

Le projet de Loi de finances 2015 sera examiné par la douzième législature, mercredi prochain. Fort d’un montant de 2869 milliards de Fcfa, le budget qui sera soumis à l’approbation de la représentation parlementaire est axé essentiellement sur la concrétisation du Plan Sénégal Emergent (PSE).Moins de quarante jours après le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale et le démarrage effectif de sa troisième

Cinq candidats sont en lice pour succéder à Abdou Diouf au poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la fancophonie (OIF), a annoncé, lundi à Dakar, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye.Il s’agit de Michaelle Jean du Canada, Jean-Claude De L’Estrac de l’île Maurice, Pierre Buyoya du Burundi, Henri Lopes du Congo et Augustin Nze Nfumu

Le processus de paix en Casamance a du plomb dans l’aile depuis maintenant quelques décennies. En cause, plusieurs facteurs parmi lesquels la division du maquis, de l’aile politique, le pléthore des intervenants dans le processus et leur manque de synergie. A cela s’ajoutent l’économie de la guerre et la corruption des combattants.Sud donne la parole aux acteurs et aux observateurs pour comprendre pourquoi le processus

Dégâts incommensurables sur l’environnement, accidents, insécurité et pertes en vies humaines. L’orpaillage, à Samécouta (Kédougou) a un visage plus que sombre.Symbole de richesse, l’or suscite la convoitise des entreprises étrangères et des orpailleurs à Kédougou. Cependant, à Samécouta, dans la région de Kédougou, cette convoitise ne se fait pas sans dégâts majeurs. Située à quelques dizaines de kilomètres

Le leader du Parti démocratique sénégalais a réclamé hier, à l’occasion du meeting du Front patriotique pour la défense de la République à la Place de l’Obélisque, la mise en place d’une Commission de transition et des élections anticipées en 2015. Abdoulaye Wade dit avoir le pressentiment que son

Le leader du Parti démocratique sénégalais a réclamé hier, à l’occasion du meeting du Front patriotique pour la défense de la République à la Place de l’Obélisque, la mise en place d’une Commission de transition et des élections anticipées en 2015. Abdoulaye Wade dit avoir le pressentiment que son

A l’Assemblée depuis cinq ans, la loi sur le code de la presse attend toujours d’être adoptée. A l’occasion des 43e Assises de l’Union internationale de la presse francophone (UPF), le président sénégalais Macky Sall a rappelé l’urgence de voter ce code de la presse. Un projet de loi attendu avec impatience par

Le quartier de Colobane et ses environs ont été encore une fois secoués par les rassemblements politiques toujours à partir du même endroit. La Place de l’Obélisque a refusé du monde avec le meeting du Front patriotique pour la défense de la République présidé par le secrétaire général du Pds.

Le président de la République, Macky Sall, de retour du Sommet du G20 en Australie et d’une visite officielle en Italie, était hier, à Paris, l’hôte du Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (Oif), Abdou Diouf.

Les ‘’Mémoires’’ du Président Abdou Diouf, édités par Seuil, n’en finissent de soulever des vagues. Mais l’ancien chef d’Etat du Sénégal, de 1981 à 2000, ne semble pas trop affecté par les critiques qui fusent de toutes parts. Au détour d’une discussion, au siège même de la Francophonie où

Au lendemain du meeting du Front patriotique, l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), dans un communiqué dénonce ce qu’elle appelle les velléités putschistes de l’ancien Chef d’Etat, Me Wade, et met en garde : « L’AFP dénonce avec la dernière énergie, les velléités putschistes d’un quasi centenaire

La situation du pays est, aux yeux de Me Abdoulaye Wade, plus que déplorable. Fort de la conviction selon laquelle l’économie du pays est sur une mauvaise pente qui va porter lourdement préjudice aux populations, le secrétaire général du Parti démocratique Sénégalais s’est plu à inviter son successeur à jeter l’éponge. A démissionner avant que la situation ne s’aggrave davantage, dès lors qu’il est incapable de mener les affaires

La situation du pays est, aux yeux de Me Abdoulaye Wade, plus que déplorable. Fort de la conviction selon laquelle l’économie du pays est sur une mauvaise pente qui va porter lourdement préjudice aux populations, le secrétaire général du Parti démocratique Sénégalais s’est plu à inviter son successeur à jeter l’éponge. A démissionner avant que la situation ne s’aggrave davantage, dès lors qu’il est incapable de mener les affaires

Moins de quatre vingt-heures après la sortie de Me Abdoulaye Wade déclinant l’invite de Macky Sall, pour assister à la cérémonie d’ouverture du 15ème Sommet de la Francophonie, le camp au pouvoir n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur le patron du Pds et non moins ancien chef de l’Etat. Dans le sillage de l’Apr (voir par ailleurs), la coalition Bennoo Bokk Yaakaar s’est offusquée de la réaction dite « malheureuse »

Macky Sall voyage éco   (Jeune Afrique,22/11/2014)
Invité au sommet du G20 à Brisbane (Australie), les 15 et 16 novembre, le président sénégalais a choisi une option originale pour son déplacement.Macky Sall a sans doute voulu donner l'exemple en matière d'économies. Invité au sommet du G20 à Brisbane (Australie), les 15 et 16 novembre, le président sénégalais a effectué le trajet à bord d'un vol régulier de la compagnie Emirates. Soit vingt-deux heures

Le président sénégalais Macky Sall a reconnu vendredi des "difficultés" pour trouver un remplaçant à son compatriote Abdou Diouf à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) dont le XVe sommet se tient la semaine prochaine à Dakar."Nous avons aujourd'hui beaucoup de difficultés à trouver un profil, un candidat", a-t-il déclaré lors d'une visite au siège de l'OIF à Paris pour saluer le bilan de M. Diouf

Abdoulaye Wade, ancien président de la République du Sénégal, ne prendra pas part au XV sommet de la Francophonie qui se tiendra à Dakar. Dans une lettre-réponse adressée à son successeur, il décline les raisons de son refus de l’invitation de Macky Sall en convoquant l’emprisonnement de son fils, Karim Wade, de ses co-prévenus et d’autres membres du Pds. La même missive interpelle aussi les Présidents de la Cedeao

Abdoulaye Wade, ancien président de la République du Sénégal, ne prendra pas part au XV sommet de la Francophonie qui se tiendra à Dakar. Dans une lettre-réponse adressée à son successeur, il décline les raisons de son refus de l’invitation de Macky Sall en convoquant l’emprisonnement de son fils, Karim Wade, de ses co-prévenus et d’autres membres du Pds. La même missive interpelle aussi les Présidents de la Cedeao

Des écoutes téléphoniques régulières sont pratiquées au Sénégal et se font à la demande des autorités. Selon «L’As», depuis quelques mois, des installations nouvelles ont été faites au niveau du palais pour combattre avec efficacité le terrorisme. C’est la France qui a fourni le logiciel au Sénégal. Ainsi, note «L’As», sur tous les réseaux du mobile, l’emploi de certains termes connecte systématiquement l’orateur au système.

Depuis plusieurs mois, les Chambres africaines extraordinaires, siégeant à Dakar (Sénégal) et chargées de juger l'ancien dictateur tchadien Hissein Habré, ne cessent de réclamer le transfèrement de deux dignitaires de l' ancien régime: Saleh Younous et Mahamat Djibrine dit "El Djonto", alors que le Tchad refuse de les livrer, invoquant une procédure judiciaire interne en cours.

«Béty Ndao n’est pas la porte-parole de la famille, nous ne la connaissons même pas (…). Alioune Ndao n’a jamais été menacé par qui que ce soit, ce sont ses condisciples qui l’appellent pour l’encourager et lui témoigner leur sympathie». Pour dire, qu’Alioune Ndao, «n’est sous aucune menace. Il est plutôt sous l’aile protectrice du Seigneur et il a la bénédiction de Serigne Touba», a tenu à préciser la dame Sokhna

De l’or, la société Mako exploration Compagny dit en avoir trouvé dans sa zone d’exploration. Hamidou Sow de la même entreprise a déclaré ce jeudi que les «résultats d’exploration ont mis en évidence une réserve substantielle d’or par le périmètre de recherche de Mako et les perspectives d’un développement d’une exploitation d’une mine à ciel ouvert sont réelles». Il l'a dit lors de la visite du ministre de l'Environnement à Kédougou.

Le Premier ministre, Mahammed Dionne, a exhorté jeudi la presse à faire preuve de plus de responsabilité dans le traitement de l’information et à s’approprier "intelligemment" les effets bénéfiques des nouvelles technologies.
L’enjeu majeur, a-t-il affirmé, est de s’approprier ‘’intelligemment les effets bénéfiques qu’offrent ces nouvelles technologies pour les articuler à nos valeurs sociales''.

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l’invitation de son successeur au sommet de la Francophonie qui se tient à Dakar à la fin du mois.Rentré à Dakar vendredi dernier, Abdoulaye Wade n’a pas l’intention d’enterrer la hache de guerre. Le 11 novembre, l’ancien président a reçu une invitation de Macky Sall pour assister à la cérémonie d’ouverture

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l’invitation de son successeur au sommet de la Francophonie qui se tient à Dakar à la fin du mois.Rentré à Dakar vendredi dernier, Abdoulaye Wade n’a pas l’intention d’enterrer la hache de guerre. Le 11 novembre, l’ancien président a reçu une invitation de Macky Sall pour assister à la cérémonie d’ouverture

Depuis Rome où il se trouve, le président de la République a lancé des menaces à peine voilées aux libéraux qui vont organiser un grand meeting demain, vendredi. «Personne n’est au dessus des lois et celui qui pense qu’il s’agit de paroles en l’air n’a qu’à essayer. Je suis intransigeant sur ce point. Le Sénégal est une démocratie qui respecte les libertés publiques et individuelles, mais il y a certains actes que je ne saurai tolérer.

Débarqué de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao est retourné à la Cour d’appel de Dakar comme avocat général. Poste qu’il occupait avant d’être bombardé Procureur spécial de la Crei.«L’Observateur » pense que si les autorités ont fini par le débarquer, c’est parce qu’il voulait arrêter les anciens ministre Abdoulaye Diop, Me Madické Niang et Oumar Sarr. Aussi, ajoute le journal

Le gouvernement sénégalais souhaite entamer des négociations avec les diplômés de la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) issus des promotions de 2012 et de 2013, et en grève de la faim depuis le 7 novembre dernier, a appris l’APS, mercredi.L’assurance a été donnée par une délégation de parlementaires qui s’est rendue dans l’après-midi auprès des grévistes, en compagnie

En dépit de la réouverture de ses frontières aériennes et maritimes avec les pays affectés par le virus Ebola, le Sénégal continue de se barricader contre cette maladie qui a fait déjà plus de 5 000 morts.Le Sénégal est loin de baisser les bras dans la lutte contre le virus Ebola. Une rencontre a été tenue hier avec les chargés de communication des différents départements ministériels sénégalais, afin de mieux sensibiliser les populations

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l’invitation de son successeur au sommet de la Francophonie qui se tient à Dakar à la fin du mois.

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l’invitation de son successeur au sommet de la Francophonie qui se tient à Dakar à la fin du mois.

Abdoulaye Wade et ses alliés auraient-ils remporté la première manche de leur bras de fer avec le parti au pouvoir, relativement à leur meeting envisagé pour le 21 novembre ? On pourrait bien le croire, après l’autorisation préfectorale octroyée au Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) hier

Kéba Mbaye aurait motivé sa démission du Conseil constitutionnel par des pressions de «l’entourage de Diouf». C’est ce que raconte Abdou Diouf qui estime que l’hypothèse de la peur est «plausible» au vu de la suite des événements, sans le dire, l’assassinat de Me Babacar Sèye

Le président sénégalais Macky Sall, en visite officielle en Italie, a invité mercredi ses hôtes à refuser "le monolithisme culturel" et "l’uniformisation des modes de pensée, de production et de consommation", a-t-on appris mardi auprès de la présidence de la République.

Déjà qualifié pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2015 après sa victoire (1-0) contre l'Egypte au Caire le 15 novembre, le Sénégal a terminé en beauté ses éliminatoires en battant le Botswana 3-0 mercredi à Dakar.

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a procédé mercredi à l’inauguration du navire Mame Coumba Lamb, construit dans le cadre de la phase I du Projet d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP I).

Le gouvernement sénégalais souhaite entamer des négociations avec les diplômés de la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) issus des promotions de 2012 et de 2013, et en grève de la faim depuis le 7 novembre dernier, a appris l’APS, mercredi.

L’indice harmonisé des prix à la consommation du mois d’octobre 2014 au Sénégal a progressé de 0,8% par rapport au mois de septembre 2014, a appris APA mercredi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Macky Sall reçu par le Pape   (APS,19/11/2014)
Le Pape François a reçu en audience le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, mardi, a-t-on appris de la nonciature apostolique au Sénégal.
Le président Sall a ensuite rencontré le secrétaire d’État, Cardinal Pietro Parolin, accompagné de Mgr. Dominique Mamberti, secrétaire pour les rapports avec les États, selon le

Macky Sall reçu par le Pape   (APS,19/11/2014)
Le Pape François a reçu en audience le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, mardi, a-t-on appris de la nonciature apostolique au Sénégal.
Le président Sall a ensuite rencontré le secrétaire d’État, Cardinal Pietro Parolin, accompagné de Mgr. Dominique Mamberti, secrétaire pour les rapports avec les États, selon le

Précisions, courroux, annonces de poursuites judiciaires : voilà ce que le livre de l’ancien président de la République, Abdou Diouf, a suscité, dès les premiers jours qui ont suivi sa parution. Le natif de Louga, que l’opinion a toujours décrit comme un homme d’Etat accompli ne s’est cependant pas privé de  décrire ses rapports avec certains hommes politiques qui appartenaient jadis à son parti, anecdotes à l’appui.

 


Le Sommet de la Francophonie pourrait être beaucoup moins calme que les éditions précédentes. Des acteurs opposés à la dite conférence, regroupés au sein d’une entité dénommée Plateforme pour un contre-sommet anti francophonie à Dakar présagent de contrecarrer ce grand rendez-vous par une manifestation pacifique dont le

Cités dans les ‘’ mémoires’’ pour avoir joué d’une manière ou d’une autre un rôle dans la première alternance, Djibo Ka, Mbaye Jacques Diop, anciens barons socialistes, ont livré leur part de vérité.

Le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) a obtenu de la préfecture de Dakar, l’autorisation de tenir, vendredi, à partir de 14h 30, son meeting prévu à la place de l’Obélisque, a annoncé mardi Mamadou Diop "Decroix", député et ancien ministre de la Communication

Stratex International Plc, compagnie cotée à Londres et active en Afrique de l’ouest et de l’est, a repris l’exploration sur les prospects Faré et Madina Bafé où elle avait précédemment identifié de vastes zones de minéralisation aurifère dans son projet Dalafin, sud-est du Sénégal.

questions sur le débarquement d'Alioune Ndao  (Jeune Afrique,19/11/2014)
Figure emblématique de la lutte contre l'enrichissement illicite, le procureur spécial a été remplacé au pied levé le 11 novembre. Sans explication.
Après le limogeage brutal, en plein procès Karim Wade, d'Alioune Ndao, le procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), les spéculations allaient bon

Le jury* du Prix Découvertes RFI 2014, réuni à Paris le mardi 18 novembre et présidé par l’artiste congolais Fally Ipupa, a désigné la chanteuse sénégalaise Marema, lauréate de cette édition.

Moustapha Cissé Lô ne veut plus que son nom soit mêlé à un quelconque débat politicien. Il change désormais sa manière de faire de la politique. Il en a fait la révélation dans un entretien avec «Le Soleil».«Je n’ai pas pris du recul par rapport à la situation politique. J’ai préféré ne pas me mêler des débats politiciens qu’on alimente et qui ne nous mènent à rien. J’ai préféré être pragmatique. Je suis en train de faire de la politique

Moustapha Cissé Lô ne veut plus que son nom soit mêlé à un quelconque débat politicien. Il change désormais sa manière de faire de la politique. Il en a fait la révélation dans un entretien avec «Le Soleil».«Je n’ai pas pris du recul par rapport à la situation politique. J’ai préféré ne pas me mêler des débats politiciens qu’on alimente et qui ne nous mènent à rien. J’ai préféré être pragmatique. Je suis en train de faire de la politique

C’est à la limite si Awa Diop, présidente du Mouvement des femmes libérales, ne dit pas que le président de la République, Maky Sall, manque de courage. Selon elle, «si Macky était courageux, il serait parti voir Me (Abdoulaye) Wade pour lui parler et se réconcilier». «Me Wade est un homme généreux. J’ai dit à Marième Faye Sall, son épouse, d’aller rencontrer Me Abdoulaye Wade, pour faire la paix. Macky Sall est dans l’erreur

Djibo Kâ soutient que ce que le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, raconte dans ses Mémoires est faux. Du moins, sur les passages qui le concernent. «Publier des mémoires, c’est un devoir pour tout acteur politique, mais il faut dire la vérité, sans parti pris et sans arrière pensée, sans sentiment, sans opinion biaisée non plus. Tout ce qu’il (Diouf) a dit sur moi est faux. Je n’ai jamais été un collin’s boy. Je n’ai jamais

Toutes les dispositions de sécurité sont prises à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar avec notamment l’installation d’un poste de commandement intégré équipé d’une haute technologie en vue d’avoir une «visibilité réelle du pourtour aéroportuaire», a révélé le directeur des Aéroports du Sénégal (Ads), Pape Maël Diop.«Nous avons installé un poste de commandement intégré à l’aéroport. Il est équipé

L’ex-Président de la République est de retour à Dakar après une escapade de quelques jours à Versailles. Accueilli par une foule modeste de militants et par des membres du comité directeur du PDS, il n’a fait aucune déclaration, laissant ce jeu à ses lieutenants.Deuxième accueil triomphal de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade. La mobilisation d'hier n'était pas celle d'avril dernier. Pas une foule immense, pas de sifflets

L’ex-Président de la République est de retour à Dakar après une escapade de quelques jours à Versailles. Accueilli par une foule modeste de militants et par des membres du comité directeur du PDS, il n’a fait aucune déclaration, laissant ce jeu à ses lieutenants.Deuxième accueil triomphal de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade. La mobilisation d'hier n'était pas celle d'avril dernier. Pas une foule immense, pas de sifflets

L'ancien président sénégalais et secrétaire général sortant de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) Abdou Diouf publie ses mémoires. L'ex-chef d'Etat, qui est réputé pour sa discrétion, s'y livre sur son parcours depuis l'enfance, sur les différentes fonctions qu'il a occupées jusqu'au sommet de l'Etat, ou encore sur la manière dont il a laissé le pouvoir, en 2000, à Abdoulaye Wade.

 


Rebondissement dans l’affaire Aïda Ndiongue. Le procureur général près la Cour d’appel de Dakar a demandé au Procureur de la République d’annuler le rapport d’expertise fourni par l’expert, Cheikh Athie, sur les bijoux de la sénatrice Aïda Ndiongue, évalués à 3 milliards de Fcfa. Le parquet général a estimé, selon «L’Observateur», qu’Alioune Ndao, ancien Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite

Bonne nouvelle pour les communautés guinéennes, Sierra Léoniennes, et libériennes. Le Sénégal a décidé enfin d’ouvrir «partiellement» ses portes à ces Républiques. La mesure est entrée en vigueur hier, vendredi 14 novembre 2014. Toutefois, elle concernera uniquement les frontières aériennes et maritimes à l’exclusion de la frontière terrestre.Le Sénégal a décidé d’ouverture ses frontières, fermées pour lutter contre la propagation

Les libéraux ne comptent pas reculer. Ni les menaces du président Macky Sall, encore moins l’interdiction du gouverneur ne leur empêcheront de participer au meeting du Front patriotique le 21 novembre prochain. Déjà, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a sonné la mobilisation pour un accueil populaire réservé à Abdoulaye Wade qui arrive à Dakar ce soir à 20h30 par vol Air France, informe L’As. Et, en prélude à ce grand

Les libéraux ne comptent pas reculer. Ni les menaces du président Macky Sall, encore moins l’interdiction du gouverneur ne leur empêcheront de participer au meeting du Front patriotique le 21 novembre prochain. Déjà, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a sonné la mobilisation pour un accueil populaire réservé à Abdoulaye Wade qui arrive à Dakar ce soir à 20h30 par vol Air France, informe L’As. Et, en prélude à ce grand

«Ceux qui étaient censés contrer le courant ont esquivé le débat, ils ne l’ont pas posé parce qu’ils ont peur. Les proches collaborateurs de Niasse présents à la réunion n’ont pas osé s’exprimer exclusivement sur l’existence du courant et les idées véhiculées, ils ont fui le débat», regrette un progressiste favorable à la création d’un courant au sein de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Attendu pour s’exprimer sur la question à l’occasion

Le maire socialiste de Dakar, Khalifa Sall, a indiqué, jeudi, que la ville ‘’pourrait ne pas payer les salaires du mois de novembre’’ aux agents municipaux, »si on applique l’arrêté pris par le préfet» portant répartition des compétences entre les différentes communes qui la composent«Le paiement des salaires, ce sont les difficultés d’application. Le préfet a pris un arrêté portant répartition du patrimoine de la ville et du personnel.

113 kilomètres de route seront réalisées sur une durée de 45 mois. C’est le défit que compte relever le Président Macky Sall et son gouvernement pour relier l’aéroport Blaise Diagne (Aibd) à la cité religieuse de Touba. Les études d’impact sont bouclées par le partenaire stratégique, Exim Bank China. C’est l’information fournie par le coordonnateur du projet d’autoroute à péage Thiès-Touba, Bocar Malick Mboup lors d’une rencontre

Le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndao, a été démis de ses fonctions, hier, en remplacement de Cheikh Tidiane Mara. Quid des raisons d’une telle décision en plein procès ? Enquête dresse ici quelques éléments de réponse.Alioune Ndao n’est plus Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Il a été démis de ses fonctions hier.

Le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndao, a été démis de ses fonctions, hier, en remplacement de Cheikh Tidiane Mara. Quid des raisons d’une telle décision en plein procès ? Enquête dresse ici quelques éléments de réponse.Alioune Ndao n’est plus Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Il a été démis de ses fonctions hier.

Sidy Lamine Niass, patron du groupe Walfadjiri a été reçu en audience hier par le Président de la République. Très critique envers le régime de Macky Sall, c’est sur initiative de Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires Etrangères, que le Pdg du groupe Walf est venu au palais. Les deux hommes se sont entretenus pendant près d’une heure. Et les discussions ont tourné essentiellement sur le climat social et politique particulièrement tendu 

La déclaration de politique générale hier, mardi 11 novembre, a été la tribune adéquate pour l’opposition, notamment le Pds, d’exposer son amertume contre ce qu’elle appelle la «restriction des droits civiques», allusion faite à l’interdiction de son meeting prévu le 21 novembre prochain. En outre, elle a fortement déploré, au cours de ce grand oral, «le réchauffé» servi aux Sénégalais.

L'Union des magistrats du Sénégal n'est restée indifférente au limogeage d'un de ses membres, Alioune Ndao en l'occurrence. Selon la presse de ce matin, l'ancien procureur spécial a appris son limogeage à l'audience du procès Karim Wade. "Qu'un collègue puisse être démis de ses fonctions de telle manière et pour des raisons telles qu'évoquées au niveau de la presse, nous estimons que c'est grave. Nous déplorons le procédé

Mohamed Dionne s'emporte...  (Seneweb,12/11/2014)
Face aux députés, le Premier ministre, Mohamed Boun Abdallah Dionne a vivement déploré l’attitude de certains acteurs de la politique sénégalaise. Au cours de la Déclaration de politique générale (Dpg), il a dit ne pas admettre cette tendance, pour certains adversaires politiques, à souhaiter l’échec du programme national d’autosuffisance en riz que veut entreprendre l’Etat.«Quand on parle de programme d’autosuffisance

Mohamed Dionne s'emporte...  (Seneweb,12/11/2014)
Face aux députés, le Premier ministre, Mohamed Boun Abdallah Dionne a vivement déploré l’attitude de certains acteurs de la politique sénégalaise. Au cours de la Déclaration de politique générale (Dpg), il a dit ne pas admettre cette tendance, pour certains adversaires politiques, à souhaiter l’échec du programme national d’autosuffisance en riz que veut entreprendre l’Etat.«Quand on parle de programme d’autosuffisance

Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres. A la suite de l’annonce du départ du Procureur Alioune Ndao à la tête de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, les libéraux présents dans la salle d’audience ont laissé exploser leur joie, note L’Observateur. C’est peu après la suspension de l’audience du procès de Karim Wade et de ses présumés complices à 13h hier que la nouvelle est tombée.

La rencontre des avocats de l’ex-président tchadien, Hissene Habré, avec la presse a été l’occasion pour ces derniers de s’attaquer à l’ancienne Première ministre, Aminata Touré qu’ils accusent de n’avoir pas assez d’arguments pour se défendre; ce qui justifie, selon eux, son refus de comparaitre devant la justice suite à la plainte qu’ils ont déposé. Me El Hadji Diouf et ses collaborateurs n’ont pas été aussi tendre

Tombong Wally, présumé meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye, a été entendu sur le fond du dossier. Les échanges entre le Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf et le présumé meurtrier ont duré deux jours, pendant  10 tours d’horloge. Durant son interrogatoire, le policier a encore nié les faits qui lui sont reprochés, informe L’Observateur. Le policier a juré n’avoir jamais vu le défunt. Et avance même les preuves qu’il était bien loin

Un mois de « novembre de feu » marqué par des marches (jeunesses, étudiants et femmes) et un grand rassemblement au Boulevard Général de Gaulle le 21 novembre, malgré l’interdiction de l’autorité : voilà ce que promettent les libéraux et leurs alliés du Fpdr au régime de Macky, à quelques encablures du 15ème Sommet de la Francophonie. Ce regain d’opposition manifesté par le Pds, après une assez relative

Un mois de « novembre de feu » marqué par des marches (jeunesses, étudiants et femmes) et un grand rassemblement au Boulevard Général de Gaulle le 21 novembre, malgré l’interdiction de l’autorité : voilà ce que promettent les libéraux et leurs alliés du Fpdr au régime de Macky, à quelques encablures du 15ème Sommet de la Francophonie. Ce regain d’opposition manifesté par le Pds, après une assez relative

Les libéraux comptent braver l’interdit ce 21 novembre. Et ce, malgré l’appel du chef de l’Etat à l’opposition de surseoir à cette marche jusqu’après le sommet de la Francophonie qui se tient les 29 et 30 novembre prochain à Dakar, note L’Observateur. Selon Oumar Sarr, coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (Pds) les arguments du président ne sont pas convaincants et sont à la limite « comiques et ridicules ».

C’est aujourd’hui, que Mohamed Boun Abdallah Dionne dévoile sa feuille de route. Quatre mois après sa nomination à la tête du gouvernement, le Premier ministre va prononcer devant l’hémicycle sa déclaration de politique générale, basée notamment sur la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent. Et c’est dans un contexte économique et social morose que le Premier ministre passera son grand oral. Et devra se prononcer

Le Sénégal va respecter la re­commandation faite par la Cedeao en faveur de la levée des «restrictions» des mouvements des personnes et des biens en direction ou en provenance des pays les plus affectés par la fièvre Ebola, a déclaré dimanche à Dakar le Président Macky Sall.«Concernant la fièvre Ebola, le Sénégal va aller vers le sens de la recommandation de la Cedeao. Bien sûr, il faut être vigilant en ce qui concerne les frontières

Le groupe écossais Cairn Energy a annoncé lundi la découverte d’un deuxième gisement pétrolier au large des côtes du Sénégal, un mois après avoir confirmé un premier puits.Ce deuxième gisement appelé "SNE-1", dont les potentialités doivent encore être confirmées, se situe à 1.100 mètres de profondeur et à environ 100 kilomètres au large des côtes de Sangomar (littoral sud-ouest du Sénégal).

Le groupe écossais Cairn Energy a annoncé lundi la découverte d’un deuxième gisement pétrolier au large des côtes du Sénégal, un mois après avoir confirmé un premier puits.Ce deuxième gisement appelé "SNE-1", dont les potentialités doivent encore être confirmées, se situe à 1.100 mètres de profondeur et à environ 100 kilomètres au large des côtes de Sangomar (littoral sud-ouest du Sénégal).

Le président Macky Sall a déclaré dimanche à Dakar qu’"aucune perturbation" du sommet de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre dans la capitale sénégalaise "ne sera tolérée" par les autorités."On ne laissera pas quand même des personnes, au nom de la liberté de manifester, perturber un sommet de cette nature. Je veux être très clair là-dessous. Cela n’a rien à voir avec la liberté de manifester. Ils (NDLR : les organisateurs

Au cours de son grand oral à la Table de la presse ce dimanche 9 novembre, le président Macky Sall a jugé bon de mettre les points sur les  I concernant les accusations de l’ancien président Abdoulaye Wade dans l’affaire Accelor Mittal. Le chef de l’Etat a qualifié les propos selon lesquels, lui et son ministre de l’Energie, auraient touché des pots-de-vin, de diffamatoires.  A l’en croire ces accusations sont non fondées et ceux

L’Alliance des forces de progrès (Afp) est bien décidée à jouer sa partition dans la révision de l’Acte III de la Décentralisation. Réunis en instance avant-hier, jeudi 06 novembre, les «Progressistes» ont clamé leur volonté d’élaborer un mémorandum qui sera la contribution de l’Afp sur les problèmes liés à la décentralisation.L’Acte III de la Décentralisation et ses conséquences ont en effet particulièrement retenu l’attention du Comité

La Première dame Marième Faye Sall est formelle. Aucun encaissement venant de la BMCE Bank n’a été fait à la Fondation Servir le Sénégal qu’elle dirige, contrairement à ce qui a été avancé par ses détracteurs, en l’occurrence les membres de l’Association dite des jeunes marabouts citoyens. La Première dame qui se prononçait, à l’occasion de la signature hier, jeudi 6 novembre, d’un partenariat pour le financement de la construction

La Première dame Marième Faye Sall est formelle. Aucun encaissement venant de la BMCE Bank n’a été fait à la Fondation Servir le Sénégal qu’elle dirige, contrairement à ce qui a été avancé par ses détracteurs, en l’occurrence les membres de l’Association dite des jeunes marabouts citoyens. La Première dame qui se prononçait, à l’occasion de la signature hier, jeudi 6 novembre, d’un partenariat pour le financement de la construction


Le Comité directeur du Parti démocratique sénégalais, en réunion hier, a décidé de marcher à la date du 21 novembre, avec ou sans l’accord du préfet de Dakar.Il a fallu moins de deux heures aux membres du Comité directeur (Cd) du Pds et ceux du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) pour arrêter une décision ferme sur leur volonté de marcher à la date du 21 novembre prochain. A sa sortie, Mamadou Diop

Le Sénégal s'attend à une participation massive et à des échanges capables d’orienter le monde vers la paix et le développement, lors du 15e sommet de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre à Dakar, selon le Premier ministre Mahammed Dionne.Cette réunion devrait connaître "une participation massive, diversifiée et de haut niveau, pour que nous puissions ensemble, forts de notre diversité, orienter

Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass a indiqué hier, mercredi 5 novembre que les événements du 23 juin 2011 au Sénégal constituent un cas d’école pour les soulèvements populaires qui ont emporté le Président Blaise Compaoré. Moustapha Niass a ainsi plaidé pour une limitation des mandats présidentiels à cinq ans renouvelable une seule fois en Afrique.

 


Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass a indiqué hier, mercredi 5 novembre que les événements du 23 juin 2011 au Sénégal constituent un cas d’école pour les soulèvements populaires qui ont emporté le Président Blaise Compaoré. Moustapha Niass a ainsi plaidé pour une limitation des mandats présidentiels à cinq ans renouvelable une seule fois en Afrique.

Les cadres libéraux ont une obsession : Que Karim Wade ait droit à un procès équitable. Pour exprimer leur «courroux» contre la manière dont la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) conduit le procès de Wade-fils et Cie, la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl), à travers un communiqué rendu public hier, «dénonce vigoureusement les agissements de la Cour de répression de l’enrichissement illicite

Le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur exige, dans un communiqué parvenu à la rédaction hier, mercredi 5 novembre 2014, le paiement immédiat des salaires du mois d’octobre 2014, un règlement total et sans délai de toutes les sommes dues par l’Université à ses partenaires et aux établissements sanitaires et l’équilibrage des budgets des universités.Le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur

La désignation de Macky Sall comme président du groupe de contact au Burkina Faso n’est pas la seule mesure prise lors du Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui s’est tenu, hier, à Accra (Ghana). La Cedeao a également enjoint les Etats, comme le Sénégal, qui avaient fermé leurs frontières avec les pays affectés par le virus Ebola (comme la Guinée Conakry), de les ouvrir.

Le procureur spécial près les chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall, veut que l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, soit convoqué pour s’expliquer sur son rôle présumé dans le transfert jugé illégal des fonds que Habré avait fait venir au Sénégal en provenance du Trésor tchadien, informe «Walfadjri». Il sera auditionné en qualité de témoin.Mbacké Fall veut également que le Président tchadien, Idriss Déby, soit auditionné

Le procureur spécial près les chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall, veut que l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, soit convoqué pour s’expliquer sur son rôle présumé dans le transfert jugé illégal des fonds que Habré avait fait venir au Sénégal en provenance du Trésor tchadien, informe «Walfadjri». Il sera auditionné en qualité de témoin.Mbacké Fall veut également que le Président tchadien, Idriss Déby, soit auditionné

Maître Sidiki Kaba à la barre ! Deuxième invité de Grand Format diffusé et publié dans les supports du groupe Sud Communication (Sud FM Sen Radio, Sud Quotidien et sudonline.sn), le Garde des Sceaux, ministre de la justice est largement revenu sur les différentes affaires qui éclaboussent la justice sénégalaise. Des affaires Bassirou Faye et Hissène Habré, à la mutinerie de la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Tambacounta

L’Afp est la principale perdante de son compagnonnage avec l’Apr. C’est l’avis des Progressistes de Saint-Louis qui se sentent marginalisés dans la gestion des affaires locales. Ils annoncent une rencontre samedi prochain pour décider de la suite de leur participation dans Benno bokk yaakaar.Ça grince dans les rangs de Benno bokk yaakaar (Bby) de Saint-Louis.

Makhtar Diop a retrouvé, depuis le 27 octobre dernier, la vice-présidence de la Banque mondiale pour l’Afrique. Il reprend son poste après une parenthèse d’une quinzaine de jours au cours de laquelle il réfléchissait à l’éventualité de briguer le poste de président de la Banque africaine de développement (Bad). Il abandonnera cette piste pour finalement, renouer avec les fonctions qu’il occupait depuis mai 2012.

 


Sénégal : le PDS s'en va-t-en guerre  (Jeune Afrique,05/11/2014)
Les accusations de corruption et de népotisme lancées par Abdoulaye Wade à Macky Sall ne sont que l'avant-goût d'une rentrée politique qui s'annonce musclée au Sénégal !Tandis que le Parti démocratique sénégalais (PDS) s'apprête à fêter le 40e anniversaire de sa création, l'entourage d'Abdoulaye Wade se montre remonté : "Si Macky Sall veut la guerre, il l'aura !"Selon l'un de ses proches collaborateurs, les accusations

Sénégal : le PDS s'en va-t-en guerre  (Jeune Afrique,05/11/2014)
Les accusations de corruption et de népotisme lancées par Abdoulaye Wade à Macky Sall ne sont que l'avant-goût d'une rentrée politique qui s'annonce musclée au Sénégal !Tandis que le Parti démocratique sénégalais (PDS) s'apprête à fêter le 40e anniversaire de sa création, l'entourage d'Abdoulaye Wade se montre remonté : "Si Macky Sall veut la guerre, il l'aura !"Selon l'un de ses proches collaborateurs, les accusations

Macky Sall, sapeur-pompier au Burkina  (Seneweb,05/11/2014)
Le président de la République, Macky Sall, se rend ce mercredi 5 novembre, au Burkina Faso, pour essayer de trouver des solutions à la crise institutionnelle qui découle du soulèvement populaire ayant conduit à la fuite du président Blaise Compaoré en Côte d’Ivoire. Macky Sall aura à ses côtés, les président Nigérian, Goodluck Jonathan, et du Ghana, John Dramani Mahama.Selon «Sud Quotidien», la venue de ces trois présidents a été annoncée

Pourquoi Macky a rappelé ABC et Mimi Touré  (Groupe Futurs Médias,05/11/2014)
En rappelant à ses côtés Alioune Badara Cissé et Aminata Touré lors de l’Université républicaine de la Cojer, Macky Sall n’a pas agi sur un coup de tête. Le chef de l’Apr a mûrement réfléchi avant de demander à ses compagnons de revenir dans le parti.Du haut de la tribune de l’Université républicaine à Mbodiène, le 25 octobre dernier, le Président Macky Sall invitait publiquement ses anciens collaborateurs, Me Alioune Badara Cissé

Les accusations d’Abdoulaye Wade contre Mack Sall sur l’affaire Arcelor Mittal pourraient avoir une suite judiciaire.  L’ancien chef de l’Etat accusait le président Macky Sall et son ministre des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, d’avoir touché des pots-de-vin dans l’affaire Arcelor Mittal.Dans une interview à «Sud Quotidien», le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, déclare que «devant toute situation, le Procureur peut prendre une décision

Les relations diplomatiques entre la Guinée et le Sénégal ne sont pas au beau fixe et souffrent depuis la fermeture des frontières sénégalaises. Ces derniers temps, dans ses sorties médiatiques, Alpha Condé lance des piques à son homologue Macky Sall. A Kamsar, ce dimanche 2 novembre, le président de la république a déclaré qu’il tirera les leçons de la décision des autorités sénégalaises. alpha conde en tournéeLe chef de l’Etat

Les relations diplomatiques entre la Guinée et le Sénégal ne sont pas au beau fixe et souffrent depuis la fermeture des frontières sénégalaises. Ces derniers temps, dans ses sorties médiatiques, Alpha Condé lance des piques à son homologue Macky Sall. A Kamsar, ce dimanche 2 novembre, le président de la république a déclaré qu’il tirera les leçons de la décision des autorités sénégalaises. alpha conde en tournéeLe chef de l’Etat

En hibernation depuis sa destitution de la tête du gouvernement, l’ex-Première ministre Aminata Touré a repris du service sur le terrain politique. Ce weekend end, elle a mobilisé sa base pour s’épancher sur différentes questions dont l’autosuffisance en riz, le chômage, l’emploi des jeunes et le sommet de la Francophonie.L'appel lancé par le président de la République Macky Sall envers ses camarades de parti Alioune

Le Pds et ses alliés entendent descendre dans la rue à une semaine du Sommet de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre prochains à Dakar. L’Apr met en garde Wade et Cie en leur rappelant leur 23 juin qui, selon elle, ressemble à l’actualité au Burkina.L’annonce d’un grand meeting le 21 novembre prochain, soit à une semaine du Sommet de la Fran­cophonie, par le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais

Les riverains du Marché central de Kaolack, notamment les commerçants logés à la place appelée «marché Sobanté» n’oublieront pas si vite l’horrible scène qui s’est déroulée sous leurs yeux dans l’après-midi du samedi 1er novembre dernier. Un jeune d’une trentaine d’années, non encore identifié, mais marchand ambulant de son état, a été violemment poignardé par un autre commerçant de son âge.

 


Abdou Diouf, 79 ans, vient de boucler trois mandats au sommet de la Francophonie. Cet ancien chef d’Etat laisse au soir de la carrière politique, une œuvre majuscule que les organisateurs de la 15ème conférence entendent perpétuer en choisissant son successeur idéal. Défi de taille Il y aura toujours cette question de taille dans le background de l’homme. Cette précocité renversante qui présage des carrières de géant.

Abdou Diouf, 79 ans, vient de boucler trois mandats au sommet de la Francophonie. Cet ancien chef d’Etat laisse au soir de la carrière politique, une œuvre majuscule que les organisateurs de la 15ème conférence entendent perpétuer en choisissant son successeur idéal. Défi de taille Il y aura toujours cette question de taille dans le background de l’homme. Cette précocité renversante qui présage des carrières de géant.

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré, revient à la charge pour apporter la réplique à Abdoul Mbaye, suite à l’interview qu’il a accordé à nos confrères du journal «Enquête». Selon Mimi Touré, le club de son prédécesseur à la station primatoriale démarre par des invectives. «Il est mal parti. Si Abdoul Mbaye décide de se lancer dans la politique, qu’il souffre qu’on lui porte la contradiction. Au delà des divergences d’opinion

Accusé d’avoir manqué de courage dans le pilotage du dossier Hissène Habré, Abdoul Mbaye s’en prend à l’ancienne ministre de la Justice qui l’a succédé à la tête de la Primature. «Ce que je constate, c’est que le procédé (de Mimi Touré) n’est pas élégant. Il consiste à fabriquer du mensonge, à le mettre dans ma bouche, à dire ce qu’on veut en dire en se présentant comme procureur. Non, je n’ai jamais dit que nous n’aurions

Thieno Alassane Sall, un des cadres de l’Alliance pour la république (Apr), ancien ministre et ancien Directeur général de l’Agence de régulation des postes et télécommunications (Artp) pense que ce ne serait pas justice si Abdoulaye Wade s’en sortait à bon compte.«Nous avons tous récemment entendu Me Wade se prononcer sur le dossier Arcelor Mittal et l’affaire du pétrole. Me Wade est assez mal placé pour parler

Le président de la République, Macky Sall, a eu un entretien téléphonique avec son homologue, Burkinabé, Blaise Compaoré, 24 heures avant que l’Assemblée ne siège pour modifier la constitution en vue de lui permettre de faire un autre mandat.  Selon «Libération», Macky Sall lui a dit de retirer son projet de révision de l’article 37 de la Constitution pendant qu'il était encore  temps. Blaise Compaoré lui aurait répondu

Le président de la République, Macky Sall, a eu un entretien téléphonique avec son homologue, Burkinabé, Blaise Compaoré, 24 heures avant que l’Assemblée ne siège pour modifier la constitution en vue de lui permettre de faire un autre mandat.  Selon «Libération», Macky Sall lui a dit de retirer son projet de révision de l’article 37 de la Constitution pendant qu'il était encore  temps. Blaise Compaoré lui aurait répondu

L’audience d’hier après-midi a été perturbée en un laps de temps par la cour, qui cherchait à mettre la main sur les appareils utilisés pour enregistrer l’audience, depuis quelque temps. Ainsi, le président Henri Grégoire Diop a ordonné de saisir le téléphone portable de l’ancien ministre libéral Samuel Sarr, qui manipulait son appareil pour, dit-on, lire un Sms.Le président Henri Grégoire Diop explique : «Si vous tenez comme

Me Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds), n'est vraiment pas content de ses poulains. Il leur à fait savoir cela lors d'une rencontre du Front Patriotique pour la Défense de la République à laquelle les principaux responsables libéraux ont pris part. "Vous avez peur de vous opposer. Peut-être que quelque chose vous bloque. Je ne comprends pas l'attitude de certains dignitaires libéraux", aurait-il

Cité comme témoin, le journaliste Cheikh Tidiane Ndiaye est largement revenu hier sur le financement de la défunte chaîne de télévision Canal Info portée par la société An Media (Aïdara Ndiaye Media). Pour son ancien directeur général, Karim Wade y avait investi plus d’un milliard de franc Cfa au début. Il a exposé les détails devant la cour. Extraits d’un interrogatoire.La Cour Pouvez-vous nous expliquer le processus de création de la société An Media ?

Le témoin Malick Sy a cédé hier, en début d’après-midi, la place à Cheikh Diallo qui est revenu à la barre, à la demande des avocats de Karim. Mais, c’est le principal prévenu qui a finalement retenu l’attention, en déclarant publiquement tout le mal qu’il pensait de la Crei.Hier, après que Malick Sy a répondu à toutes les questions possibles et imaginables de la part des avocats de la défense, ce fut au tour des inculpés de faire un tour à la barre

Le témoin Malick Sy a cédé hier, en début d’après-midi, la place à Cheikh Diallo qui est revenu à la barre, à la demande des avocats de Karim. Mais, c’est le principal prévenu qui a finalement retenu l’attention, en déclarant publiquement tout le mal qu’il pensait de la Crei.Hier, après que Malick Sy a répondu à toutes les questions possibles et imaginables de la part des avocats de la défense, ce fut au tour des inculpés de faire un tour à la barre

Le palais ne compte pas rester indifférent aux propos de Me Wade. Selon des sources proches de la Présidence, des voies et moyens sont en train d’être étudiés pour une riposte appropriée aux accusations du secrétaire général du Pds contre Macky Sall, et à l’intention annoncée de son parti de porter plainte contre l’Etat du Sénégal.Présidant la réunion du Comité directeur du Pds mardi dernier, le pape du «Sopi»

Plusieurs administrateurs civils ne sont pas contents des nominations du Président de la République, Macky Sall, surtout aux fonctions de Secrétaires généraux et Dage (Direction de l'Administration générale et de l'équipement) des ministères. «Depuis  un moment, nous avons constaté pour le déplorer que les nominations ne sont pas toujours conformes aux principes qui sont à la base de toute administration performante.

Le Sénégal a enregistré de bons résultats sur le classement de Doing Business 2015, grâce à l’apport technique de la Banque mondiale et à ses efforts pour une meilleure promotion de l’investissement, a soutenu, mercredi, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne‘’Le Sénégal a lancé un projet de 56 mesures phares allant dans le sens d’une meilleure promotion de l’investissement dans le pays. Sur ces mesures

L’audition du témoin Mamadou Diop devant la CREI s’est terminée hier. Invité par le président à poser des questions à l’ancien PCA de CD Média, Karim Wade a posé des conditions et refusé dans un premier temps d’aller s’asseoir. Un comportement qui n’a pas plu à Henri Grégoire Diop.Hier, pour le dernier jour de son audition, Mamadou Diop, l’ancien PCA de CD Média, a fait face à la défense de Karim Wade. Interpellé sur sa démission

L’audition du témoin Mamadou Diop devant la CREI s’est terminée hier. Invité par le président à poser des questions à l’ancien PCA de CD Média, Karim Wade a posé des conditions et refusé dans un premier temps d’aller s’asseoir. Un comportement qui n’a pas plu à Henri Grégoire Diop.Hier, pour le dernier jour de son audition, Mamadou Diop, l’ancien PCA de CD Média, a fait face à la défense de Karim Wade. Interpellé sur sa démission

Invité de l’émission «Grand jury» ce dimanche, Abdoul Mbaye disait de l’affaire Hissène Habré que «c’est un procès risqué sans doute pour ceux qui l’ont souhaité et peut-être aussi pour ceux qui l’ont organisé». Aminata Touré lui apporte la réplique dans une interview accordée à «L’Observateur». «Je ne l’ai jamais entendu le dire en Conseil des ministres. Il était quand même Premier ministre quand j’étais ministre de la Justice.

Un casque bleu sénégalais de l’opération des Nations unies en Côte d’Ivoire est décédé, ce mardi à 11 heures, des suites d’un accident, a appris l'APS de source militaire.‘’Au cours d’un exercice d’intervention rapide entre Zouenoula-Vavoua (145 km à l’ouest de Yamoussoukro), une automitrailleuse légère (AML), participant à l’exercice, s’est renversée, causant la mort d’un casque bleu et la blessure d’un autre qui a été évacué

Plus de douze ans après, la justice française a mis fin aux poursuites dans l’enquête sur le naufrage du ferry sénégalais "Le Joola", qui avait fait près de 1.900 morts dont 18 Français en 2002, un "déni de justice" pour les familles des victimes qui ont annoncé leur intention de faire appel.Au terme de plus d’une décennie d’enquête sur les causes techniques du naufrage et les défaillances humaines, les juges d’instruction

Les retrouvailles … «apéristes» seraient-elles en train de damer le pion aux retrouvailles libérales supputées partout mais presque devenues une arlésienne? Tout porte, en effet, à le croire, après la main tendue de Macky Sall à deux de ses anciens plus proches collaborateurs au sein de l’Etat et de la direction de l’Alliance pour la république (Apr-parti au pouvoir), tombés en disgrâce entre-temps. Venu présider l’ouverture

Les retrouvailles … «apéristes» seraient-elles en train de damer le pion aux retrouvailles libérales supputées partout mais presque devenues une arlésienne? Tout porte, en effet, à le croire, après la main tendue de Macky Sall à deux de ses anciens plus proches collaborateurs au sein de l’Etat et de la direction de l’Alliance pour la république (Apr-parti au pouvoir), tombés en disgrâce entre-temps. Venu présider l’ouverture

Le procès de Hissein Habré ne devrait pas être de tout repos, selon Abdoul Mbaye qui lançait samedi le Club travail et vertu. Invité de l’émission Grand jury de la Rfm hier, l’ancien Premier ministre a déclare : «Attention parce que ce genre de procès rend nécessaire l’identification d’une chaîne de commandement, et c’est peut-être là que doit se trouver la grosse difficulté.»S’il ne sait pas si c’est un procès impossible

Le vice-président de l'Assemblée Nationale, Moustapha Cissé Lo, a porté la réplique à ceux qui dénoncent les Accords de partenariats économiques (Ape).  Il est anormal que des gens se disant de "Y en a marre" viennent appeler à son rejet. Aujourd'hui, on doit applaudir Macky Sall et surtout expliquer aux populations qu'il est obligé de signer les Ape. Macky Sall n'y peut rien, il doit signer par la force. Il a trouvé cela ici", a déclaré

Les députés ont adopté, lundi, à l’unanimité, un projet de loi modifiant la loi n°65-61 du 21 juillet 1965 portant code de procédure pénale, a constaté l'APS.Le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, qui faisait face aux députés a soutenu ''qu’un approfondissement de la réflexion par un partage avec les institutions parait nécessaire en vue de favoriser un traitement diligent des dossiers criminels et éviter les longues détentions''.

Le président de la République semble avoir définitivement tourné le dos au Pds. Les retrouvailles agitées ça et là, il n’en veut pas et l’a clairement affirmé vendredi dernier, lors du secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la république (Apr). «Je n’y pense même pas. Il n’a jamais été question de retrouvailles entre le Pds et moi. Je n’ai envoyé aucun émissaire chez Wade pour discuter de quoi que ce soit», aurait déclaré

Le président de la République semble avoir définitivement tourné le dos au Pds. Les retrouvailles agitées ça et là, il n’en veut pas et l’a clairement affirmé vendredi dernier, lors du secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la république (Apr). «Je n’y pense même pas. Il n’a jamais été question de retrouvailles entre le Pds et moi. Je n’ai envoyé aucun émissaire chez Wade pour discuter de quoi que ce soit», aurait déclaré

L’érection du Centre de conférence de Diamniadio vient remettre au bon goût du jour le financement très lourd de la troisième édition du Festival mondial des arts nègres (FESMAN). Si d’après les chiffres officiels de l’Etat, ce complexe qui va abriter le prochain sommet de la Francophonie prévu en novembre a coûté un peu moins de 60 milliards de francs CFA, le FESMAN, ‘’managé’’ par Sindiély Wade, fille de l’ex-Président Wade

Idrissa Seck et Cie ignorent Oumar Sarr. La rébellion de ce dernier qui a fait capoter son groupe parlementaire n’a pas été évoquée par le Secrétariat national de Rewmi réuni jeudi. Du moins officiellement. Le Secrétariat national de Rewmi s’est réuni jeudi et a évoqué toutes les questions d’actualité sauf celle concernant le «cas» Oumar Sarr. En tout cas, officiellement, puisque le communiqué n’en fait pas état.

Bibo Bourgi n’est pas prêt pour revenir au Sénégal assister à son procès aux côtés de Karim Wade et Cie. A trois jours de la fin de son autorisation de sortie du territoire national pour aller se soigner en France, Bibo Bourgi entend solliciter une prolongation pour poursuivre ses soins médicaux, note «Le Quotidien». Ses avocats vont d’ailleurs déposer une requête dans ce sens.Le 30 septembre dernier, il avait embarqué

Il était prêté à Abdoulaye Wade d’encourager des retrouvailles entre son parti et Macky Sall. En tirant à boulets rouges sur son successeur, le leader des Libéraux met fin à tout projet de réconciliation avec son ancien Premier ministre.Le Président Macky Sall devra trouver des partis alliés différents du Parti démocratique sénégalais (Pds). L’idéalisme de l’Alliance pour la République, qui consiste à s’appuyer sur Benno bokk

Il était prêté à Abdoulaye Wade d’encourager des retrouvailles entre son parti et Macky Sall. En tirant à boulets rouges sur son successeur, le leader des Libéraux met fin à tout projet de réconciliation avec son ancien Premier ministre.Le Président Macky Sall devra trouver des partis alliés différents du Parti démocratique sénégalais (Pds). L’idéalisme de l’Alliance pour la République, qui consiste à s’appuyer sur Benno bokk

Ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Mais hier, c’était le cas. Wade qui préside une réunion chez lui, à Fann Résidence et que la rencontre se termine en queue de poisson. Et pourtant, c’est bien ce qui s’est passé, hier soir. Le père de Karim qui a tiré à l’arme lourde sur Macky Sall avant-hier, lors du Cd du Parti (Pds), avait convoqué sa coalition, le Front Patriotique, qui regroupe les libéraux et d’autres partis alliés pour sonner la mobilisation

Avant de partir à la mi-journée pour Bamako, le ministre français de la Défense a été reçu jeudi soir par le président sénégalais Macky Sall. Au menu des discussions, le forum de Dakar qui doit se tenir le 15 décembre prochain. Un forum ambitieux comme celui de Davos. Il veut réunir hommes politiques, experts et chefs d'entreprise, mais cette fois sur des questions de sécurité.
L’idée des initiateurs de ce forum, le Sénégalais Macky

Le président sénégalais Macky Sall a inauguré jeudi à Diamniadio, près de Dakar, un centre international de conférence construit pour abriter le 15e sommet de la Francophonie, prévu fin novembre, a-t-on constaté."Avec les aménagements nécessaires à sa fonctionnalité (...), ce centre a mobilisé un investissement global de 57 milliards 875 millions de FCFA (près de 88,3 millions d’euros), dont 26 milliards de FC

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui s’est finalement réuni hier, mardi 21 octobre, sous la présidence de Macky Sall, a été une occasion pour le président du CSM d’opérer un grand chamboulement dans la magistrature. Le chef de l’Etat a procédé à une véritable redistribution des cartes, car aucun compartiment de la Justice n’a échappé à ce vaste mouvement d’ensemble. Cette rencontre, une première sous l’ère Me Sidiki Kaba

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui s’est finalement réuni hier, mardi 21 octobre, sous la présidence de Macky Sall, a été une occasion pour le président du CSM d’opérer un grand chamboulement dans la magistrature. Le chef de l’Etat a procédé à une véritable redistribution des cartes, car aucun compartiment de la Justice n’a échappé à ce vaste mouvement d’ensemble. Cette rencontre, une première sous l’ère Me Sidiki Kaba

«A quelle sauce, je serai mangé ?» C’est la première phrase de l’invité des Marches du Quotidien, bien installé dans la salle de Rédaction, en attendant le top départ. Le tombeur de Cheikh Sarr, non plutôt, ce dernier n’était pas tellement une préoccupation pour lui, n’est pas surpris de sa victoire. Aliou Sall se lave en blanc, comme son boubou : «Malick Gackou ne m’a jamais aidé, au contraire.» Le frère du Président - il ne veut pas

Aminata Touré devant la barre le 13 novembre 2013. C’est le vœu clairement exprimé par les avocats de Hissène Habré qui ont adressé hier, mardi 21 octobre 2014, une citation directe à l’ex-Premier ministre, à qui, ils reprochent de n’avoir pas compétence pour signer l’accord entre l'UA et l’Etat du Sénégal sur la création des chambres africaines extraordinaires devant juger leur client.

L’arrestation du policier Tombon Waly n’apaise pas la famille de l’étudiant, Bassirou Faye,qui  a déposé, hier,  une plainte avec constitution de partie civile devant le Doyen des juges du tribunal régional hors classe de Dakar, Mahawa Sémou Diouf. Dans cette plainte qui vise X, la famille, via son avocat, dit au magistrat instructeur «qu’il résulte de certains témoignages concordants, notamment celui de Sette Diagne, voisin de chambre

Macky Sall doit bien surveiller ses arrières. Abdoulaye Wade ne l’a pas raté, hier, lors du Comité directeur de son parti, annonçant même deux plaintes contre lui.L’ancien chef de l’Etat accuse Macky Sall d’avoir été corrompu dans le contentieux qui a opposé l’Etat du Sénégal à Arcelor Mittal. «Le chef de l’Etat et son ministre des Mines (Aly Ngouille Ndiaye : Ndlr), qui avaient négocié avec le groupe Arcelor Mittal, ont reçu des pots-de-vin»

Macky Sall doit bien surveiller ses arrières. Abdoulaye Wade ne l’a pas raté, hier, lors du Comité directeur de son parti, annonçant même deux plaintes contre lui.L’ancien chef de l’Etat accuse Macky Sall d’avoir été corrompu dans le contentieux qui a opposé l’Etat du Sénégal à Arcelor Mittal. «Le chef de l’Etat et son ministre des Mines (Aly Ngouille Ndiaye : Ndlr), qui avaient négocié avec le groupe Arcelor Mittal, ont reçu des pots-de-vin»

«Encore de la désinformation et de la manipulation. Il n’y a jamais eu de négociations, encore moins de rapprochement entre Macky Sall et moi«, a martelé Abdoulaye Baldé qui s’interroge dans les colonnes de L’Observateur :
«Comment une personne dotée de toutes ses facultés mentales peut-elle imaginer une seule fois que je suis dans les dispositions de rejoindre un autre parti après avoir créé, avec des hommes et des femmes

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, déclare qu’il y a un avantage certain d’être le frère du Président de la République, mais aussi beaucoup d’inconvénients. «Si je n’étais pas le frère du président, peut-être qu’il m’aurait fallu beaucoup plus de temps pour me faire connaître par le grand public parce que pour les réseaux, l’appareil des partis, je connais, il n’y a pas de soucis. Je sais où est-ce qu’il faut aller pour voir les chefs de quartier

Le refus de Tchad de transférer au Sénégal deux présumés complices de Habré pour qu’ils y soient jugés est perçu par les avocats des victimes du régime de Habré, comme «un mépris envers les Chambres africaines extraordinaires et le mandat de l’Union africaine». C’est ce qu’ils ont fait savoir dans un communiqué tout en exhortant ces chambres à «aller de l’avant et montrer l’exemple en jugeant l’ancien dictateur».

Cadre d’échange entre le président de la République et ses alliés, le séminaire de Benno Bokk Yaakaar (BBY) tenu ce week-end à Dakar, a servi de tribune à Macky Sall pour tancer les Sénégalais qui, selon lui, ‘’ne travaillent pas assez et passent tout leur temps à fêter et à gaspiller tout ce qu’ils produisent à l’occasion des fêtes’’.Plus de travail, moins de gaspillage et d’épicurisme. C’est ce à quoi le président de la République a invité

Cadre d’échange entre le président de la République et ses alliés, le séminaire de Benno Bokk Yaakaar (BBY) tenu ce week-end à Dakar, a servi de tribune à Macky Sall pour tancer les Sénégalais qui, selon lui, ‘’ne travaillent pas assez et passent tout leur temps à fêter et à gaspiller tout ce qu’ils produisent à l’occasion des fêtes’’.Plus de travail, moins de gaspillage et d’épicurisme. C’est ce à quoi le président de la République a invité

Entendu à titre de témoin à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Cheikh Diallo a affirmé être un prête-nom et que Cd media appartient exclusivement à Karim Wade. «L’idée avait mûri et une première réunion s’est tenue à l’immeuble Tamaro entre Karim Wade, Patricia Lake Diop et moi-même pour constituer Cd media groupe.  Mais c’est lors de la seconde réunion que tout a été formalisé. C’est Karim

Les autorités locales d’Aveyron (en France) ont adressé une lettre de protestation à l’Ambassade du Sénégal en France, contre les agissements d’un «diplomate» nommé Abdoulaye Seck. Ce dernier n’est personne d’autre que le fils de l’ancien Premier ministre et président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck, qui détenait un passeport diplomatique.Selon «Libération», le 20 septembre

Le policier Tombon Oualy n’est pas le véritable meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye. C’est la conviction de Me Mouhamadou Bamba Cissé qui a invité le véritable coupable à se rendre pour éviter que son client ne soit sacrifié comme bouc-émissaire.La suspicion et la polémique enflent, depuis que le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a présenté le policier Tombon Oualy comme le présumé meurtrier de l’étudiant

« Macky 2012 », le chef de file de l’Apr et non moins chef de l’Etat entre en concertations avec Bennoo Bokk Yaakaar qui l’a élu à la magistrature suprême au second tour de la présidentielle de 2012. Histoire de donner du tonus à une coalition quasiment tombée en léthargie depuis février 2012, en raison du boycott par le Chef de l’Etat de toute réunion de ses leaders. La présidentielle de 2017 avançant toutefois à grands pas, Macky reprend

« Macky 2012 », le chef de file de l’Apr et non moins chef de l’Etat entre en concertations avec Bennoo Bokk Yaakaar qui l’a élu à la magistrature suprême au second tour de la présidentielle de 2012. Histoire de donner du tonus à une coalition quasiment tombée en léthargie depuis février 2012, en raison du boycott par le Chef de l’Etat de toute réunion de ses leaders. La présidentielle de 2017 avançant toutefois à grands pas, Macky reprend

Le président du Mouvement des jeunes marabouts citoyens, Serigne Assane Mbacké, est plus que jamais déterminé à faire traduire la Première dame devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Depuis Thiès où il était invité par des mouvements de soutien à Karim Wade, il a déclaré que de hauts responsables de l’Alliance pour la République (Apr) ont tenté de l’en dissuader, en vain.«De hauts dignitaires de l’Apr ont approché

Victor Kantoussan ne sera pas en tout cas celui qui chargera l’ancien ministre. Au deuxième jour de son audition, l’ancien garde du corps de M. Wade dit aux juges : «Karim est tout pour moi. Je suis très heureux d’être aux côtés de la famille Wade, ma place est aux côtés des opprimés, des faibles.Les Wade ne sont pas des faibles mais je resterai à leur côté jusqu’à l’extinction du soleil.» Il avait pourtant un peu perdu de son audace de la veille

L’ancien Premier ministre du Sénégal, Aminata Touré, a reçu vendredi dernier, lors d’une cérémonie à Genève, le Prix de la Fondation décerné à des personnalités dont les actions ont eu un écho international.‘’Le Conseil du forum de Crans Montana a attribué le Prix de la Fondation 2014 à Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, Gjorge Ivanov, président de la Macédoine, Bakir Izetbegovic, président du collège

La responsable du Parti socialiste (PS, majorité) et maire de Podor, l'avocate Aïssata Tall Sall, soutient dans le dernier numéro d’Intelligences Magazines que ‘’tout est possible’’ au sujet de sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, affirmant qu’elle n’exclut rien en politique.A la question de savoir si on peut s’attendre à sa candidature en 2017, Aïssata Tall Sall a répondu: ‘’2017, les jeux et les paris sont ouverts. Tout est possible

La responsable du Parti socialiste (PS, majorité) et maire de Podor, l'avocate Aïssata Tall Sall, soutient dans le dernier numéro d’Intelligences Magazines que ‘’tout est possible’’ au sujet de sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, affirmant qu’elle n’exclut rien en politique.A la question de savoir si on peut s’attendre à sa candidature en 2017, Aïssata Tall Sall a répondu: ‘’2017, les jeux et les paris sont ouverts. Tout est possible

Pour Me El Hadj Diouf, l’image est inacceptable : les milliards de l’Assemblée nationale sont désormais gérés par les cousins Moustapha et Khouraichi Niasse, à l’issue des nominations des onze présidents de commissions.Après avoir renouvelé, mardi, le mandat annuel de son président, puis confirmé une partie du Bureau, l’Assemblée nationale a procédé hier à la désignation des présidents des 11 commissions qui la composent.

Le gouvernement sénégalais veut relever, avec les acteurs du monde rural, le défi du décollage du secteur productif, a déclaré, vendredi à Dakar, le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne.''Nous souhaitons faire de vous les acteurs de premier plan du Plan Sénégal émergent (PSE). Nous avons 3,8 millions d'hectares de terres arables avec beaucoup d’eau en surface et souterraine. Nous avons 750 km de côtes poissonneuses

Et de deux. Rewmi, la formation politique d’Idrissa Seck, n’est pas arrivée à constituer, cette année encore, un groupe parlementaire à l’hémicycle. Victime de la dissidence de la député Mariama Diallo, l’année dernière, Rewmi a été cette fois court-circuité par un autre de ses députés, en l’occurrence Oumar Sarr n°2. Interrogé sur la question, le député rewmiste Samba Bathily accuse le parti au pouvoir de mener un travail souterrain

Et de deux. Rewmi, la formation politique d’Idrissa Seck, n’est pas arrivée à constituer, cette année encore, un groupe parlementaire à l’hémicycle. Victime de la dissidence de la député Mariama Diallo, l’année dernière, Rewmi a été cette fois court-circuité par un autre de ses députés, en l’occurrence Oumar Sarr n°2. Interrogé sur la question, le député rewmiste Samba Bathily accuse le parti au pouvoir de mener un travail souterrain

Le 21 octobre prochain Amadou Fall, Serigne Diouf et Gjibril Sarr alias Djibson,  promoteurs et organisateurs du concert de la «voile d’or» qui avait occasionné trois morts suite à des bousculades, vont être jugés par le tribunal correctionnel de Dakar. Ils avaient été inculpés d’homicide involontaire et de détournement de deniers publics, rappelle "Le Témoin".Le jour du drame, la chanteuse Victoria Cathérine Chidid dite Viviane y organisait un méga

Le chef de l’Etat, Macky Sall, va effectuer une "tournée économique" dans la vallée du fleuve Sénégal, à partir du 26 octobre prochain, a appris l’APS de source officielle."Le président de la République a informé le Conseil de la tournée économique qu’il effectuera dans la vallée du Fleuve Sénégal, du 26 au 30 octobre 2014", annonce le communiqué publié à la fin du conseil des ministres tenu mercredi à Dakar.

Militant des droits de l’homme et avocat de la famille de Bassirou Faye, cet étudiant tué le 14 août dernier par balle au campus de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Me Assane Dioma Ndiaye n’est pas convaincu que le Procureur tient le vrai coupable du meurtre.«La personne qui a été désignée par le témoin est celle-là même qui commandait les troupes. Il faut que le vrai coupable soit arrêté. Son nom et son prénom sont connus.

On a cru qu’un baril de poivre s’est renversé, hier, dans la salle d’audience, tellement cette 25e journée du procès Karim Wade a été riche en discorde et incidents. Toutes les parties sans exception (et même le public) ont mis la main à la pâte afin que cette journée se place sous le signe de l’antagonisme !
Pluie d’incidents, hier, dans le cadre du 2e jour de l’interrogatoire du notaire Patricia Lake Diop ! Si la dame en question est restée

On a cru qu’un baril de poivre s’est renversé, hier, dans la salle d’audience, tellement cette 25e journée du procès Karim Wade a été riche en discorde et incidents. Toutes les parties sans exception (et même le public) ont mis la main à la pâte afin que cette journée se place sous le signe de l’antagonisme !
Pluie d’incidents, hier, dans le cadre du 2e jour de l’interrogatoire du notaire Patricia Lake Diop ! Si la dame en question est restée

Oumar Sarr explique son refus de ne pas participer à un groupe parlementaire dont la présidence et la vice-présidence sont assurées par des alliés. Pour lui, c’est un «manque de considération» envers les sept autres députés de Rewmi. Dans cet entretien par téléphone, il avoue qu’il a des «divergences» avec Idrissa Seck, mais reste «optimiste». Il reste un non-inscrit et membre de Rewmi et lâche une franche rigolade qui peut être amère

L’individu suspecté dans la mort de l’étudiant Bassirou Faye, le 14 août dernier sur le campus de social de l’UCAD, a été identifié, a indiqué, mercredi en conférence de presse, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye.
Cette personne a été identifiée comme un policier qui ne devait pas être sur les lieux le jour du drame.Cet individu pourrait être mis aux arrêts prochainement, selon le Procureur, non sans rappeler qu’il bénéficie

Le Sénégal espère produire son premier baril d'or noir "en 2019-2020" à la suite de la récente découverte de pétrole au large de ses côtes, a affirmé mercredi à Dakar le patron de la société publique sénégalaise Petrosen.Le groupe britannique Cairn Energy a annoncé la semaine dernière avoir découvert du pétrole "au large des côtes de Sangomar" (littoral sud-ouest du Sénégal), "c'est la découverte la plus significative

Moustapha Niasse a été réélu, mardi, à la présidence de l’Assemblée nationale du Sénégal par 129 députés pour un mandat d'un an, a constaté l’APS.La séance de renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale est présidée par le député de la majorité Doudou Issa Niasse.Le mandat de Moustapha Niasse, député de Benno Bokk Yaakaar (majorité), a été renouvelé pour la première fois le 11 octobre 2013.



Moustapha Niasse a été réélu, mardi, à la présidence de l’Assemblée nationale du Sénégal par 129 députés pour un mandat d'un an, a constaté l’APS.La séance de renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale est présidée par le député de la majorité Doudou Issa Niasse.Le mandat de Moustapha Niasse, député de Benno Bokk Yaakaar (majorité), a été renouvelé pour la première fois le 11 octobre 2013.

 


Macky Sall entend réactualiser sa coalition qui l’avait porté au premier tour de 2012. Macky2017 serait en gestation avec une ouverture à d’autres formations. Il se susurre d’ailleurs que c’est Mimi Touré qui va la piloter.La coalition Macky2012 vivrait ses derniers instants ? En effet, Le Quotidien est en mesure de révéler que le président de l’Alliance pour la République (Apr) et non moins tête de file de cette coalition qui avait

Peut être avec le déroulement du Plan Sénégal émergent (Pse), la donne pourra changer. Mais pour l’instant, le Sénégal a «une croissance artificielle qui n’est pas génératrice d’emplois». L’aveu est du Premier ministre, Mahammed Dione, rapporte «Enquête».  Le successeur de Mimi Touré  présidait la rencontre entre le gouvernement et les centrales syndicales et évoquait l’importance que l’Etat accorde à l’emploi surtout des jeunes.

L’appel au sit-in de l’Intersyndicale des collectivités locales hier, lundi 13 octobre, devant le siège du ministère de la Gouvernance locale, du développement et de l'aménagement du territoire a failli se terminer en queue de poisson. Venus massivement répondre à l’appel de leur intersyndicale, les agents des collectivités locales se sont démarqués de la position de leurs responsables syndicaux. Ils ont opposé en effet un refus

L’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a envoyé, vendredi, un huissier à Amath Dansokho pour lui remettre une citation directe. Il le poursuit devant le tribunal correctionnel de Dakar pour diffamation, suite à des déclarations qu’il a faites sur les fuites de capitaux à l’étranger et dont Wade serait l’auteur. «Wade et son régime ont dilapidé tout l’argent du pays. A chacun de ses voyages, il ne portait pas moins de 6 milliards

L’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a envoyé, vendredi, un huissier à Amath Dansokho pour lui remettre une citation directe. Il le poursuit devant le tribunal correctionnel de Dakar pour diffamation, suite à des déclarations qu’il a faites sur les fuites de capitaux à l’étranger et dont Wade serait l’auteur. «Wade et son régime ont dilapidé tout l’argent du pays. A chacun de ses voyages, il ne portait pas moins de 6 milliards

Au Sénégal, le procès de Karim Wade a repris à Dakar, lundi 13 octobre, devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite, après dix-huit jours de pause en raison de la tabaski. Cette interruption a été marquée par l’évacuation, en France, du principal co-accusé Bibo Bourgi. L’homme d’affaires, soupçonné d’être le principal complice de Karim Wade, a un mois pour se faire soigner. A l’ouverture, lundi matin, les défenseurs de Karim Wade

Ebola est rayé du Sénégal. Lors d’une conférence de presse co-animée ce lundi avec le représentant du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et la représentante de l’Organisation mondiale pour la santé (Oms), Awa  Marie Coll Seck a annoncé que «conformément aux règles de l’Oms applicables en matière de surveillance épidémiologique, le Sénégal est aujourd’hui en fin d’épidémie».Elle demande, toutefois

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur l’avait annoncé, il l’a réitéré samedi. Le gouvernement sénégalais va se désengager de l'organisation du pèlerinage à La Mecque. Elle sera désormais du ressort des voyagistes privés. L’Etat va se contenter d’un rôle d’encadrement.D’année en année, les difficultés et couacs font florès dans l’organisation du pèlerinage à La Mecque. Cette année, de nombreux pèlerins

Le président de la République, Macky Sall, a profité de la rencontre organisée par «Macky 2012» pour dire ses quatre vérités à ses alliés. «Je n’accepte pas que mon parti, Macky 2012 ou Bennoo Bokk Yaakaar m’impose comment je dois gouverner. Je parle avec conviction. Un gouvernement, c’est un instrument. Le président définit la politique dans le cadre de la constitution. Tout le monde ne peut pas être dans une équipe de 30», dit-il aux membres

Le président de la République, Macky Sall, a profité de la rencontre organisée par «Macky 2012» pour dire ses quatre vérités à ses alliés. «Je n’accepte pas que mon parti, Macky 2012 ou Bennoo Bokk Yaakaar m’impose comment je dois gouverner. Je parle avec conviction. Un gouvernement, c’est un instrument. Le président définit la politique dans le cadre de la constitution. Tout le monde ne peut pas être dans une équipe de 30», dit-il aux membres

Lors du séminaire de «Macky 2012», le Premier ministre a apostrophé les alliés qu’il n’entend pas beaucoup défendre le bilan du régime. «Pourquoi ce silence ? Il n’y a pas à rougir du bilan à mi-mandat. Beaucoup de choses ont été faites», soutient Mahammad Boun Abdallah Dionne. Des propos rapportés par «Le Populaire». Il a ainsi demandé aux souteneurs de Macky Sall de s’approprier ce bilan. «Macky 2012, en tant que socle

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a qualifié de ‘’propos sans aucun fondement’’ les déclarations selon lesquelles le président Macky Sall aurait apporté son soutien à son homologue burkinabé, Blaise Compaoré, au sujet de sa candidature à l’élection présidentielle de 2015 au Burkina Faso.’’Le Président Macky Sall n’a jamais fait une telle déclaration. Le Président n’a que du respect

«Le Sénégal ne présentera pas la candidature de M.Makhtar Diop au poste de président de la Bad». Ce bout  phrase du communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, a fait penser à beaucoup de personnes que le président de la République, Macky Sall, a lâché son compatriote, fonctionnaire de la Banque mondiale. «L’As» pense que tel n’est pas le cas.
 C’est  plutôt parce que le Sénégal a évalué les atouts

« Je remercie tout le peuple sénégalais. Je n’ai pas invité le président Macky Sall, parce qu’il est chez lui en Gambie. Seule la paix peut régner entre la Gambie et le Sénégal », a déclaré, hier, le président de la République de Gambie, Yaya Jammeh, à la fin du défilé militaire

« Je remercie tout le peuple sénégalais. Je n’ai pas invité le président Macky Sall, parce qu’il est chez lui en Gambie. Seule la paix peut régner entre la Gambie et le Sénégal », a déclaré, hier, le président de la République de Gambie, Yaya Jammeh, à la fin du défilé militaire

Une pirogue transportant 54 passagers en partance pour un marché hebdomadaire de Forécariah, ville à 100 kilomètres au sud de Conakry à la frontière de la Sierra Leone, a fait neuf morts et des disparus, a appris APA vendredi auprès d'une rescapée contactée par un journaliste local

Le milliardaire nigérian semble penser qu’il lui suffirait de mettre le prix pour obtenir une concession dans tout secteur qu’il voudrait.
La boulimie du milliardaire nigérian va-t-elle avoir des limites ? Ayant à peine surmonté tous les obstacles pour ouvrir enfin sa cimenterie à Pout, dans une zone plus connue pour sa

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a demandé un report de la compétition à cause d'Ebola

Mardi prochain, les députés sont convoqués pour le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. Mais le président de la République, Macky Sall, a pris les devants pour intimer l’ordre à «ses» députés de «Benno Bokk Yaakaar» de soutenir unanimement la candidature de Moustapha Niasse à la présidence de l’Assemblée. Le patron de l’Alliance des forces du progrès (Afp) s’est montré loyal envers lui, il ne veut pas faire moins

Mardi prochain, les députés sont convoqués pour le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. Mais le président de la République, Macky Sall, a pris les devants pour intimer l’ordre à «ses» députés de «Benno Bokk Yaakaar» de soutenir unanimement la candidature de Moustapha Niasse à la présidence de l’Assemblée. Le patron de l’Alliance des forces du progrès (Afp) s’est montré loyal envers lui, il ne veut pas faire moins

Aliou Sow ne se rangera plus derrière un leader, au Pds comme en dehors du Pds. «Mon ambition, c’est d’être président du Sénégal. Je travaille à ça», déclare l’ancien ministre de la Jeunesse, Aliou Sow dans un entretien avec «Enquête». «Mon projet, mon ambition, c’est de préparer une candidature crédible, définir un projet de société clair pour un jour assumer les fonctions présidentielles au Sénégal afin d’apporter des changements

“Pour un examen approfondi du projet de loi de Finances 2015, le Chef de l’Etat a convoqué le Conseil des Ministres le jeudi 09 octobre 2014”. Ce sont les termes contenus dans le Communiqué du conseil des ministres d’hier, qui indiquent qu’une réunion du gouvernement (celle d’hier) peut bien en cacher une autre. Et cette fameuse réunion qui oblige les ministres à se présenter à nouveau au Palais a lieu ce jeudi. Il s’agira d’adopter

La 2ème Conférence sur la promotion de la culture scientifique s’est ouverte, jeudi à Dakar, avec pour objectif de "permettre" aux jeunes et aux femmes de "s’approprier les concepts de géo-patrimoine et de géoscience", a constaté l’APS.Cette rencontre, qui se tient jusqu’à dimanche, est placée sous l’égide de l’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée (ANRSA), de Universcience, qui est un Centre de science à Paris

Le président sénégalais Macky Sall a expliqué à des visiteurs français qu'il valait mieux laisser le président burkinabè se représenter en 2015, même après vingt-huit ans de pouvoir. La raison ? La stabilité sous-régionale dont Blaise Compaoré serait l'un des garants.S'il décide de briguer un nouveau mandat en 2015, Blaise Compaoré, le président burkinabè, pourra compter sur un allié de choix : Macky Sall. Le 12 septembre à Dakar

Le président sénégalais Macky Sall a expliqué à des visiteurs français qu'il valait mieux laisser le président burkinabè se représenter en 2015, même après vingt-huit ans de pouvoir. La raison ? La stabilité sous-régionale dont Blaise Compaoré serait l'un des garants.S'il décide de briguer un nouveau mandat en 2015, Blaise Compaoré, le président burkinabè, pourra compter sur un allié de choix : Macky Sall. Le 12 septembre à Dakar

Va-t-on vers la décrispation, à plus ou moins court terme, des rapports tendus entre le pouvoir (Apr) et le plus grand parti de l’opposition (Pds) ? En tout cas, bien des signaux et autres gestes annonciateurs qui se sont déroulés, lors de la fête de l’Aid El Kébir, pourraient pousser à le croire. Même si du coté des états-majors politiques, les sons de cloche divergent dans l’appréciation des congratulations que se sont adressées Macky Sall

Le Groupe Total, par la voix de son directeur marketing et distribution pour l'Afrique et le Moyen-Orient, Momar Nguer, a fait part mercredi de sa volonté de consolider son ancrage local au Sénégal avec l’ouverture de 31% de ces actions à des Sénégalais.‘Nous voulons devenir une société de plus en plus locale ‘’, a-t-il dit lors du lancement de la période de souscription à l'offre publique de vente (OPV) d'actions de Total Sénégal.

Les nouveaux accords de pêche liant l’Union européenne au Sénégal devraient « entrer en vigueur de façon provisoire » début 2015, a indiqué l’ambassadeur, chef de Délégation de l’UE Sénégal, Dominique Dellicour, concédant, « peut-être, un manque de communication » dans la gestion de ce dossier, à l’origine de « malentendus » avec « certains groupes de pêcheurs » sénégalais.



Du pétrole offshore au Sénégal  (BBC Afrique,08/10/2014)
Des travaux de prospection menés notamment par la compagnie pétrolière Cairn Energy ont permis de découvrir un gisement de pétrole offshore au Sénégal.Selon Cairn Energy dont le siège est à Edimbourg, le gisement est localisé dans un endroit jusque-là inexploré au large du Sénégal.La nouvelle a dopé les actions de la compagnie écossaises; des actions qui se sont appréciées de plus de 10%.



Du pétrole offshore au Sénégal  (BBC Afrique,08/10/2014)
Des travaux de prospection menés notamment par la compagnie pétrolière Cairn Energy ont permis de découvrir un gisement de pétrole offshore au Sénégal.Selon Cairn Energy dont le siège est à Edimbourg, le gisement est localisé dans un endroit jusque-là inexploré au large du Sénégal.La nouvelle a dopé les actions de la compagnie écossaises; des actions qui se sont appréciées de plus de 10%.

L’absence, le jour de l’Aïd El Kébir, d’Idrissa Seck à la grande mosquée de Moussanté à Thiès, où il avait l’habitude de prier lors des fêtes de Korité et de Tabaski, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Si les proches du président de Rewmi parlent d’une entorse, ses  adversaires soutiennent qu’il n’en est rien, obligeant l’imam de la mosquée de Moussanté, Babacar Ndiour, à monter au créneau pour défendre

Après 60 jours (trente jours renouvelés une fois) d’arrêt de rigueur, le colonel Abdoulaye Aziz Ndao, l’auteur des brulots sur la gendarmerie, «La mise à mort d’un officier» et «pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise», ne sera pas radié. Selon «L’As», il ne lui reste que trois mois pour aller à la retraite et il serait inutile de lui infliger une radiation, surtout que toutes les problématiques qu’il a soulevées sont sensibles. Aussi, beaucoup

Un casque bleu sénégalais de la Force multidimensionnelle intégrée de soutien au Mali (MINUSMA) a été tué mardi, vers 18 heures, par des éclats d’obus tirés par des djihadistes, à partir des hauteurs ceinturant la ville de Kidal, dans le nord du Mali, a appris l'APS de source militaire."Les tirs de harcèlement qui ont tué ce sous-officier ont aussi occasionné deux blessures légères dans les rangs du contingent sénégalais", indique

C’est un Karim Wade très décontracté qui a reçu la visite du Directeur de l’administration pénitentiaire, Cheikh Tidiane Diallo, a l’occasion de la fête de Tabaski, constate un reporter de Seneweb. Habillé d’un tee-shirt blanc et d’un pantalon beige avec des chaussures de training, il a dit tout le bien qu’il pensait de l’administration pénitentiaire qui fait de son mieux pour lui assurer une bonne condition de détention.Karim Wade a tenu à exprimer

C’est un Karim Wade très décontracté qui a reçu la visite du Directeur de l’administration pénitentiaire, Cheikh Tidiane Diallo, a l’occasion de la fête de Tabaski, constate un reporter de Seneweb. Habillé d’un tee-shirt blanc et d’un pantalon beige avec des chaussures de training, il a dit tout le bien qu’il pensait de l’administration pénitentiaire qui fait de son mieux pour lui assurer une bonne condition de détention.Karim Wade a tenu à exprimer

Le tout premier et l’éphémère ministre de l’Economie et des finances de l’ancien Président Wade, dès 2000, n’est pas le seul à faire de bons clins d’œil à la Présidence de la Banque africaine de développement (BAD). Même favori du fait de son profil somme toute intéressant, Makhtar Diop, devenu conseiller spécial en même temps qu’il reste symboliquement Vice-Président de la Banque mondiale (BM), va devoir faire face à cinq

Après le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye le 14 août dernier, deux policiers ont été identifiés suite à l’enquête menée par la Division des investigations criminelles (Dic). Selon Le Quotidien, les choses  devaient aller plus  vite, mais c’est la grève d’Air France qui a finalement tout retardé. Mais  du fait de cette grève, les autorités en charge de l’enquête se sont résolues à emprunter un vol de Corsair pour envoyer les balles devant faire l’objet

L’article de Seneweb publié vendredi dernier, à propos de l’affaire de primes non versées aux gendarmes de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, a poussé les responsables de la Maréchaussée à réagir. Des sources aéroportuaires ont confié que le Général de brigade, Cheikh Séne, Commandant la Gendarmerie Territoriale,  a rendu visite aux éléments de la Compagnie des transports aériens, samedi dernier dans la matinée

Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade et plusieurs fois ministre, est en détention préventive depuis avril 2013. Il est au coeur d'un procès d'enrichissement illicite et de biens mal acquis. Selon l'accusation, 178 millions d'euros issus de montages financiers se trouveraient dans des comptes à l'étranger. Le procès se tient devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite, à Dakar. RFI a recueilli

Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade et plusieurs fois ministre, est en détention préventive depuis avril 2013. Il est au coeur d'un procès d'enrichissement illicite et de biens mal acquis. Selon l'accusation, 178 millions d'euros issus de montages financiers se trouveraient dans des comptes à l'étranger. Le procès se tient devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite, à Dakar. RFI a recueilli

Jusque-là régie par le modéle de structuration horizontale , l’Alliance pour la république (Apr), parti présidentiel, n’a pas encore réussi le pari de la mobilisation verticale. L’occasion est saisie par l’ex Premier ministre, Aminata Touré, dans un entretien accordé à notre journal pour “demander à ses camarades de parti de privilégier l’ouverture dans la dynamique de structuration”. Si l’appel est grandement salué

Le Premier ministre Mouhamed Dionne a déclaré dimanche avoir transmis le ‘’message de respect’’ et les voeux de santé du chef de l’Etat à son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, à l’occasion de la prière de l’Aïd el Kébir à la mosquée Massalikoul Jinane, à Dakar.''J’ai transmis le message de respect'' et les voeux de santé du chef de l’Etat, Macky Sall, à son prédécesseur Me Abdoulaye Wade (….)’’, a dit le PM

Soixante-dix Sénégalais ont été rapatriés dans la nuit de vendredi à samedi vers Dakar. Il s'agit pour la majorité d'anciens résidents de Centrafrique qui ont fui le conflit avant de se réfugier au Cameroun. RFI a recueilli leur témoignage à la descente de l'avion, à Dakar.C’est dans un hangar spécial, à l’extérieur de l’aéroport Sédar-Senghor que les 70 Sénégalais arrivent épuisés. Ce ne sont pas les premiers civils à être rapatriés de République

Bibo Bourgi a été évacué vers la France et admis à l’hôpital Georges Pompidou, à Paris, ce mercredi 1er octobre. Cet homme d’affaires est le principal co-accusé dans le procès de Karim Wade devant la cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Bibo Bourgi souffre de problèmes cardiaques et rénaux aggravés par une infection nosocomiale contractée dans un hôpital de Dakar.Les avocats de Bibo

Bibo Bourgi a été évacué vers la France et admis à l’hôpital Georges Pompidou, à Paris, ce mercredi 1er octobre. Cet homme d’affaires est le principal co-accusé dans le procès de Karim Wade devant la cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Bibo Bourgi souffre de problèmes cardiaques et rénaux aggravés par une infection nosocomiale contractée dans un hôpital de Dakar.Les avocats de Bibo

L’ex-ministre de la Santé sous Abdoulaye Wade a finalement déposé ses baluchons dans le camp présidentiel.  Abdou Fall et son mouvement, Alternative citoyenne/Andu Nawle (Acan), ont décidé de prendre part à «l’œuvre de transformation nationale» en soutenant le président de la République, Macky Sall. Le «Pacte pour la république et pour l’émergence du Sénégal » a ainsi été scellé, ce jeudi  à la permanence de l’Apr.



Libéré hier : Samuel «sant» Touba  ( Le Quotidien,03/10/2014)
Samuel Sarr est libre depuis hier. Le procureur de la République ne s’est pas opposé cette fois-ci à la requête des avocats de l’ancien ministre qui était emprisonné à Rebeuss, avant d’être transféré au Cap Manuel.Samuel Sarr est libre depuis hier. Le Quotidien avait révélé dans son édition du mardi 30 septembre 2014 que l’ancien ministre devrait bénéficier d’un avis favorable du procureur de la République qui était dans de «bonnes dispositions»

Pour les opposants du Front patriotique pour la défense de la République, les accusations d’enrichissement illicite portées contre la fondation dirigée par la Première Dame exigent un audit et une enquête judiciaire.Le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) exige un audit indépendant ainsi qu’une enquête à propos des allégations faisant état d’un don de 650 millions de francs Cfa que la fondation «Servir le Sénégal»

C’est dans sa maison de fonction qu’elle a reçu les équipes de Sud Quotidien et de Sud Fm. Dans son grand boubou aux couleurs de son parti, l’ex Premier ministre a la pris la mesure de l’importance de l’image en politique. Il ne fallait surtout pas laisser apparaître sur le visage une quelconque marque de frustration suite à son limogeage. La «dame de fer», un sobriquet qui lui colle à la peau, ne doit laisser remonter à la surface de tels sentiments.

C’est dans sa maison de fonction qu’elle a reçu les équipes de Sud Quotidien et de Sud Fm. Dans son grand boubou aux couleurs de son parti, l’ex Premier ministre a la pris la mesure de l’importance de l’image en politique. Il ne fallait surtout pas laisser apparaître sur le visage une quelconque marque de frustration suite à son limogeage. La «dame de fer», un sobriquet qui lui colle à la peau, ne doit laisser remonter à la surface de tels sentiments.

Des Mbacké-Mbacké prennent la défense de Macky Sall, de son épouse et de son régime. Selon ces derniers, les attaques  et plaintes répétées de jeunes marabouts Mbacké-Mbacké contre le régime de Macky ne sont rien d’autre que du chantage. C’est, en tout cas, la conviction des membres du Cadre d’orientation et de réflexion républicain (Corr) regroupant des Mbacké-Mbacké, petits-fils de Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba

Le chef de l’Etat a reçu le rapport définitif de la Commission électorale nationale autonome sur les élections locales du 29 juin dernier. L’organe de contrôle y a mentionné que les difficultés liées à l’application de la parité, surtout à Touba, imposent une modification de la loi pour l’adapter aux réalités sociologiques du pays.La Commission électorale nationale autonome (Cena) a remis hier son rapport d’activités sur les élections

Le Sénégal est 9e sur 52 Etats, dans le classement 2014 de l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIGA). Avec un score de 64,3 sur 100, le pays a progressé par rapport au classement précédent où il avait 61,0 points et occupait la 10eplace. Le trio de tête de ce classement n’a pas changé, dirigé toujours par Maurice, suivie du Cap-Vert qui chipe la 2e place au Botswana désormais troisième. Mais le Sénégal n’est devancé en Afrique

D’ici 2016, aucune instance du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne sera renouvelée. C’est la décision prise par le Secrétaire général national de cette formation politique et ancien président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, selon «Libération».Le renouvellement des instances de base, le congrès et le choix d’un nouveau secrétaire général du Pds devant remplacer le «pape du Sopi» devront ainsi attendre, même si le débat

D’ici 2016, aucune instance du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne sera renouvelée. C’est la décision prise par le Secrétaire général national de cette formation politique et ancien président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, selon «Libération».Le renouvellement des instances de base, le congrès et le choix d’un nouveau secrétaire général du Pds devant remplacer le «pape du Sopi» devront ainsi attendre, même si le débat

Le président de la République, Macky Sall, a reçu ce mardi le rapport de la Commission électorale nationale autonome (Cena) sur les élections locales du 29 juin dernier.Macky Sall a profité de cette occasion pour dire à Doudou Ndir, président de cette structure, de «mettre un filtre et exiger un nombre de signatures aux partis politiques et aux candidatures indépendantes au niveau de chaque circonscription», rapporte «Le Soleil».



Macky2012 se retrousse les manches. La coalition qui avait soutenu le chef de l’Etat au premier tour de la Présidentielle entend rendre «visibles» les projets enclenchés par le président de la République. La Conférence des leaders de cette coalition compte utiliser en ce sens «toutes les méthodes et stratégies de communication adaptées à nos réalités sociologiques», souligne le communiqué. D’ailleurs, ajoute-t-on, un pôle de porte-parole

Bourgi est-il réellement mal en point ? A-t-on laissé filer un «malade imaginaire» au risque de compromettre le procès de Karim Wade et Cie ? Quelle est la durée de son séjour dans l’hexagone ? La Cour a-t-elle obtenu des garanties quant à l’effectivité de son retour ? La Crei a-t-elle estimé que la pertinence des éléments factuels en sa possession suffit amplement à la poursuite du procès sans que la présence du prévenu

La crise née avec la gestion de l’épidémie Ebola pourrait bien ne pas avoir raison des relations entre le Sénégal et la Guinée. C’est sans nul doute l’acte le plus concret posé depuis que le Sénégal a fermé ses frontières le 21 août dernier. Plus d’un mois après, c’est un coup de fil venu de Conakry qui vient décrisper l’atmosphère.Le Pr Alpha Condé, qui était à New-York pour les besoins de la 69ème session de l’Assemblée générale

La crise née avec la gestion de l’épidémie Ebola pourrait bien ne pas avoir raison des relations entre le Sénégal et la Guinée. C’est sans nul doute l’acte le plus concret posé depuis que le Sénégal a fermé ses frontières le 21 août dernier. Plus d’un mois après, c’est un coup de fil venu de Conakry qui vient décrisper l’atmosphère.Le Pr Alpha Condé, qui était à New-York pour les besoins de la 69ème session de l’Assemblée générale

Pour Ndiaga Sylla, le verdict de la Cour suprême, qui a tranché en faveur de Aïssata Tall Sall, «restaure la dignité de la justice». Cet expert électoral et membre du Jëf jël estime en même temps que la juridiction a «préservé notre système des fossoyeurs».Suite à la délibération de la Cour suprême qui confirme la victoire de Aïssata Tall Sall à la mairie de Podor, Ndiaga Sylla se livre à un diagnostic du système électoral sénégalais.

Selon le décret portant sur les émoluments des présidents de conseils départementaux, ces derniers vont recevoir par mois, la rondelette somme de 1,250 millions de FCFA. Les autres membres de bureau vont recevoir 150 000 FCfa alors que les autres conseillers bénéficient d’une indemnité de cession de 5 mille FCFA.Les mairies qui ont les mêmes compétences que les conseils départementaux vont aussi recevoir 1,250 million de FCFA.

Des recrutements opérés au Bureau opérationnel de suivi du programme Sénégal émergent (Bos) font grincer des dents. Le cas qui émeut le plus est celui de l’experte chargée des infrastructures au sein du Bos et qui n’est personne d’autre que la femme du Secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly. «Ils ne rendent pas service au Président parce qu’il ne peut pas être informé de ces détails. Nous avons combattu

«Qu’il y ait des malentendus ou des échanges, c’est normal, l’essentiel c’est que quand quelqu’un parle, que ce ne soit pas pour son intérêt personnel mais pour l’intérêt général » a indiqué Pape Diouf, l’ancien ministre de la Pêche sur les ondes de Sud Fm. Ce dernier qui livrait son opinion sur Benno Bok Yaakar, estime que ce cadre doit rester : «il faut que cela continue, il faut qu’on se parle, puisqu’on a choisi d’être dans une organisation, d’accompagner

«Qu’il y ait des malentendus ou des échanges, c’est normal, l’essentiel c’est que quand quelqu’un parle, que ce ne soit pas pour son intérêt personnel mais pour l’intérêt général » a indiqué Pape Diouf, l’ancien ministre de la Pêche sur les ondes de Sud Fm. Ce dernier qui livrait son opinion sur Benno Bok Yaakar, estime que ce cadre doit rester : «il faut que cela continue, il faut qu’on se parle, puisqu’on a choisi d’être dans une organisation, d’accompagner

Les choses semblent aller de mal en pis au parti Rewmi, même si rien d’officiel ne sort des dernières rencontres convoquées par la formation politique dirigée par Idrissa Seck, ancien Premier ministre et actuel président du conseil départemental de Thiès. Essaie-t-on de faire le blackout sur une crise latente ? En tout cas, ni la rencontre de mercredi regroupant des élus de Rewmi, ni le Secrétariat national du lendemain, jeudi

Mouhamed Boun Abdallah Dione n’aime pas qu’on dise qu’il est  un Premier ministre technocrate. «Je suis un militant de la première heure de l’Alliance pour la république. Je suis l’un des premiers à avoir acheté la carte du parti, à 500.000 francs», a-t-il révélé, samedi dernier, lors de la réunion du directoire de l’Apr à laquelle il a pris part.Selon «L’As», en plus d’avoir été le Directeur de cabinet de Macky Sall, le Premier ministre est aussi un militant

Dans le but d’apaiser l’espace universitaire, le conseil restreint de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a décidé du retrait des forces de l’ordre dudit espace. Toutefois, Ibrahima Thioub, Recteur de l’Ucad, face à la presse hier, vendredi 26 septembre, précise que leur retour ou non du campus reste tributaire de la situation à l’université.Va-t-on vers un apaisement de l’espace universitaire afin de boucler l’année académique 2013-2014

Me Aïssata Tall Sall a finalement remporté la seconde manche de la bataille pour le contrôle de la mairie de Podor. La Cour suprême a en effet tranché en sa faveur hier, jeudi 25 novembre, le différend qui l'opposait à Racine Sy, le candidat de la mouvance présidentielle Bennoo Bokk Yaakaar qui avait été déclaré vainqueur par la Cour d'appel de Saint-Louis, après annulation de l'élection de la responsable socialiste à la tête de la mairie.

Me Aïssata Tall Sall a finalement remporté la seconde manche de la bataille pour le contrôle de la mairie de Podor. La Cour suprême a en effet tranché en sa faveur hier, jeudi 25 novembre, le différend qui l'opposait à Racine Sy, le candidat de la mouvance présidentielle Bennoo Bokk Yaakaar qui avait été déclaré vainqueur par la Cour d'appel de Saint-Louis, après annulation de l'élection de la responsable socialiste à la tête de la mairie.

Le procès de Karim Wade est entré hier dans une phase décisive, avec l’audition des témoins. Le chauffeur de l’ancien ministre d’Etat, Victor Tendeng, a été prolixe devant la Cour avec des détails croustillants, mais qui pourraient gêner la défense.«Vous êtes venu pour combattre ? J’ai fait l’Armée comme vous»On connaissait moins bien le chauffeur de Karim Wade, qui a désormais la parole à la barre. Hier, face à la Cour de répression

«La tarification du coût d'électricité n'a pas augmenté», a indiqué Maïmouna Ndoye Seck, ministre de l'Energie et du Développement des énergies renouvelables, hier jeudi, lors d'une rencontre avec les associations des consommateurs sur la situation du secteur de l'énergie.Le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Maïmouna Ndoye Seck récuse les allégations d’une partie de la clientèle

Me Seydou Diagne, l’un des avocats de Karim Wade, veut voir la première dame, Marième Faye Sall, comparaître de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Lui et ses collègues veulent que l’épouse du chef de l’Etat vienne témoigner sur la société Blackpearl Finance pour éclairer la lanterne de la Cour sur son appartenance ou non à Karim Wade. Selon Me Seydou Diagne, qui demande à la Crei de faire comparaître

Me Seydou Diagne, l’un des avocats de Karim Wade, veut voir la première dame, Marième Faye Sall, comparaître de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Lui et ses collègues veulent que l’épouse du chef de l’Etat vienne témoigner sur la société Blackpearl Finance pour éclairer la lanterne de la Cour sur son appartenance ou non à Karim Wade. Selon Me Seydou Diagne, qui demande à la Crei de faire comparaître

Ceux qui pensaient qu’entre une candidature à la présidentielle et Ousmane Tanor Dieng ç’en était fini, il peut y avoir une surprise. Interrogé sur la question ce soir, le Secrétaire général du Ps a reprécisé sa pensée : « j’ai dit que j’envisageais pas d’être candidat ».A la question de savoir si un choix de son parti portant sur sa personne pouvait l’amener à changer de point de vue, OTD a dit que « le Ps ne pensait pas encore à cette échéance.

A la suite de la remise du rapport du Cese, le Président a informé que toutes les mesures seront prises pour que tous ceux qui redevables de la déclaration de patrimoine procèdent à cette déclaration à partir de la fin du mois d’octobre.Macky Sall précise : «Toutes les autres autorités de la République comme le président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, la présidente du Cese

On a beau critiquer «l’alliance» patriotique entre TOTAL Sénégal, Orange et Eiffage Sénégal, on est en face d’entreprises fortes soutenues par leur pays à travers différentes structures dédiées à l’international. Ce qui n’est pas le cas des locales abandonnées à elles-mêmes par les pouvoirs publics et victimes de leur taille peu critique.La petite guerre qui oppose l’Association sénégalaise des pétroliers (ASP), d’une part, aux multinationales

Amath Dansokho a révélé hier à Vélingara que le Président Wade portait pas moins de 6 milliards de francs Cfa dans son avion et pour chaque voyage. Ce qui est, selon lui, la cause du départ de Moustapha Niasse de la Primature.Amath Dansokho poursuit sa série d’attaques contre Abdoulaye Wade. A l’étape de Vélingara, le président honoraire du Parti de l’indépendance et le travail (Pit) a déclaré que Macky Sall a hérité d’une situation

Amath Dansokho a révélé hier à Vélingara que le Président Wade portait pas moins de 6 milliards de francs Cfa dans son avion et pour chaque voyage. Ce qui est, selon lui, la cause du départ de Moustapha Niasse de la Primature.Amath Dansokho poursuit sa série d’attaques contre Abdoulaye Wade. A l’étape de Vélingara, le président honoraire du Parti de l’indépendance et le travail (Pit) a déclaré que Macky Sall a hérité d’une situation

L’ancien Premier ministre Aminata Touré estime que le retour du Sénat au Sénégal n’est pas ‘’une décision opportune’’, affirmant que les arguments qui avaient été avancés pour la suppression de cette institution n’ont pas évolué.''Je ne pense pas que le pays en ait besoin (…). Je ne pense pas que ce soit une décision opportune'' de faire revenir le Sénat, a dit Aminata Touré, interrogée, mercredi par la RFM.

 


Samuel Sarr, l’ancien ministre libéral de l’Energie mis en détention préventive pour le délit d’offense au chef de l’Etat, n’est pas à deux pas d’humer l’air de la liberté. Et pour cause, le parquet a rejeté hier, lundi 22 septembre, la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de l’ancien ministre libéral. Le maintien en détention de Samuel Sarr intervient en déphasage avec beaucoup d’attentes.



Depuis plusieurs jours, les pèlerins sont confinés au hangar de l’aéroport de Dakar à cause de certaines autorisations liées à l’exploitation des vols malgré des dispositions prises en amont par la compagnie. Senegal Airlines assure que les conditions sont désormais réunies pour les acheminer convenablement. Wait and see.La Kaaba est si proche du cœur mais loin des yeux. Même si la flamme des pèlerins reste vive.

Président de la commission vie politique de la Coalition «Macky 2012», Maguette Ngom, est monté au créneau pour dire que «le président n’a jamais dit qu’il va restaurer le Sénat". "Lors de la rencontre avec Benno Bokk yaakaar (Bby), des leaders, soucieux de certaines responsabilisations, ont posé la nécessité de faire revenir le Sénat.

Président de la commission vie politique de la Coalition «Macky 2012», Maguette Ngom, est monté au créneau pour dire que «le président n’a jamais dit qu’il va restaurer le Sénat". "Lors de la rencontre avec Benno Bokk yaakaar (Bby), des leaders, soucieux de certaines responsabilisations, ont posé la nécessité de faire revenir le Sénat.

Coordonnateur du Mouvement Y en a marre, Fadel Barro a dénoncé l’intention du président de la République de rétablir le Sénat. Il est monté au créneau pour en dissuader le locataire du palais de la République, Macky Sall.
Dans les colonnes du quotidien «Enquête», Fadel Barro qui ne cautionne pas cette volonté du président Macky Sall a estimé que cela «est de la

Le procès de Karim Wade devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite se poursuit. Avant l’audition des témoins, une nouvelle étape pourrait commencer ce mercredi avec la confrontation des prévenus. Leur audition aura duré trois semaines, dans une ambiance particulière, un spectacle quotidien ponctué, chaque jour, par des incidents d’audience comme c’était encore le cas mardi

«Le Sénat est une malédiction pour tous les pouvoirs qui l'ont créé au Sénégal et il n'apporte aucune valeur ajoutée au fonctionnement des institutions de la République». Cette déclaration est de Moustapha Diakhaté. Le président du groupe parlementaire BBY conseille au président Macky Sall de créer plutôt un Haut Conseil des Collectivités Locales

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a posé mardi à Dakar, la première pierre de ‘’La cité de l’émergence’’, en présence du Premier ministre, Mahamed Dionne, de plusieurs autres autorités politiques et gouvernementales.
Prévue sur le site de l’ancienne gare routière "Pompiers" nommé hérité de sa proximité avec la caserne des Sapeurs-pompiers, cette ‘’Cité de

Après Me Patricia Lake Diop, Karim Wade a été chargé à la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) par Patrick Ady Williams, un des ses amis d’enfance. «A l’occasion des différentes rencontres que nous avons eues à propos de la constitution de sociétés, Karim Meissa Wade avait justifié leur création en invoquant le besoin de

Après Me Patricia Lake Diop, Karim Wade a été chargé à la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) par Patrick Ady Williams, un des ses amis d’enfance. «A l’occasion des différentes rencontres que nous avons eues à propos de la constitution de sociétés, Karim Meissa Wade avait justifié leur création en invoquant le besoin de

Le préfet du département de Thiès, Mamadou Oumar Baldé, dit constater avec regret le différend entre la perception municipale et la mairie de Thiès, qualifiant d'inacceptable un conflit existe entre ''les deux institutions qui doivent se reprendre et faire preuve de sérénité’’.
‘’J’appelle les deux parties, le maire, le secrétaire général de la mairie et le receveur percepteur municipal à la sérénité

Le projet « Touba ville du futur », officiellement connu sous le nom de projet de modernisation de la ville de Touba et qu’on appelle communément, dans la capitale du Mouridisme, les chantiers de Touba, peine à aboutir. De 2007 à 2012, le régime libéral déclare avoir investi 60 milliards F Cfa. Une seule question cependant : qu’est-ce qui a pu retarder, pour ne pas dire, faire échouer ce projet

Ousmane Tanor Dieng réitère son appel à des discussions entre Khalifa Sall et Macky Sall. Invité du Grand jury de la Rfm, hier, le secrétaire général du Parti socialiste estime que «c’est le président de la République qui doit, s’il y a un problème, se rapprocher du principal concerné (le maire de Dakar)».
Il ajoute : «Dans toutes les démocraties, le maire de la capitale est associé à un certain

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a invité lundi les enseignants à démarrer les cours le jour de la rentrée scolaire, le 8 octobre prochain, même s'ils se retrouvent avec seulement deux élèves en classe, affirmant que les droits d’inscription ne doivent pas être un obstacle à l’admission de l’élève.

C’est ce 22 septembre 2014 que reprend le procès de l’ancien puissant ministre d’Etat sous le défunt régime de son père Abdoulaye Wade.
La dernière audience avait permis aux magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) d’auditionner l’un des co-prévenus de Karim Wade, en l’occurrence Alioune Samba Diassé.

C’est ce 22 septembre 2014 que reprend le procès de l’ancien puissant ministre d’Etat sous le défunt régime de son père Abdoulaye Wade.
La dernière audience avait permis aux magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) d’auditionner l’un des co-prévenus de Karim Wade, en l’occurrence Alioune Samba Diassé.

Elle est mauvaise pour les pèlerins ! Et c’est Actusen.com qui vous la file. Selon des sources généralement bien informées, le troisième vol des pèlerins va accuser un énième retard. En effet, prévu dans la journée, c’est finalement dans la nuit de lundi au mardi que le départ des pèlerins aura finalement lieu.

Macky Sall veut ressusciter le Sénat  (Autres presses,22/09/2014)
La présidentielle de 2017 se prépare activement dans le camp présidentiel. Et un des leviers des Apéristes pour caser leurs porteurs de voix passe par la restauration du Sénat.
Et les partisans d’un retour de cette chambre dans l’organigramme institutionnel élèvent de plus la voix. Et même le président Macky Sall n’exclut pas

En conférence de presse, hier, à la direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), le nouveau patron de l’institution Cheikhou Oumar Anne a annoncé la décision des autorités de dédommager toutes les victimes des dernières émeutes ayant abouti à la mort de l’étudiant Bassirou Faye. Un montant global estimé à 160 500 000 F CFA a été

Au moins dix migrants ont trouvé la mort et près d'une trentaine sont portés disparus à la suite d'un naufrage à environ 40 km des côtes libyennes, selon les médias italiens. Cinquante-cinq personnes ont été recueillies par un bateau marchand. Des survivants qui ont affirmé qu'il y avait à bord une centaine de personnes initialement. Ce drame s'ajoute au décès de quelque 500 personnes

En recevant hier ses alliés de Macky 2012, le président de la République leur a indiqué n’avoir jamais demandé à la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) de proposer une nouvelle constitution, mais juste de réformer des dispositions dans l’actuelle charte fondamentale.Après la tempête, l’heure est à la décrispation entre le président de la République et ses alliés de Macky 2012. Ces derniers ont été reçus

En recevant hier ses alliés de Macky 2012, le président de la République leur a indiqué n’avoir jamais demandé à la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) de proposer une nouvelle constitution, mais juste de réformer des dispositions dans l’actuelle charte fondamentale.Après la tempête, l’heure est à la décrispation entre le président de la République et ses alliés de Macky 2012. Ces derniers ont été reçus

Les huées dont le Président Macky Sall a fait l'objet, lors de sa visite de mardi dernier au Khalife général des Mourides de passage à Dakar, n'agréent nullement Cheikh Sidy Moctar Mbacké. Par la voix de son fils Cheikh Bara Maty Lèye, le Khalife général a fermement condamné hier, vendredi 18 septembre, de tels comportements avant de siffler la fin de la récréation pour tous leurs auteurs et autres commanditaires. Des impairs

Quelques jours après l’acte d’allégeance à Touba d’Idrissa Seck, ses camarades de Tivaouane ont laissé exploser leur colère. Mercredi dernier, informe «Le Populaire», ses camarades, qui estiment que l’ancien maire de Thiès a fait preuve d’un manque de considération manifeste envers Tivaouane, ont tenu une assemblée générale, à l’issue de laquelle ils ont sommé le député de Rewmi, Cheikh Tidiane Diouf, de retourner

Le jeune Guinéen guéri de la fièvre Ebola a quitté Dakar, vendredi, à destination de son pays, à bord d’un avion en compagnie de son médecin traitant, rapporte la Radio télévision sénégalaise (RTS).Le Sénégal a annoncé le 29 août la présence sur son territoire d’un jeune Guinéen infecté par le virus et placé depuis lors en isolement au Centre hospitalier universitaire de Fann, à Dakar, où il a été soigné.Le malade a été déclaré, récemment

Macky/Khalifa : Sall guerre froide  ( Le Quotidien,19/09/2014)
Tanor estime que le président de la République et le maire de Dakar doivent se parler. Macky Sall et Khalifa Sall discutent pourtant. Et se disputent à distance. C’est une guerre froide entre deux «puissances» en direction de 2017. Nous y sommes.2017 commence bien. Les résultats issus des Locales ouvrent le boulevard des confrontations au sommet, qui vont rythmer la cadence d’un quinquennat, si le Président Sall tient parole.

Macky/Khalifa : Sall guerre froide  ( Le Quotidien,19/09/2014)
Tanor estime que le président de la République et le maire de Dakar doivent se parler. Macky Sall et Khalifa Sall discutent pourtant. Et se disputent à distance. C’est une guerre froide entre deux «puissances» en direction de 2017. Nous y sommes.2017 commence bien. Les résultats issus des Locales ouvrent le boulevard des confrontations au sommet, qui vont rythmer la cadence d’un quinquennat, si le Président Sall tient parole.

Le procès de Karim Wade et de ses co-prévenus reprend lundi prochain devant la cour de répression de l’enrichissement illicite à Dakar. L’audience d’hier, jeudi 18 septembre, était consacrée à l’audition d’Alioune Samba Diassé, le directeur général d’ABS, la société qui gère les bus à l’aéroport. Il a répondu aux questions des avocats de l’Etat sénégalais, partie civile dans le procès.Comment Alioune Samba Diassé, un simple

L’Aïd el Kabîr, communément appelée Tabaski, se prépare activement sur toute l’étendue du territoire national. Aux différents foirails de la ville de Linguère, c’est l’effervescence totale. Un tour au niveau des points de vente a permis à EnQuête de constater que les acheteurs, concurrencés par les opérateurs étrangers, ne sont pas au bout de leurs surprises.Dans le département de Linguère, la quête du mouton fait oublier la maladie

Le collectif ‘’Non aux APE’’ (Accords de partenariat économique) a demandé, jeudi à Dakar, au président de la République Macky Sall et son gouvernement de se retirer de la signature de ce partenariat avec l’Europe.’’Accepter de signer cet accord c’est ouvrir le marché africain aux entreprises européennes. Ce qui revient à fausser les termes de la concurrence. D’ailleurs peut- on faire face à des concurrents qui sont plus forts ? Le président Macky

Le chef de l’Etat Macky Sall a lancé, mercredi en Conseil des ministres, un appel à tous les acteurs du système éducatif pour que l’année scolaire se déroule dans la sérénité, au moment où le ministre de l’Education nationale et des syndicats d’enseignants ne parlent pas le même langage au sujet de la date de la rentrée

Le chef de l’Etat Macky Sall a lancé, mercredi en Conseil des ministres, un appel à tous les acteurs du système éducatif pour que l’année scolaire se déroule dans la sérénité, au moment où le ministre de l’Education nationale et des syndicats d’enseignants ne parlent pas le même langage au sujet de la date de la rentrée

Un nombre important de camions recensés au Sénégal comme étant chargés de carburant à destination du Mali n’ont pas été à bon port. C’est ce qui ressort d’un rapport du Bureau des poursuites et du recouvrement (Bpr), une branche de l’Inspection générale des finances (Igf), qui invite la justice à condamner Vivo-Energy, société mise en cause. La confiscation

Le Commissariat au pèlerinage est dans l’embarras. Et pour cause, les quotas prévus pour le Sénégal excédent de loin le nombre de pèlerins enregistrés jusqu’à ce jour. Ainsi, un gap de 600 pèlerins resterait à résorber, soit une perte de 650 millions de francs Cfa pour l’Etat.
Le Quotidien est en mesure d’expliciter les raisons des reports de la date limite

Le Procureur spécial Alioune Ndao a interrogé hier Alioune Samba Diassé, un des présumés complices de Karim Wade, sur les détails de la source de l’argent ayant servi à la création de Aéroport bus services (Abs-Sa). Pour le prévenu, il s’agit de fonds propres.
Le prévenu Alioune Samba Diassé a créé la société Airport bus services (Abs. Sa) même s’il a oublié la date. Au deuxième jour de son interrogatoire

Le président de la République, Macky Sall, pense que l’élection présidentielle de 2017 ne sera qu’une formalité pour lui. Il l’a fait savoir aux maires et présidents de conseil départementaux de son parti qu’il rencontrait au King Fahd palace hier mardi.«Nous ne pouvons pas, avec l’aide de Dieu et ses Sénégalais, avoir d’incertitudes par rapport à l’issue du prochain combat (la présidentielle). Je respecte toujours mes adversaires

Le président de la République, Macky Sall, pense que l’élection présidentielle de 2017 ne sera qu’une formalité pour lui. Il l’a fait savoir aux maires et présidents de conseil départementaux de son parti qu’il rencontrait au King Fahd palace hier mardi.«Nous ne pouvons pas, avec l’aide de Dieu et ses Sénégalais, avoir d’incertitudes par rapport à l’issue du prochain combat (la présidentielle). Je respecte toujours mes adversaires

Le président de la République, Macky Sall, s’est rendu mardi après-midi au domicile dakarois du khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, a constaté l’APS.Le chef de l’Etat qui s’est entretenu avec le marabout n’a pas fait de déclaration à sa sortie.Le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, est à Dakar depuis le 8 septembre pour ‘’un séjour exceptionnel d’une dizaine de jours’’.

Bibo Bourgi ici, silence de Karim par-là, agitation tumultueuse tous les jours lors du procès ; cela n’empêchera pas la sentence de tomber et les preuves sont là», affirme le leader du Pit. Mieux, il dévoile les sources qui ont donné les informations et donne leur nom. «Ceux qui ont donné des preuves disponibles là-bas, ce sont les propres notaires de Abdoulaye Wade. Et l’une des notaires n’est personne d’autre que l’épouse de son neveu

‘’Nous demandons le paiement immédiat de nos bourses. Si Mary Teuw Niane ne prend pas en compte nos revendications, il va y avoir d’autres Bassirou Faye’’. La menace est du chargé de communication du collectif des étudiants orientés dans les universités privées. Samba Loum et ses camarades qui étaient hier en Assemblée générale disent dénoncer une injustice dont les 5 989 étudiants orientés dans le privé seraient victimes.

C’est sur son lit d’hôpital et branché à des appareils de surveillance médicale que le co-prévenu de Karim Wade, Bibo Bourgi, a répondu aux questions du président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) Henri Grégoire Diop. Mais très vite, le face à face a été interrompu par le médecin traitant du malade.Le grabataire prisonnier de la Commission de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Bibo Bourgi, n’a pas

C’est sur son lit d’hôpital et branché à des appareils de surveillance médicale que le co-prévenu de Karim Wade, Bibo Bourgi, a répondu aux questions du président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) Henri Grégoire Diop. Mais très vite, le face à face a été interrompu par le médecin traitant du malade.Le grabataire prisonnier de la Commission de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Bibo Bourgi, n’a pas

L'audition d'Alioune Samba Diassé, co-inculpé de l'ancien ministre d'Etat, Karim Wade, aura fait dans le clair-obscur, tant l'homme aura fait dans les contradictions, se réfugiant tantôt derrière son état de santé (une hernie discale à quatre étages), ce qui a valu une suspension d'audience, tantôt derrière la " torture morale " que lui auraient fait subir les gendarmes de la Section de Recherches lors de l'instruction, tantôt derrière

A la tête des groupes de presse au Sénégal, on retrouve de plus en plus des hommes d'affaires. Cette mainmise de personnes n'exerçant pas la profession de journaliste est diversement appréciée.  Si certains hommes de médias et propriétaires de groupes de presse jugent utile l'arrivée des privés, d'autres y voient par contre des risques d'entrave à l'exercice de la profession.L’espace médiatique sénégalais, ces dernières années, est marqué

Le président de République, Macky Sall, a promis, lundi à Dakar, l’amélioration du statut des élus locaux dans l’exercice de leur mandat, insistant sur la nécessité d’un renforcement de leurs capacités."Je veillerai donc, personnellement à l’amélioration du statut des élus locaux dans l’exercice" de leurs mandats, en matière de disponibilité, de protection sociale et de régime indemnitaire, a dit Macky Sall.

 


Hier, dimanche, lors de sa visite au Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, à Dakar depuis quelques jours, l'ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a fait part d'une prédiction. Selon lui, " celui qui achèvera les chantiers de Touba se issu de (sa) famille ". C'était par la voix de son porte-parole du jour, l'ancien ministre Madické Niang qui n'a pas aussi manqué de faire état des regrets du " vieux "

Hier, dimanche, lors de sa visite au Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, à Dakar depuis quelques jours, l'ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a fait part d'une prédiction. Selon lui, " celui qui achèvera les chantiers de Touba se issu de (sa) famille ". C'était par la voix de son porte-parole du jour, l'ancien ministre Madické Niang qui n'a pas aussi manqué de faire état des regrets du " vieux "

Samedi dernier, le président de la République, Macky Sall, a réuni ses partisans au palais, histoire de resserrer les rangs et de taire les inimitiés. Durant ce " lunch de réconciliation ", pour reprendre nos confrères de L'As, le Président Sall a invité le ministre Mbagnick Ndiaye et son demi-frère de même père, Woula Ndiaye, opposés pour le contrôle du Conseil départemental de Fatick lors des élections locales du 29 juin dernier

C’est vraisemblablement une opération de charme en direction de Amadou Makhtar Mbow et les membres de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri). En compagnie d’une délégation de son parti, le leader de Rewmi et ses hommes ont été reçus par Mamadou Lamine Loum et son équipe dans les locaux de la commission, indique un communiqué de presse.La rencontre a servi de prétexte pour échanger

Le conseil municipal a décidé de ne pas présenter de budget pour la fin de l’exercice 2014 comme l’a demandé l’Etat. Quelles peuvent en être les conséquences ?C’est vrai que nous allons vers quelques problèmes. Les communes sont des institutions de l’Etat qui ont pour vocation de gérer la proximité. C’est-à-dire d’être avec les populations et de les aider à résoudre leurs problèmes.Il y a des problèmes relatifs au social

Le pacte d’allégeance (djébelou en wolof) d’Idrissa Seck au khalife général des mourides la semaine dernière à Keur Nganda, un des lieux de retraite de Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, continue de défrayer la chronique chez les populations et des milieux maraboutiques de la capitale du Mouridisme. La polémique ne cesse d’enfler, les langues se délient après cette décision historique du président de Rewmi.

 


Le pacte d’allégeance (djébelou en wolof) d’Idrissa Seck au khalife général des mourides la semaine dernière à Keur Nganda, un des lieux de retraite de Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, continue de défrayer la chronique chez les populations et des milieux maraboutiques de la capitale du Mouridisme. La polémique ne cesse d’enfler, les langues se délient après cette décision historique du président de Rewmi.

Les questions se succèdent et se ressemblent depuis plus de deux jours. L’interrogé Pierre Agboba a finalement craqué face aux répétitions des avocats de la défense qui ne voulaient pas le lâcher en ignorant que le Béninois a perdu sa sœur.Le prévenu a cessé de sourire, lui qui indiquait que le sourire est le propre de l’homme. Lassé par les redondances des avocats, Pierre Agboba a craqué hier à la barre.

Le jeune Guinéen avait ameuté toute la population sénégalaise en s'introduisant dans le territoire national avec le virus à épidémie Ebola, mais les derniers tests révèlent qu'il fait partie désormais du cercle restreint de personnes qui sont guéries de cette maladie très mortelle.  Selon même les confidences du ministre de la Santé et de l'Action sociale, Pr Eva Marie Coll Seck, M. A. Diallo veut rentrer chez lui pour faire

Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Mme Awa Marie Coll SECK, a réceptionné un don de matériel d’urgence pour la prise en charge de l’épidémie Ebola, ce vendredi. Cette cérémonie s’est tenue en présence de S.E.M. Takashi KITAHARA, Ambassadeur du Japon au Sénégal, en compagnie de M. Kasumao SHIBATA, chef de bureau à la JICA.Après avoir félicité le Sénégal pour ‘’ avoir déclaré le ‘zéro’ de maladie à virus Ebola

L’affaire qui oppose Karim Wade à Pape Alboury Ndao - l’expert financier qui avait révélé l’existence d’un compte de 72 millions d’euros à Singapour - a été renvoyée au 13 novembre à la demande des avocats du fils de l’ancien président. Cette demande fait suite au refus du président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite - la CREI - de suspendre le procès d’une journée.Karim Wade s’est retrouvé, ce jeudi 11 septembre

L’affaire qui oppose Karim Wade à Pape Alboury Ndao - l’expert financier qui avait révélé l’existence d’un compte de 72 millions d’euros à Singapour - a été renvoyée au 13 novembre à la demande des avocats du fils de l’ancien président. Cette demande fait suite au refus du président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite - la CREI - de suspendre le procès d’une journée.Karim Wade s’est retrouvé, ce jeudi 11 septembre

Malgré le communiqué du Bureau des relations publiques de la police (Brp), le malaise est bien réel à la police. Beaucoup de gradés râlent ferme, surtout pour le blocage de nombre d’officiers de police devant participer à des missions onusiennes.Depuis quelque temps, des rumeurs bruissent  dans les couloirs du ministère de l’intérieur, principalement  au niveau de la Direction Générale de la Police Nationale et faisant  état d’un malaise

Le président de la République a demandé jeudi, en Conseil des ministres, au gouvernement de mettre en œuvre une "politique hardie de redressement et de promotion du basket-ball", après la bonne prestation des Lions au mondial de la discipline.Lors de leur participation à la Coupe du monde de basket-ball, qui se tient du 30 août au 14 septembre en Espagne, les Lions se sont qualifiés, pour la première fois, au deuxième tour de cette compétition.

Lors de sa rencontre avec la presse, hier mercredi 10 septembre, suite aux tests négatifs de l'étudiant Guinéen, ayant importé le virus Ebola au Sénégal, le ministre de la santé et de l'action sociale, Eva Marie Coll Seck indique que le Sénégal ne va pas, du moins pour le moment , ouvrir ses frontières, fermées aux pays touchés à cause du virus Ebola, comme l'a requit l'Union africaine.Le ministre de la santé et de l'action sociale, Eva Marie Coll

Le banc de... Viviane Wade dope son fils  ( Le Quotidien,11/09/2014)
Le palais a un hôte de taille depuis le début du procès de Karim Wade. Il s’agit de la mère de l’inculpé, Viviane. L’ex-Première dame assiste son fils comme les avocats. Regard sur une maman.Viviane Wade n’est pas partie au procès, mais fait partie du décor. Elle ne passe pas inaperçue. Pour du baume au cœur et de la force, Karim Wade a juste besoin de regarder droit du box des accusés. Les militants se font de plus en plus rares, mais il est sûr

Le banc de... Viviane Wade dope son fils  ( Le Quotidien,11/09/2014)
Le palais a un hôte de taille depuis le début du procès de Karim Wade. Il s’agit de la mère de l’inculpé, Viviane. L’ex-Première dame assiste son fils comme les avocats. Regard sur une maman.Viviane Wade n’est pas partie au procès, mais fait partie du décor. Elle ne passe pas inaperçue. Pour du baume au cœur et de la force, Karim Wade a juste besoin de regarder droit du box des accusés. Les militants se font de plus en plus rares, mais il est sûr

Le juge Samba Fall a écouté l’ancien ministre de l’Energie, Samuel Sarr sur le fonds du dossier. Ce dernier a confirmé ses écrits après avoir réécouté la lecture de son texte sur sa page facebook qualifié «d’offense au chef de l’Etat».Selon son avocat, Samuel Sarr a confirmé ses écrits mais il a précisé au juge qu’il s’attaquait surtout à l’avocat français Me Bourbon que le Chef de l’Etat.L’ancien ministre de l’Energie et membre

Le jeune Guinéen qui avait introduit au Sénégal l'unique cas confirmé de virus Ebola est guéri, a annoncé mercredi le ministère sénégalais de la Santé."Nous avons effectué des examens de contrôle à deux reprises. Il (le malade) n'a plus le virus. Il est guéri", a déclaré à la presse docteur Pape Amadou Diack, directeur de la santé au ministère éponyme."C'était un cas importé au Sénégal. Nous l'avons pris en charge et Dieu merci, nous avons ce résultat"

Le corridor humanitaire prévu au Sénégal pour permettre aux organisations humanitaires de "porter assistance" aux pays de la sous-région touchés par l’épidémie de fièvre Ebola ne prendra pas en compte le transfert des personnes vivant avec cette maladie, a précisé la ministre sénégalaise de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Colle Seck, mercredi à Dakar."Les malades sont exclus du protocole que nous allons

2017 ! Ce chiffre figure dans la quasi-totalité des programmes et projets du président Macky Sall. Dans l’économie, le social, l’éducation, les infrastructures comme l’énergie, la fin de mandat du chef de l’Etat semble être la date butoir de presque toutes les initiatives. Macky est-il à la recherche de ce que Pathé Diagne appelle un ‘’bilan de rééligibilité’’.Social Une revue des différents programmes du président de la République permet

2017 ! Ce chiffre figure dans la quasi-totalité des programmes et projets du président Macky Sall. Dans l’économie, le social, l’éducation, les infrastructures comme l’énergie, la fin de mandat du chef de l’Etat semble être la date butoir de presque toutes les initiatives. Macky est-il à la recherche de ce que Pathé Diagne appelle un ‘’bilan de rééligibilité’’.Social Une revue des différents programmes du président de la République permet

En confiant à EnQuête il y a quelques jours que «Macky et Mimi vont se rencontrer», Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY), ne croyait pas si bien dire. Car l’entretien téléphonique que le Président et son ex PM ont eu avant-hier laisse entrevoir un nouveau départ. Avec beaucoup de questions en suspens…Le coup de fil du président de la République à son ex-Premier ministre avant son départ pour Dubaï

C’est un Mbaye Ndiaye concis dans ses idées qui a fait face à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Il s’est tout simplement démarqué de la stratégie du silence adoptée par ses co-prévenus Karim Wade et Mamadou Pouye, qui avaient refusé de répondre aux questions de la Cour.Les bras ballants, Mbaye Ndiaye est noyé dans un boubou Obasanjo gris. L’ancien directeur général de l’Agence des aéroports

Awa Marie Coll Seck et ses services sont à pied d’œuvre et se préparent à toute éventualité, liée à la propagation de la fièvre à virus Ebola. Ils ont en effet aménagé la partie arrière du Service des maladies infectieuses, grâce au Génie militaire de l’Armée, pour un camp de recueil des cas qui dépasseraient la capacité d’accueil du Pavillon Salif Badiane, pourtant extensible jusqu’à 15 lits, une annexe comprise.

Pour convaincre du maintien du mandat actuel du chef de l’Etat à 7 ans et de la réduction du second à 5 ans, Jean Paul Dias dit détenir sa «recette-miracle» qu’il dira au Président Macky Sall «dans le blanc de l’œil».La question de la réduction du mandat du Président Macky Sall ne laisse pas indifférent un politicien comme Jean Paul Dias. Ce dernier répond aux gens qui débitent «des propositions du genre : ‘’le Président doit démissionner’’».

Pour convaincre du maintien du mandat actuel du chef de l’Etat à 7 ans et de la réduction du second à 5 ans, Jean Paul Dias dit détenir sa «recette-miracle» qu’il dira au Président Macky Sall «dans le blanc de l’œil».La question de la réduction du mandat du Président Macky Sall ne laisse pas indifférent un politicien comme Jean Paul Dias. Ce dernier répond aux gens qui débitent «des propositions du genre : ‘’le Président doit démissionner’’».

Dans un mois, Moustapha Niasse a rendez-vous avec les députés pour solliciter le renouvellement de son mandat annuel. L'actuel chef de l'Etat Macky Sall, victime de l'annualisation du mandat alors qu'il était président de l'Assemblée nationale (Loi Sada Ndiaye de 2008) n'a jusqu'à présent pas déposé un projet de loi pour rétablir le quinquennat. Une situation qui amène pas mal d'acteurs à se demander si l'épée de Damoclès

Depuis l’ouverture de l’instruction d’audience, dans le procès de Karim Wade, les magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite ainsi que les avocats de l’Etat se heurtent au silence de Karim Wade et Pape Mamadou Pouye. ‘’EnQuête’’ a donné la parole à des professionnels du droit qui, dans l’ensemble, désapprouvent la stratégie de défense du fils de l’ex-président Wade.‘’Nous irons à fond dans le fond’’, avait lancé

Police Nationale : Le malaise enfle  ( EnquetePlus,09/09/2014)
Le malaise persiste et enfle au sein de la Police. Selon les informations balancées par nos ‘’indics’’ (terme emprunté aux policiers), la présence de l’inspecteur général Anna Sémou Faye à la tête de la Direction générale de la Police nationale n’est pas pour doper le moral de ses hommes. A en croire nos sources, le climat est tel que certains gros bonnets voudraient même ranger leur tenue pour aller migrer vers d’autres structures

L'ancien Premier ministre du régime de Macky Sall, Aminata Touré ne compte pas baisser las bras. En effet, elle a repris du service ce samedi 06 septembre 2014 en faisant des visites de terrain.  Mimi Touré s'est rendue en plein bassin arachidier précisément à Ndiendé la cité du khalife Serigne Abdou Latif Diéne ou elle a passé la nuit. Mimi « la dame de fer » ne compte pas s'arrêter de

L'ancien Premier ministre du régime de Macky Sall, Aminata Touré ne compte pas baisser las bras. En effet, elle a repris du service ce samedi 06 septembre 2014 en faisant des visites de terrain.  Mimi Touré s'est rendue en plein bassin arachidier précisément à Ndiendé la cité du khalife Serigne Abdou Latif Diéne ou elle a passé la nuit. Mimi « la dame de fer » ne compte pas s'arrêter de

L’affaire Bassirou Faye s’est invitée à la rencontre entre Macky Sall et les apprenants de l'Université Cheikh Anta Diop. Les étudiants ont en effet réitéré devant le Président de la République leur souhait de voir justice se faire. Macky Sall leur a promis que l’affaire Bassirou Faye ne ressemblera en rien à celle de Balla Gaye.« Je ne protégerai aucun criminel », a laissé entendre le Président de la République qui révèle que d’après les informations

«En rejetant plus de 30 exceptions de nullité soulevées par la défense sans motivation, Henri Grégoire Diop piétine le droit pour le monarque.» C’est la charge du secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) qui faisait face à la presse hier. Toussaint Manga parle de «dérapages répétés du juge qui fait preuve d’un acharnement cynique sur Karim Wade».Il dénonce une «cabale» qui avait commencé dès l’enquête

Au Sénégal, les effets du premier cas confirmé d'Ebola, notifié la semaine dernière sur un jeune étudiant guinéen, se font sentir au niveau international.Trois Sénégalais, dont un lieutenant de l'armée, se sont récemment vu refuser l'embarquement à l'aéroport de Dakar par une compagnie aérienne qui devrait les conduire au Cameroun, au motif qu'ils pourraient être en contact avec le virus Ebola.



Moustapha Cissé Lô brise le silence dans lequel il s’était emmuré depuis sa défaite dans le département de Mbacké aux élections locales du 29 juin dernier. Pour sa première sortie, le 2e Vice-Président de l’Assemblée nationale, qui a choisi l’émission « Amoul Nëbbo » sur Africa 7, a réaffirmé son opposition à la diminution du mandat du président de la République de

Moustapha Cissé Lô brise le silence dans lequel il s’était emmuré depuis sa défaite dans le département de Mbacké aux élections locales du 29 juin dernier. Pour sa première sortie, le 2e Vice-Président de l’Assemblée nationale, qui a choisi l’émission « Amoul Nëbbo » sur Africa 7, a réaffirmé son opposition à la diminution du mandat du président de la République de

Une dizaine de Guinéens attendent leur expulsion dans un poste de la police sénégalaise, près de la frontière, fermée en raison d'Ebola. Ils ont été arrêtés avec le concours de villageois intraitables: "Nous ne voulons pas qu'ils amènent la maladie dans notre pays", dit l'un d'eux.
Le Sénégal est devenu fin août le cinquième pays touché par l'épidémie de fièvre hémorragique en Afrique de l'Ouest

Depuis que le préfet de Podor a été saisi de la notification de la Cour d’Appel de Saint-Louis, le 20 août dernier confirmant la victoire de Mamadou Racine Sy sur Me AÏssata Tall Sall, les choses ne bougent pas alors que l’autorité a quinze jours pour procéder à l’installation de la nouvelle équipe.
Un délai qui expire aujourd’hui. Cette situation a mis les

Le Sénégal s’est imposé, 2-0, vendredi, à Dakar, face à l’Egypte dans un match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2015, prévue au Maroc.
Les deux buts ont été inscrits durant la première période de la rencontre.

Après l’interdiction de son rassemblement, le Front patriotique pour la défense de la République qui réunit une bonne partie de l’opposition dont le Pds compte remettre le cœur à l’ouvrage. Mais cette fois-ci, en banlieue dakaroise.L’opposition est sur le pied de guerre dans la banlieue. Après la tournée d’installation de «cellules départementales» par une délégation du Font patriotique pour la défense de la République (FPDR)

Après l’interdiction de son rassemblement, le Front patriotique pour la défense de la République qui réunit une bonne partie de l’opposition dont le Pds compte remettre le cœur à l’ouvrage. Mais cette fois-ci, en banlieue dakaroise.L’opposition est sur le pied de guerre dans la banlieue. Après la tournée d’installation de «cellules départementales» par une délégation du Font patriotique pour la défense de la République (FPDR)

Le procès de Karim Wade se poursuit devant la CREI, la Cour de répression de l’enrichissement illicite à Dakar. Au centre de ce procès, le cas Bibo Bourgi, l’un des co-accusés. Il est interné dans une clinique dakaroise, où il se fait soigner. La Cour a refusé mardi 2 septembre de renvoyer le procès pour le laisser aller se faire soigner en France, comme le demandaient ses avocats.Maître Corinne Dreyfus-Schmidt, un des défenseurs de Bibo Bourgi

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho) a appris avec consternation la mort de Charles Paul Alphonse Ndour, migrant Sénégalais tué le 30 août 2014 à Tanger au Maroc, suite à « un accrochage entre habitants d’un quartier de la ville et candidats à l’émigration clandestine », selon la Préfecture de Tanger.Dans un communiqué dont nous détenons une copie, l’organisation s’incline devant

La plupart des compagnies aériennes ont interrompu leurs vols vers les trois pays les plus touchés par Ebola, ce qui complique la tâche de ceux qui luttent contre l’épidémie.Alors que des experts soulignent l'importance d'une bonne prise en charge des patients sur le terrain – complément indispensable à la recherche de traitements et vaccins –, la communauté humanitaire basée à Dakar a en effet besoin d’un corridor pour acheminer leur aide.

Karim Wade a proposé mercredi à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) de suspendre son procès afin d’envoyer à Singapour une "délégation" dont la mission sera de se renseigner sur son présumé compte bancaire dans ce pays d’Asie du Sud-Est.La "délégation" peut être constituée de ses propres avocats, de ceux de l’Etat, d’un représentant du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, et d’un délégué

Karim Wade a proposé mercredi à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) de suspendre son procès afin d’envoyer à Singapour une "délégation" dont la mission sera de se renseigner sur son présumé compte bancaire dans ce pays d’Asie du Sud-Est.La "délégation" peut être constituée de ses propres avocats, de ceux de l’Etat, d’un représentant du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, et d’un délégué

Les fonctionnaires du ministère de l’Economie, des finances et du plan ont pu sécuriser une bonne partie des financements du Plan Sénégal émergent (Pse), en obtenant déjà environ 1 300 milliards de francs Cfa. Mais la disponibilité de cet argent ne fait pourtant pas bouger les choses. Parce que les projets qu’ils sont censés financer ne sont pas encore suffisamment élaborés, semble-t-il …
Où en sont les projets que le Plan Sénégal Emergent (Pse)

Les centrales syndicales ne partagent pas du tout l’option du gouvernement de baisser les indemnités des fonctionnaires pour booster l’économie sénégalaise. Elles se sont montrées catégoriques et militent plutôt pour une revalorisation des salaires au moment où les prix des denrées de première nécessité ne cessent de grimper.Le ministre de l’Economie et des Finances Amadou Bâ a préconisé hier lors d’un atelier sur la politique

Les matelots de Sea Soul 1 seront déférés dans la journée d’aujourd’hui au Parquet de Dakar, pour expliquer les circonstances du sabordement de leur navire et aussi la véritable destination des armes de guerre qu’il transportait.L’affaire de la cargaison d’armes, coulée à bord du navire Sea Soul 1, battant pavillon tanzanien, mais dont l’équipage de 12 membres était dans sa quasi-totalité, égyptien, a connu hier un nouveau

Le président de la République, est obligé de passer par la voie référendaire pour réviser l’article 27 de la Constitution. Toutefois, d’autres pistes s’offrent à Macky Sall même si, juridiquement, il va violer allégrement la loi fondamentale, comme son prédécesseur l’avait fait en 2008. C’est ce que le Professeur de droit public, Babacar Guèye, appelle, le cas échéant une «révision pirate».Sidy Lamine Niass a jeté un pavé dans la marre

Le président de la République, est obligé de passer par la voie référendaire pour réviser l’article 27 de la Constitution. Toutefois, d’autres pistes s’offrent à Macky Sall même si, juridiquement, il va violer allégrement la loi fondamentale, comme son prédécesseur l’avait fait en 2008. C’est ce que le Professeur de droit public, Babacar Guèye, appelle, le cas échéant une «révision pirate».Sidy Lamine Niass a jeté un pavé dans la marre, en rappelant

Appelé à la barre pour témoigner sur les accusations porter contre lui, Karim Wade n'a rien laisser au hasard. Dans sa déclaration, il a fusillé le chef de l'Etat avant de faire le muet devant les questions de la Cour. Devant la pagaille totale qui a suivi la déclaration de Karim Wade, le président Henri Grégoire Diop n'avait d'autres choix que de suspendre l'audience.Karim Wade a fait une déclaration qui fait tilt devant la Cour. Il est revenu

Les avocats de Karim Wade ont fait bloc hier avec ceux de Bibo Bourgi pour demander le renvoi du procès afin de permettre à ce dernier de se soigner. Ce à quoi se sont opposés le parquet spécial et la partie civile. Le délibéré est prévu ce matin…Pour les besoins d’un «procès équitable», le procès de Karim Wade doit être renvoyé pour permettre à Ibrahim Aboukhalil dit Bibo Bourgi d’aller se soigner. La demande de renvoi a été formulée hier

La gestion axée sur les résultats de développement (GRD) et l’émergence économique est au cœur d’un atelier qui s’est ouvert mardi à Dakar, à l’initiative du Bureau organisation et méthode de la présidence de la République du Sénégal, a appris l’APS.Cette rencontre de trois jours est organisée en collaboration avec le Bureau régional de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal et le Secrétariat de la Communauté africaine

Un mois après l’ouverture du procès de Karim Wade, les débats de fond s’ouvrent ce lundi. Une occasion pour Karim Wade de parler à l’opinion sur les faits d’enrichissement illicite dont il est accusé depuis des années.Plongé dans un mutisme, depuis qu’il est ‘’traqué’’ pour biens mal acquis, Karim Wade va enfin rompre le silence. C’est aujourd’hui que s’ouvrent les débats dans son procès, après un mois de bataille de procédures.

Un mois après l’ouverture du procès de Karim Wade, les débats de fond s’ouvrent ce lundi. Une occasion pour Karim Wade de parler à l’opinion sur les faits d’enrichissement illicite dont il est accusé depuis des années.Plongé dans un mutisme, depuis qu’il est ‘’traqué’’ pour biens mal acquis, Karim Wade va enfin rompre le silence. C’est aujourd’hui que s’ouvrent les débats dans son procès, après un mois de bataille de procédures.

Après un mois de bataille de procédure, le procès Karim Wade devait aborder les questions de fond dès ce lundi 1er septembre, mais finalement, c’est le cas de l’état de santé Bibo Bourgi, le complice présumé du fils de l’ancien président, qui a occupé les débats. Le co-accusé est arrivé en fauteuil roulant, avec ses perfusions. Il est reparti sur une civière avant la fin de la journée. Ce lundi, les avocats de la défense ont demandé le renvoi

Le bureau du président de l’Assemblée nationale risque d’être inondé de questions orales que préparent les députés, à la prochaine rentrée parlementaire.Le contexte social très lourd risque de peser sur la prochaine rentrée parlementaire prévue au début du mois d’octobre. En vacances depuis deux mois, les députés, notamment de l’opposition, ne manqueront pas de matière pour interpeller l’Etat. Ils sont attendus sur plusieurs

« Les pouvoirs publics font leur possible pour empêcher l’apparition de nouveaux cas de virus à fièvre hémorragique Ebola sur le territoire sénégalais. Les mesures nécessaires ont été prises pour circonscrire le premier foyer importé au Sénégal. Après les soupçons portés sur l’individu, ce dernier a été placé en isolement au sein d’un pavillon spécialisé le service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann. Le domicile du patient

C’est aujourd’hui que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) va auditionner l’homme d’affaires Ibrahima Abou Khalil dit Bibo Bourgi. Ce personnage-clé des faits pour lesquels Karim Wade et Compagnie sont poursuivis pourrait créer la surprise en annonçant publiquement son incapacité à répondre aux questions des magistrats pour des raisons de santé avec comme pièces

C’est aujourd’hui que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) va auditionner l’homme d’affaires Ibrahima Abou Khalil dit Bibo Bourgi. Ce personnage-clé des faits pour lesquels Karim Wade et Compagnie sont poursuivis pourrait créer la surprise en annonçant publiquement son incapacité à répondre aux questions des magistrats pour des raisons de santé avec comme pièces

L’ensemble des personnes ayant été en contact avec le jeune Guinéen infecté par le virus Ebola ont été identifiées et mises sous surveillance, annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale.
‘’Elles (ces personnes) font l’objet d’un examen médical bi quotidien’’, précise le département de la Santé dans un Communiqué N°2 sur la fièvre à virus

Depuis la confirmation vendredi de la présence à Dakar d'un étudiant guinéen infecté par le virus, les autorités sénégalaises et guinéennes ont tenté de retracer son itinéraire pour stopper une éventuelle propagation de la maladie.
Le Dr Daogo Sosthène Zombre, coordonnateur OMS/Ebola en Guinée a mené des investigations dans la famille de l'étudiant porteur du virus qui a importé la

Au Sénégal, les autorités assurent multiplier les mesures de surveillance pour circonscrire le premier cas de fièvre Ebola, qui a été confirmé vendredi. Le service d’hygiène a désinfecté la maison dans laquelle a séjourné ce malade. Ses proches ont été placés en quarantaine et bénéficient d’une surveillance médiale quotidienne.

Derrière l’entente supposée entre Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé et Khalifa Sall se joue une bataille pour le contrôle de l’opposition. Mais en même temps, une guerre pour reprendre le statut du «principal parti (ou leader) de l’opposition», jusqu’ici incarné par le Pds. Ils sont donc trois à menacer Macky Sall, en attendant Karim Wade dont le père mène le combat par procuration.C’est la course pour le chef de l’opposition.

Derrière l’entente supposée entre Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé et Khalifa Sall se joue une bataille pour le contrôle de l’opposition. Mais en même temps, une guerre pour reprendre le statut du «principal parti (ou leader) de l’opposition», jusqu’ici incarné par le Pds. Ils sont donc trois à menacer Macky Sall, en attendant Karim Wade dont le père mène le combat par procuration.C’est la course pour le chef de l’opposition.

Le conseiller du chef de l’Etat Youssou Ndour a décidé d’envoyer une citation directe au magazine «Vision Mag», particulièrement aux journalistes Mamadou Sakhir NDIAYE et Momar DIONGUE. Cela fait suite à des articles parus dans sa livraison du mois de juillet 2014. Déjà dans le deuxième numéro, le nouveau magazine titrait à la une : «Business et Politique : L’Etat, otage des Lobbies», avec la photo de Youssou Ndour, en guise d’illustration.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a appelé, vendredi les populations à ''la sérénité et au respect strict des mesures d’hygiène'' après la confirmation du premier cas d'Ebola au Sénégal.Un jeune guinéen infecté du virus Ebola est mis en quarantaine à l’Hôpital de Fann, à Dakar, a annoncé vendredi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck au cours d’une conférence de presse.


Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, a été élu président de l’Assemblée générale des Etats parties de la Cour pénale internationale (CPI), jeudi soir à New York (Etats-Unis d'Amérique), annonce un communiqué reçu de son cabinet.M. Kaba, avocat de profession, a été "plébiscité" grâce à "l’appui des groupes occidentaux, orientaux et latino-américains des Etats parties de la CPI". "C’est un triomphe du Sénégal, mais aussi de l’Afrique

Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, a été élu président de l’Assemblée générale des Etats parties de la Cour pénale internationale (CPI), jeudi soir à New York (Etats-Unis d'Amérique), annonce un communiqué reçu de son cabinet.M. Kaba, avocat de profession, a été "plébiscité" grâce à "l’appui des groupes occidentaux, orientaux et latino-américains des Etats parties de la CPI". "C’est un triomphe du Sénégal, mais aussi de l’Afrique

Dans le cadre d’une tournée qui le mènera dans différents pays d’Afrique de l’ouest et en Afrique Centrale, le leader du Parti pour le Renouveau Centrafricain est de passage à Dakar. Tahéruka Shabazz veut sensibiliser l’élite africaine sur le conflit qui ravage depuis plus d’un an la Centrafrique. Candidat à la prochaine élection présidentielle du pays qui se tient en 2015, il parle avec Seneweb News des grands axes de sa campagne

En dépit de l’émoi de la défense, Ibrahim Abou Khalil Bourgi est appelé à comparaître devant la barre lors de la reprise du procès lundi prochain. La Crei justifie sa décision par le fait qu’elle n’est tenue, en aucun cas, à se soumettre à un avis médical.Le président de la Crei, Henry Grégoire Diop, a décidé hier de la suspension du procès, non sans oublier qu’il ordonne à la reprise de celui-ci lundi prochain, la présence du témoin Ibrahim Abou

La directrice du Bureau régional de l'Unesco pour l'Afrique, Ann Therese Ndong-Jatta, a salué jeudi à Dakar la tenue des Assises de l’éducation et de la formation, une concertation organisée par le gouvernement sénégalais pour résoudre la crise scolaire et universitaire."Je félicite l’Etat du Sénégal pour l’initiative de ces assises nationales en vue d’un système éducatif de qualité", a-t-elle dit lors de la cérémonie d’ouverture

Karim Wade serait aujourd’hui la personnalité la plus populaire au Sénégal, devant le président de la République Macky Sall, lui même talonné par Idrissa Seck, l’un de ses plus farouches opposants de l’heure. C’est en tout cas le résultat d’un sondage réalisé par un cabinet sénégalais (Intercom). Toutefois, l’étude a été effectuée du 10 juillet au 10 août 2014 sur un échantillon qui est loin d’être suffisamment représentatif de la population

Karim Wade serait aujourd’hui la personnalité la plus populaire au Sénégal, devant le président de la République Macky Sall, lui même talonné par Idrissa Seck, l’un de ses plus farouches opposants de l’heure. C’est en tout cas le résultat d’un sondage réalisé par un cabinet sénégalais (Intercom). Toutefois, l’étude a été effectuée du 10 juillet au 10 août 2014 sur un échantillon qui est loin d’être suffisamment représentatif de la population

La Cour des comptes n’a pas épinglé dans son "Rapport public 2012" les anciens Premiers ministres Idrissa Seck et Macky Sall, a déclaré mercredi son premier président, Mamadou Hady Sarr, qui dément ainsi une information publiée jeudi dans la presse sénégalaise.S’exprimant lors d’une conférence de presse de présentation du rapport, M. Sarr a précisé que les "recommandations" faites par cette institution

Le président de la République, Macky Sall, a déploré mercredi à Dakar la "dictature imposée à la nation tous les matins" par la manière dont est présentée la revue de presse dans certains médias sénégalais."Il y a beaucoup de parasites dans votre profession. Des gens qui n’ont rien à voir avec le métier du journaliste occupent l’espace [médiatique]. Les revues de presse sont devenues une dictature imposée à la nation

Dispensé d’audience depuis l’ouverture du procès le 31 juillet dernier, Bibo Bourgi est rappelé à la barre ce lundi 1er septembre. C’est la sentence de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Abasourdis, les conseils du témoin-clé de l’affaire Karim Wade ne tardent pas à monter au créneau. « C’est du jamais vu », déplore Me Corinne Dreyfus Schmidt.En effet, c’est la dernière décision de la CREI en cette audience

Le fils et ancien ministre d’Abdoulaye Wade, Karim Wade, est poursuivi pour enrichissement illicite et de corruption passive. La justice enquête sur un patrimoine évalué à 178 millions d’euros. Ce huitième jour de procès était marqué par de vifs débats sur les procédures engagées depuis le début des enquêtes sur le patrimoine de Karim Wade.Au total, les avocats de Karim Wade ont soulevé une bonne dizaine d’exceptions de nullité.

Le fils et ancien ministre d’Abdoulaye Wade, Karim Wade, est poursuivi pour enrichissement illicite et de corruption passive. La justice enquête sur un patrimoine évalué à 178 millions d’euros. Ce huitième jour de procès était marqué par de vifs débats sur les procédures engagées depuis le début des enquêtes sur le patrimoine de Karim Wade.Au total, les avocats de Karim Wade ont soulevé une bonne dizaine d’exceptions de nullité.


La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a mis, mardi à Dakar, sous contrôle judiciaire, Abdoulaye Baldé, ancien ministre d'Etat, ministre des Mines, de l'Industrie et du Secteur informel du gouvernement libéral.Il est accusé d'avoir acquis illicitement une fortune évaluée à cinq milliards de FCFA. Au terme d'une mise en demeure d'un mois de la CREI, Abdoulaye Baldé, avait produit le 11 août dernier un document de 1000 pages pour justifier

Afin d’éclairer l’opinion publique, Dr Aminata Touré, ancien Premier Ministre,  ancien Ministre de la Justice, Garde des Sceaux tient à préciser que dans le cadre de la signature de l’Accord  entre l’Union Africaine et le Gouvernement du Sénégal sur la création des Chambres  Africaines Extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises et le Statut des Chambres  Africaines Extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises pour la poursuite

Le Sénégal maintient toujours la fermeture de ses frontières avec la Guinée Conakry à cause du virus Ebola qui sévit dans ce pays, annonce le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.« Rien n’a changé, les frontières restent fermées », indique l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique) qui cite le chargé de la communication dudit ministère.Hier, plusieurs média faisaient état de la réouverture des frontières du Sénégal avec la Guinée

On peut tout reprocher à Macky SALL, sauf sa parfaite compréhension de la nécessité de changer profondément de paradigme et de culture politique dans notre pays.Macky SALL a indiqué, dès son accession à la magistrature suprême, une vision claire pour une rupture morale dans la conduite des affaires publiques et un changement de paradigme profond dans les rapports entre les acteurs politiques et le bien public.



On peut tout reprocher à Macky SALL, sauf sa parfaite compréhension de la nécessité de changer profondément de paradigme et de culture politique dans notre pays.Macky SALL a indiqué, dès son accession à la magistrature suprême, une vision claire pour une rupture morale dans la conduite des affaires publiques et un changement de paradigme profond dans les rapports entre les acteurs politiques et le bien public.

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) est outré par l’interdiction de la marche de l’opposition qui était prévue samedi dernier à la Place de l’Obélisque. Dans un communiqué, les Libéraux qualifient cette décision du préfet de Dakar d’«atteinte au droit constitutionnel, aux marches et manifestations publiques» et instruisent leurs avocats de saisir la justice.Oumar Sarr et Cie d’ajouter dans leur communiqué : «Le Pds informe l’opinion qu’il n’accepte

Front social : la Ld prend ses distances   ( Wal Fadjri,26/08/2014)
Parce que les manifestations politiques font partie du droit des organisations politiques, la Ligue démocratique, bien que membre de la mouvance présidentielle, ne cautionne pas la décision du préfet de Dakar, d’interdire la manif de l’opposition, sous le prétexte de soupçons de menaces contre la sécurité du pays.«On ne peut pas, sur la base de soupçons de menaces contre la sécurité du pays, interdire

Le chef de la diplomatie guinéenne, Loucény Fall, a annoncé la réouverture des frontières aériennes avec le Sénégal voisin, fermées depuis le 21 août dernier en raison de la présence de la fièvre Ebola en Guinée, a appris APA lundi de bonnes sources.Selon des sources sûres, cette réouverture de la frontière aérienne qui avait été fermée en raison de la fièvre Ebola, qui a fait des centaines de victimes en Guinée, est le fruit de négociations

Les cadres du parti du président de la République ont constaté la réalité toute crue : la CCR vit la crise la plus grave de son histoire. Hier, dans le sillage du directoire national présidé par Macky Sall lui-même à son retour de voyage, les cadres républicains étaient en conclave à leur siège du Point-E, à Dakar, pour réfléchir sur les orientations données face à la montée des périls, la tragique crise universitaire marquée par la mort de l’étudiant Bassirou

A l’audience d’hier, le collectif des avocats de Wade-fils a remué ciel et terre pour justifier l’exception d’irrecevabilité de la constitution de partie civile de l’Etat. La défense estime que l’Etat n’a pas sa place dans le procès. La Cour se prononce lundi.La constitution de partie civile de l’Etat du Sénégal a été le point saillant de l’audience d’hier. Les interventions de la défense ont été axées en grande partie sur la question. Selon ces avocats de Karim Wade

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a décidé vendredi que Ibrahima Khalil Bourgi va rester au Sénégal pour se soigner alors que ses avocats plaidaient son évacuation en France pour des raisons sanitaires, rapporte la Radio Futurs médias (RFM).Au cours de la séance de jeudi du procès Karim Wade, une avocate de la défense a interpellé le président de la CREI, le juge Henri Grégoire Diop. Selon cette avocate

Samuel Sarr a été inculpé hier, mercredi 20 août et placé sous mandat de dépôt par le juge du deuxième cabinet, pour offense au chef de l’Etat et acte de nature à inciter les citoyens à enfreindre les lois du pays. L’«éternel wadiste», est sous le coup de l’article 80 du code pénal et risque six mois de prison.Placé sous mandat de dépôt par le juge Samba Sarr, du deuxième cabinet, Samuel Sarr qui est poursuivi pour offense

Samuel Sarr a été inculpé hier, mercredi 20 août et placé sous mandat de dépôt par le juge du deuxième cabinet, pour offense au chef de l’Etat et acte de nature à inciter les citoyens à enfreindre les lois du pays. L’«éternel wadiste», est sous le coup de l’article 80 du code pénal et risque six mois de prison.Placé sous mandat de dépôt par le juge Samba Sarr, du deuxième cabinet, Samuel Sarr qui est poursuivi pour offense

Si certains partis politiques rejettent la responsabilité de la tension sociale actuelle sur le pouvoir, les partisans du chef de l’Etat dégagent en touche et mettent les points sur les i.Si le président Macky Sall devait voir ses cheveux virer au blanc par les temps qui courent, cela serait sans doute jugé normal, avec le climat tendu et délétère qui prévaut actuellement dans le pays. Pris entre une tension sociale exacerbée par la crise universitaire

La grève se poursuit à l'université Cheikh-Anta-Diop de Dakar. Les étudiants exigent que la lumière soit faite sur les circonstances de la mort de leur camarade, Bassirou Faye, décédé jeudi dernier lors d'affrontements avec les forces de l'ordre. Ensemble, étudiants et enseignants réclament la démission des ministres de l'Enseignement supérieur et de l'Intérieur et protestent contre la présence policière sur le campus. Maître Elhadj Oumar

Le Sénégal a fermé jeudi ses frontières avec la Guinée en raison de l’épidémie d’Ebola, plus de trois mois après les avoir rouvertes, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur."Compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui pose un problème de santé publique de portée mondiale, le Sénégal a décidé de fermer à nouveau ses frontières terrestres avec la République de Guinée", selon le texte.

 


Wade, l’équation à plusieurs inconnues  ( EnquetePlus,21/08/2014)
La présence de l’ancien président Abdoulaye Wade au rassemblement de l’opposition prévu le samedi prochain suscite plusieurs questions et ne semble pas faire l’unanimité au PDS. Comme annoncé la semaine dernière, le Font patriotique pour la défense de la République, qui regroupe le PDS et d’autres partis de l’opposition, maintient sa décision d’organiser le samedi 23 août un rassemblement à la Place de l’Obélisque.

 


Wade, l’équation à plusieurs inconnues  ( EnquetePlus,21/08/2014)
La présence de l’ancien président Abdoulaye Wade au rassemblement de l’opposition prévu le samedi prochain suscite plusieurs questions et ne semble pas faire l’unanimité au PDS. Comme annoncé la semaine dernière, le Font patriotique pour la défense de la République, qui regroupe le PDS et d’autres partis de l’opposition, maintient sa décision d’organiser le samedi 23 août un rassemblement à la Place de l’Obélisque.


Le M23  s’est prononcé sur l’arrestation de Samuel Sarr. Ce mercredi matin au cours d’une conférence de presse, tenue à son siège, Mamadou Mbodj et ses camarades ont donné leur avis sur le supposé compte bancaire qui a valu à l’ancien ministre du régime d’Abdoulaye Wade d’être arrêté hier par des éléments de la gendarmerie de Colobane.« Si le compte bancaire est réellement du président de la République nous avons

L’ancien ministre de l’Energie sous Me Abdoulaye Wade, Samuel Sarr, a été placé sous mandat de dépôt, mercredi, pour offense au chef de l'Etat, rapporte la Radio Futurs médias (RFM).M. Sarr était en garde à vue depuis mardi. L'ancien ministre a passé la nuit à la Section de recherches de la gendarmerie, à Colobane.Il "est accusé d'être la +gorge profonde+ de xibaaru.com qui a publié mardi des documents bancaires attribués au président

La grève illimitée se poursuit à l'université de Dakar. Les étudiants réclament le paiement de leur bourse. Le 14 août, le mouvement de grève a pris une tournure dramatique. Un étudiant en sciences, Bassirou Faye, est décédé lors d'affrontements avec la police. Plusieurs de ses camarades ont été blessés et 27 d'entre eux ont été placés en garde à vue. Une enquête est en cours. Mais les étudiants et les enseignants sont en colère.

Aminata Mimi Touré n’a pas dit son dernier mot. Seront surpris, ceux qui pensaient qu’elle a perdu toute envie de faire de la politique, après la raclée subie lors des élections locales du 29 juin, face à Khalifa Sall.Selon L'As, l'ex-PM était hier dans son fief à Grand- Yoff, précisément dans son quartier. Mimi Touré, habillée en tenue traditionnelle de couleur rouge, est restée enfermée chez elle, avec des mouvements de soutien

Aminata Mimi Touré n’a pas dit son dernier mot. Seront surpris, ceux qui pensaient qu’elle a perdu toute envie de faire de la politique, après la raclée subie lors des élections locales du 29 juin, face à Khalifa Sall.Selon L'As, l'ex-PM était hier dans son fief à Grand- Yoff, précisément dans son quartier. Mimi Touré, habillée en tenue traditionnelle de couleur rouge, est restée enfermée chez elle, avec des mouvements de soutien

L’ancien ministre de l’Energie sous Wade, «Wadiste éternel» a passé la nuit du mardi au mercredi dans les locaux de la Section de recherche de la gendarmerie, sis à Colobane. Il a été placé en garde à vue par le commandant Cheikh Sarr, pour offense au chef de l’Etat. Une mesure intervenue après son audition mardi dans la soirée sur procès-verbal. On lui reproche d’avoir offensé le chef de l’Etat, Macky Sall.

 


La Cour suprême a déclaré irrecevable la requête des avocats de Karim Wade au sujet de l’incompétence de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) à juger leur client, rapporte la radio Futurs médias (RFM), mardi soir.Le procès de Karim Wade et ses co-accusés reprend mercredi à 10h.Les avocats de M. Wade ont demandé, lundi, à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) de surseoir au procès de leur client

En assemblée générale hier à l’université Cheikh Anta Diop, les étudiants ont décrété une grève illimitée. Ils acceptent de discuter avec le président de la République, mais demandent au préalable le départ du ministre de l’Enseignement supérieur et son collègue de l’Intérieur.Macky Sall s’est dit disposé à dialoguer avec tous les acteurs de l’université, notamment les étudiants pour trouver des solutions définitives à la crise

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que deux anciens amis gendarmes mettent en branle la justice militaire…Pas de trêve estivale au Sénégal. Pas même sur les campus -traditionnellement endormis en août- où un étudiant vient de perdre la vie, après des échauffourées, jeudi, avec les forces de l’ordre.

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que deux anciens amis gendarmes mettent en branle la justice militaire…Pas de trêve estivale au Sénégal. Pas même sur les campus -traditionnellement endormis en août- où un étudiant vient de perdre la vie, après des échauffourées, jeudi, avec les forces de l’ordre.

Me Clédor Ciré Ly a avoué ce matin lors de sa plaidoirie que son client Karim Wade est un fervent croyant. Une confidence qui a touché plus d’un dans la salle d’audience.Selon Me Ly,  l’ancien ministre d’Etat inculpé pour enrichissement illicite d’une valeur de plus de 117 milliards Fcfa, lui a confié qu’il tient à ce que ses conseils ne le trahissent pas.« Maître, si je dois rendre l’âme dans cette prison, je rendrai l’âme

Lors des la visite des étudiants à son domicile, avant-hier, après la mort d'un des leurs, Bassirou Faye en l'occurrence, l'ancien président de la République, après avoir marqué son courroux devant ce drame, en a profité pour faire part de son agenda durant cette semaine. Selon Abdoulaye Wade, la semaine du 18 au 23 août sera déterminante pour l'avenir du pays, en raison, notamment, du verdict attendu de la Cour de Répression

A la suite du décès de l’étudiant Bassirou Faye, le chef de l’Etat a décidé de prendre le dossier de la crise universitaire en charge. A son retour de voyage, Macky Sall a manifestement disqualifié le ministre Mary Teuw Niane pour conduire d’éventuelles négociations. Il s’est engagé à s’impliquer personnellement et à recevoir les acteurs de l’enseignement supérieur dont les étudiants.Enfin ! Le président de la République

Lors d'un nouveau conclave avec ses plus proches, Abdoulaye Wade, Secrétaire Général du Parti démocratique sénégalais (Pds) a parlé des ambitions de son ancien Pm et lieutenant, Idrissa Seck. Selon L'As, Wade a déclaré que le leader de Rewmi et de la Ca2017 «veut que toute la famille libérale se regroupe derrière lui pour qu’il devienne le 5ème président du Sénégal ». Une démarche que Wade ne partage pas.

Lors d'un nouveau conclave avec ses plus proches, Abdoulaye Wade, Secrétaire Général du Parti démocratique sénégalais (Pds) a parlé des ambitions de son ancien Pm et lieutenant, Idrissa Seck. Selon L'As, Wade a déclaré que le leader de Rewmi et de la Ca2017 «veut que toute la famille libérale se regroupe derrière lui pour qu’il devienne le 5ème président du Sénégal ». Une démarche que Wade ne partage pas.

Le feuilleton judiciaire ou politico-judiciaire, c’est selon, qui oppose le maire de Ziguinchor et la Crei a connu un nouveau développement ce jeudi 14 août 2014. Trois jours après s’être présenté devant la juridiction en question pour justifier un patrimoine évalué à quelque 05 milliards de F Cfa, Abdoulaye Baldé a vu son domicile envahi par des gendarmes, porteurs d’une convocation. Absent des lieux, l’ancien directeur exécutif de l’Anoci

La Direction générale de la Police nationale a démenti dimanche toute diffusion d’un communiqué sur la mort de l’étudiant Bassirou Faye, décédé jeudi des suites de ses blessures lors d’affrontements entre des policiers et les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.Dans un communiqué parvenu à l’APS, ‘’elle exprime sa surprise d’apprendre qu’une information circule selon laquelle, la Police aurait fait un communiqué

Sept personnes ont été tuées et trois grièvement blessées dans l'explosion d'une mine en Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion indépendantiste, a-t-on appris dimanche de sources concordantes."Dix jeunes qui se rendaient à un mariage, à bord d'une charrette tractée par des boeufs, ont sauté samedi sur une mine" dans un village près de la frontière gambienne, a affirmé à l'AFP un élu local sous couvert d'anonymat.

La décision de Cour d’appel de Saint-Louis de donner la victoire à Mamadou Racine Sy, est restée en travers de la gorge des socialistes de Paris qui ont réagi sur les ondes de la Rfm pour demander la sortie immédiate de leur parti (Ps) de la coalition Benno bokk yakaar (Bby). «Nous marquons tout notre soutien à Aïssata Tall Sall.Le Parti socialiste doit réagir fortement et nous attendons que le parti soutienne notre camarade.

La décision de Cour d’appel de Saint-Louis de donner la victoire à Mamadou Racine Sy, est restée en travers de la gorge des socialistes de Paris qui ont réagi sur les ondes de la Rfm pour demander la sortie immédiate de leur parti (Ps) de la coalition Benno bokk yakaar (Bby). «Nous marquons tout notre soutien à Aïssata Tall Sall.Le Parti socialiste doit réagir fortement et nous attendons que le parti soutienne notre camarade.

La Convergence de cadres républicains (CCR) et le Réseau des universitaires républicains (RUR), deux structures de l'Alliance pour la République (APR, au pouvoir), demandent aux autorités de "diligenter" une enquête, pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de Bassirou Faye.Cet étudiant a succombé jeudi à des blessures, à la suite d'affrontements survenus jeudi à l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Un étudiant a été tué à Dakar et plusieurs autres ont été blessés lors d'une manifestation pour le paiement des bourses réprimée par la police, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale."Un étudiant a succombé à ses blessures" reçues lors des heurts jeudi avec des policiers à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la plus grande du Sénégal, a affirmé à la presse le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Mary Tew Niane.



Les Etats-Unis, champions du monde en titre, ont renoncé à leur séjour au Sénégal fin août avant le Mondial-2014 en raison de l'épidémie d'Ebola, a indiqué vendredi le président d'USA Basket-ball.La sélection américaine devait initialement passer une journée au Sénégal le 27 août afin de rencontrer des jeunes joueurs locaux avant le coup d'envoi de la Coupe du monde en Espagne le 30 août."Les circonstances actuelles ne nous permettent

L’arrêt spectaculaire de la Cour d’appel de Saint-Louis qui a destitué ce mardi, le maire de Podor, Me Aïssata Tall Sall aura inévitablement des répercussions fâcheuses au plan politique. Du côté de la maison du Parti socialiste, le secrétaire général de la formation du père Senghor, Ousmane Tanor Dieng a été interpellé par de hauts responsables et certains pans de la base nord. Les snipers du Parti socialiste, comme Barthélémy Dias

L’arrêt spectaculaire de la Cour d’appel de Saint-Louis qui a destitué ce mardi, le maire de Podor, Me Aïssata Tall Sall aura inévitablement des répercussions fâcheuses au plan politique. Du côté de la maison du Parti socialiste, le secrétaire général de la formation du père Senghor, Ousmane Tanor Dieng a été interpellé par de hauts responsables et certains pans de la base nord. Les snipers du Parti socialiste, comme Barthélémy Dias

Moins de quarante-huit heures après les critiques prononcées à son encontre par Me Aïssata Tall Sall et ses partisans après le verdict rendu sur les résultats des élections locales du 29 juin dernier en faveur de Mamadou Racine Sy, le juge Taïfour Diop est cité dans une affaire de corruption. Les juges Pape Amadou Sow, président de la Chambre correctionnelle de la Cour d’Appel de Saint-Louis et Serigne Pape Aliou Sané

L'ex-numéro deux de la gendarmerie sénégalaise été arrêté à Dakar pour avoir écrit, sans l'autorisation de sa hiérarchie, un livre évoquant des malversations au sein de ce corps et ayant suscité de vifs débats au Sénégal, a indiqué mercredi à l'AFP son avocat.Le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw "a été mis aux arrêts de rigueur à partir d'aujourd'hui (mercredi) pour 30 jours. On lui reproche d'avoir publié un livre sans s'être référé à sa hiérarchie"

Bibo Bourgi risque de ne pas quitter de sitôt le Sénégal pour aller se soigner. La Crei, pour «disposer de tous les éléments d’appréciation nécessaires» à une décision relative à sa demande d’autorisation de sortie du territoire national, se rend aujourd’hui à 10 H au service cardiologie de l’Hôpital Le Dantec et à 12 Heures au service d’urologie de l’Hôpi­tal de Grand Yoff pour inspecter les plateaux techniques de ces structures.

C’est un mémoire de 1 000 pages de preuves que Abdoulaye Baldé a livré pour justifier la licéité de son patrimoine qui serait surévalué par la Crei à 5 milliards de francs Cfa. Le maire de Ziguinchor, qui a déposé hier sa réponse à la mise en demeure du Procureur spécial Alioune Ndao, dénonce la «mauvaise foi des enquêteurs» et se dit «serein» quant à l’issue de cette affaire.Les éléments justificatifs sont à l’image des accusations : énormes !

C’est un mémoire de 1 000 pages de preuves que Abdoulaye Baldé a livré pour justifier la licéité de son patrimoine qui serait surévalué par la Crei à 5 milliards de francs Cfa. Le maire de Ziguinchor, qui a déposé hier sa réponse à la mise en demeure du Procureur spécial Alioune Ndao, dénonce la «mauvaise foi des enquêteurs» et se dit «serein» quant à l’issue de cette affaire.Les éléments justificatifs sont à l’image des accusations : énormes !

Me Aïssata Tall Sall ne conservera pas son fauteuil de maire de Podor. Son challenger, Mamadou Racine Sy, a eu gain de cause suite à son recours devant la Cour d'Appel de Saint-Louis. La radio RFM vient de donner l'information en précisant que 5 sur les 9 magistrats siégeant ont donné raison à Racine Sy. Lequel, battu d'une courte tête lors du scrutin du 29 juin, avait contesté les résultats du bureau N°1. Dans ses informations

Entre Idrissa Seck et Abdoulaye Baldé, c’est désormais comme disent les anglais : «You will never walk alone» (vous ne marcherez jamais seul) ! Venu personnellement témoigner son soutien à celui auprès de qui il s’excuse pour lui avoir demandé d’entrer en politique alors qu’il était Inspecteur général d’Etat en 2001, ce qui est d’ailleurs source de ses ennuis actuels, Idrissa Seck s’est indigné de ce qui ressemble, selon lui

Dangote qui a déboursé 06,2 milliards pour dédommager la famille maraboutique qui se prévalait d’un droit de propriété sur le site de sa cimenterie à Pout n’est pas encore au bout de ses peines selon le journal Enquête.Le groupe qui était représenté par Oumar Top est attaqué par ce dernier. Réclamant une commission de 6% soit 666 millions de FCFA du montant versée aux familles mara boutiques, l’intermédiaire

Le responsable d'un quotidien sénégalais a été placé en garde à vue lundi pour "fausse information" faisant état de la présence au Sénégal du virus Ebola, a-t-on appris mardi de sources concordantes.Le directeur de publication du quotidien privé "La Tribune", Félix Nzalé, "a été placé en garde à vue. Il a passé la nuit" de lundi à mardi dans un commissariat de Dakar, a affirmé à l'AFP un responsable de son journal sous le couvert

Le Sénégal est bien conscient de la menace Ebola. Au-delà des mesures en vigueur et l’absence d’un cas avéré, le gouvernement a convoqué une rencontre spéciale ce matin pour mieux faire face à la maladie qui fait des ravages en Guinée, au Libéria et à Sierra Leone.A l’issue de cette rencontre il a été décidé que le Sénégal ne va pas fermer ses frontières. Mais le dispositif de surveillance sera renforcé. Demain le ministre de la santé

Le Sénégal est bien conscient de la menace Ebola. Au-delà des mesures en vigueur et l’absence d’un cas avéré, le gouvernement a convoqué une rencontre spéciale ce matin pour mieux faire face à la maladie qui fait des ravages en Guinée, au Libéria et à Sierra Leone.A l’issue de cette rencontre il a été décidé que le Sénégal ne va pas fermer ses frontières. Mais le dispositif de surveillance sera renforcé. Demain le ministre de la santé

Affaire Karim Wade: Bourgi, c’est sérieux !  ( EnquetePlus,12/08/2014)
On le savait déjà, Bibo Bourgi souffre d’une maladie cardiaque sévère. Il ressort des deux rapports déposés par les experts commis par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) que le co-accusé de Karim Wade souffre d’une insuffisance rénale liée à la présence de calculs dans les reins. Selon nos sources, les rapports indiquent que ‘’la présence à moyen terme du calcul au niveau du bassinet va détruire son rein.

Le Président du parti Rewmi, Idrissa Seck, a lancé, à Bambèye, la plateforme alternative, dénommée Conseil d'administration du Sénégal 2017 (CA 2017). Il s'agit d'un cadre de concertation de tous les élus du Sénégal pour se pencher sur la gouvernance locale. Le président du conseil départemental de Thiès s'est rendu à Touba pour présenter ses condoléances au khalife général des mourides à la suite du rappel à Dieu de l'une de ses épouses

Le ministère de la Justice annonce que le procureur de la République va "donner une suite judiciaire" à "la fausse information diffusée par La Tribune", qui a fait état de l’existence de cinq cas de virus Ebola au Sénégal.Le quotidien du groupe D-Média (privé) a signalé "cinq cas d’Ebola au Sénégal", dans sa livraison de lundi.Dans un communiqué reçu à l’APS, le ministère de la Justice a évoqué "la fausse information

Mis en demeure le 11 juillet dernier par le Procureur spécial, Alioune Ndao près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), le maire de Ziguinchor non moins patron de l’Union des Centristes du Sénégal (UCS) retourne à ladite Cour ce lundi 11 août. Ce, pour justifier la licéité de son patrimoine. Il est reproché à Abdoulaye Baldé une fortune estimée à cinq (5) milliards de F CFA. Il a jusqu’à 11 heures pour déposer

Mis en demeure le 11 juillet dernier par le Procureur spécial, Alioune Ndao près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), le maire de Ziguinchor non moins patron de l’Union des Centristes du Sénégal (UCS) retourne à ladite Cour ce lundi 11 août. Ce, pour justifier la licéité de son patrimoine. Il est reproché à Abdoulaye Baldé une fortune estimée à cinq (5) milliards de F CFA. Il a jusqu’à 11 heures pour déposer

Le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw va se présenter aujourd’hui devant le Haut commandant de la gendarmerie. L’auteur de l’ouvrage ‘’Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise’’ est à Dakar depuis samedi. Cette entrevue avec le Général de Division Mamadou Guèye Faye entre dans le cadre de la procédure normale dans le cas d’espèce. Puisque la procédure est régie par le Règlement de discipline général des armées.

Les avocats de Aïssata Tall Sall ont hier, décrié le comportement de Taïfour Diop, le premier président de la Cour d’appel de Saint Louis qu’ils soupçonnent de «préparer un forcing pour confisquer la victoire» de leur cliente lors des élections locales du 29 juin dernier. En conférence de presse hier, ils ont promis de s’opposer à toutes les manœuvres du juge.La conférence de presse avait l’allure d’un procès en diabolisation.

L'analyse des prélèvements sur un malade présentant les symptômes d'une fièvre hémorragique et mis en quarantaine dans la région de Matam (nord du Sénégal) ont exclu la présence du virus Ebola, a annoncé lundi à l'AFP le directeur sénégalais de la Prévention.Le patient avait été placé en isolement samedi à l'hôpital de Ourossogui, proche de Matam (près de 530 km de Dakar). Et des échantillons prélevés sur lui ont été acheminés

Les quatre premières journées d'audience du procès de Karim Wade devant la CREI ont donné lieu à une bataille rangées entre magistrats et avocats, qui ont multiplié les coup en dessous de la ceinture…Alors que le procès de Karim Wade devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) vient d'être ajourné jusqu'au 18 août – le temps que la Cour délibère sur l'exception d'incompétence soulevée par la défense

S’il y a quelqu’un dans l’entourage du chef de l’Etat, Macky Sall, qui accord peu d’importance au débat relatif à la dynastie Faye-Sall, c’est bien le nouveau ministre sénégalais de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye. Interpelé hier, jeudi 7 août, sur ce sujet lors de la cérémonie de signature d’un protocole entre son ministère et l’AMCOW, le frère de la première dame n’est pas allé par quatre chemins pour remettre

Dans un entretien accordé au " Wall Street ", le président de la République Macky Sall a indiqué que les propositions de la Commission nationale de Réforme des Institutions (Cnri) seront tranchées par voie référendaire. En particulier, la réduction du mandat présidentiel de sept (7) à cinq (5) ans, comme promis par le candidat Macky Sall lors de la campagne présidentielle de 2012. En prenant une telle décision

Dans un entretien accordé au " Wall Street ", le président de la République Macky Sall a indiqué que les propositions de la Commission nationale de Réforme des Institutions (Cnri) seront tranchées par voie référendaire. En particulier, la réduction du mandat présidentiel de sept (7) à cinq (5) ans, comme promis par le candidat Macky Sall lors de la campagne présidentielle de 2012. En prenant une telle décision

Première rencontre du genre entre les présidents africains, dont le chef de l’Etat Macky Sall, et le président Barack Obama, le 1er sommet Etats-Unis-afrique s’est achevé, hier, à Washington. Selon le président Macky Sall, il faut «un partenariat afro-américain rénové ».Le président Macky Sall a su maintenir et renforcer la confiance avec les autorités américaines et le monde des affaires pour l’avenir du Sénégal, considéré

Le député rewmiste, Thierno Bocoum, est en croisade contre «la dynastie Faye-Sall» qui aurait fini par planter ses racines au lendemain des élections locales avec l’élection de Mansour Faye, Alioune Sall, Abdou­laye Thimbo respectivement maires de Saint-Louis, Guédiawaye et Piki­ne. Dans un communiqué, M. Bocoum rejette les arguments convoqués par Macky Sall pour «éteindre le débat sur la «dynastie Faye-Sall»».

Après la défense et la partie civile, le Parquet spécial près la Crei a repris hier la parole. Le Procureur spécial Alioune Ndao a fait dans le déballage contre l’avocat Me Seydou Diagne. Il a soutenu que ce dernier est mal placé pour lui «donner des leçons de morale», car il a fait l’objet de plaintes sans compter ses dettes.La réplique du Procureur spécial près de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao

Dans une interview exclusive à la VOA, Idrissa Seydou Dia a demandé au président Sall ce qu’il attendait du sommet de Washington. Attentes de Macky Sall sur le sommet avec Barak Obama, ses homologues africains et lui-même
Macky Sall : C’est un sommet pour la 1ere fois sous ce format entre l’Afrique et les Etats –Unis – et qui devrait être un moment de déclic pour apporter des réponses attendues sur la coopération commune

Dans une interview exclusive à la VOA, Idrissa Seydou Dia a demandé au président Sall ce qu’il attendait du sommet de Washington. Attentes de Macky Sall sur le sommet avec Barak Obama, ses homologues africains et lui-même
Macky Sall : C’est un sommet pour la 1ere fois sous ce format entre l’Afrique et les Etats –Unis – et qui devrait être un moment de déclic pour apporter des réponses attendues sur la coopération commune

Les avocats de Karim Wade comptent bien le sortir de ce mauvais pas. Hier, lors d’un point de presse, ils ont annoncé qu’ils comptent récuser les avocats de l’Etat pour les faire sortir de la procédure. Ils ont aussi dénoncé des atteintes à la liberté des citoyens.Les avocats de Karim Wade ont tenu hier une conférence de presse, après ce deuxième jour de procès. Ils ont dit leur satisfaction de poursuivre l’aventure tous ensemble.

Le Professeur en Sociologie, Malick Ndiaye, vient d’être démis de ses fonctions de ministre-conseiller auprès du président de la République par Macky Sall. Un limogeage qui intervient quelques jours après qu’il a publié et intitulé «Où va la République ? Les vérités sur la Seconde Alternance». Un ouvrage très critiques envers le régime de Macky Sall puisqu’il traite des «carences et errements du pouvoir actuel». Par décret n°012324 du 1er août 2014

L’Etat du Sénégal a pris la décision hier de rapatrier tout le reste de la communauté sénégalaise après avoir déjà fait revenir au pays le personnel diplomatique à Tripoli. Cette mesure fait suite à la mort de deux Sénégalais tués hier et de plusieurs autres blessés dans l’explosion d’un obus tombé sur un foyer.La situation en Lybie fait peur aux autorités à juste raison. Après avoir fait quitter des diplomates sénégalais qui servaien

Des mails, les uns plus croustillants que les autres. C’est ce que le cabinet RMA Sénégal, qui a géré, de manière provisoire, la société DP World Dakar SA, a révélé dans son rapport final. Karim Wade est au centre des échanges par voie électronique.Le Cabinet d’audit, RMA Sénégal, a assuré, pendant près de deux mois, l’administration provisoire de DP World Dakar SA. Une société supposée appartenir à Karim Wade, le fils de l’ancien

Des mails, les uns plus croustillants que les autres. C’est ce que le cabinet RMA Sénégal, qui a géré, de manière provisoire, la société DP World Dakar SA, a révélé dans son rapport final. Karim Wade est au centre des échanges par voie électronique.Le Cabinet d’audit, RMA Sénégal, a assuré, pendant près de deux mois, l’administration provisoire de DP World Dakar SA. Une société supposée appartenir à Karim Wade, le fils de l’ancien

Le procès de Karim Wade, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade accusé d'enrichissement illicite, a repris lundi à Dakar, la défense contestant la compétence de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), une juridiction spéciale.Comme au premier jour du procès, ouvert le 31 juillet, Karim Wade, 45 ans, a été acclamé par ses partisans à son arrivée dans la salle d'audience, comble, du Palais de justice

Khalifa Ababacar Sall a été réélu avant-hier, samedi 02 août, maire de la ville de Dakar pour un nouveau mandat de 5 ans. Le leader de la coalition Taxawu Dakar qui était le seul candidat à sa propre succession a obtenu 98 sur 100 voix valablement exprimés avec 2 bulletins nuls. Après son installation, le maire de Dakar a dégagé ses priorités pour la capitale sénégalaise.Khalifa Ababacar Sall du Parti socialiste (Ps) a été réélu, samedi 02 août

Le Sénégal vient de connaitre sa première victime du virus Ebola qui est en train de faire des ravages dans une partie de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’un nommé Ibrahima Niang, tailleur de son état, qui était basé en Guinée. Originaire de Touba Toul (région de Thiès), fils d’Abdoulaye Niang et de Nogaye Diagne, la victime a été enterrée, hier, à Conakry d’après le journal Tribune. Le virus Ebola se propage dangereusement

Selon un rapport définitif d’expertise financière et comptable effectué pour le compte de la CREI, Karim Wade aurait versé 99 milliards dans 28 comptes ouverts à Julius Baer Bank-Monaco, de 2002 à 2013.Le dossier Karim Wade constitué de 46 000 pièces est un long fleuve rempli de 46 000 alligators, les uns plus pernicieux que les autres. La commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite

Selon un rapport définitif d’expertise financière et comptable effectué pour le compte de la CREI, Karim Wade aurait versé 99 milliards dans 28 comptes ouverts à Julius Baer Bank-Monaco, de 2002 à 2013.Le dossier Karim Wade constitué de 46 000 pièces est un long fleuve rempli de 46 000 alligators, les uns plus pernicieux que les autres. La commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite

Si le procès de Karim Meïssa Wade est parti pour tirer en longueur, selon des juristes, force est de reconnaitre qu’il ne sera pas facile de démêler l’écheveau. En effet, depuis le début de la traque des biens mal acquis lancée par le nouveau régime, l’ancien ministre du ‘’ciel et de la terre’’ entretient le mystère sur sa personne, son parcours, son patrimoineLes prémices de l’enquête ont d’ailleurs laissé entrevoir un procès à multiples

Le président Macky Sall va surtout discuter des "atouts du Sénégal" et du financement des projets du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), lors du sommet afro-américain de trois jours devant s'ouvrir lundi à Washington, a-t-on appris de la présidence sénégalaise.Lors de ce sommet, "le président Macky Sall entend mettre en avant sa vision d’une croissance économique durable pour le continent

Ça s’emballe dans l’affaire du brûlot publié par le Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw. Des sources au fait de son déroulement ont briefé EnQuête d’une audience que le Président Macky Sall a accordée, hier, au ci-devant ambassadeur du Sénégal au Portugal, le Général de gendarmerie à la retraite, Abdoulaye Fall. Nos sources ajoutent que l’audience s’est déroulée de manière très discrète, ce dimanche, au palais de la République.

Les avocats de l’Etat du Sénégal ont réfuté vendredi les allégations des conseillers de Karim Wade qui ont mis en avant le caractère politique du procès de leur client, souhaitant que celui-ci se déroule correctement.Le pool d’avocats de l’Etat du Sénégal a porté cette réplique en conférence de presse en réaction à la sortie jeudi soir de leurs confrères qui assurent la défense de l’ancien ministre, qui a comparu

 Les avocats de l’Etat du Sénégal ont réfuté vendredi les allégations des conseillers de Karim Wade qui ont mis en avant le caractère politique du procès de leur client, souhaitant que celui-ci se déroule correctement.Le pool d’avocats de l’Etat du Sénégal a porté cette réplique en conférence de presse en réaction à la sortie jeudi soir de leurs confrères qui assurent la défense de l’ancien ministre, qui a comparu

Le gouvernement du Sénégal a décidé de rapatrier le personnel de son ambassade à Tripoli (Libye), indique le Service de l’information, de la communication et des relations publiques du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.Cette décision a été prise "en raison de la situation sécuritaire qui prévaut en Libye", explique-t-il dans un communiqué transmis vendredi à l’APS.

 


Le Sénégal compte mettre à contribution la coopération japonaise pour développer les séries scientifiques et techniques dont les filières sont peu fréquentées dans les écoles sénégalaises, a déclaré, vendredi à Dakar, le directeur de l'Assistance technique, Papa Birama Thiam.Selon M. Thiam, une "orientation majeure est portée par le gouvernement (sénégalais), allant dans le sens de soutenir le développement des sciences

Le cas de fraudes des 690 élèves-maîtres décelés par le ministère de l’Education nationale qui a soulevé l’ire des syndicats d’enseignants constitue l’arbre qui cache la forêt d’un secteur toujours à l’agonie. Le système éducatif sénégalais fonctionne à l’envers. Il croule toujours sous le poids d’un manque criard de professeurs, des violences en milieu scolaire, les failles du mirador entre autres paramètres sur fond de résultats

Dans le rapport annuel qu'elle vient de transmettre à Macky Sall, l'Inspection générale d'État (IGE) dresse un tableau sans concession de la dilapidation du patrimoine de l'État sous la présidence d'Abdoulaye Wade.Alors que s'est ouvert, jeudi 31 juillet, le procès tant attendu de Karim Wade devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), le clan Wade se retrouve habillé pour l'hivernage. Dans un rapport de 147 pages remis

Dans le rapport annuel qu'elle vient de transmettre à Macky Sall, l'Inspection générale d'État (IGE) dresse un tableau sans concession de la dilapidation du patrimoine de l'État sous la présidence d'Abdoulaye Wade.Alors que s'est ouvert, jeudi 31 juillet, le procès tant attendu de Karim Wade devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), le clan Wade se retrouve habillé pour l'hivernage. Dans un rapport de 147 pages remis

Au Sénégal, Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a comparu ce jeudi 31 juillet devant une cour spéciale à Dakar. La justice enquête sur un patrimoine présumé, estimé à 178 millions d'euros. C'est véritablement le premier procès mené suite au lancement d'une opération contre les biens mal acquis. Lors de ce premier jour de son procès, Karim Wade s’est présenté comme un « prisonnier politique ».

 


L’accusateur accusé. Le communiqué est du cercle des universitaires et intellectuels du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) qui répondent au brûlot, « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise ». Selon eux, « l’affaire des publications du colonel Abdoul Aziz NDAW, demeure l’illustration par excellence de l’échec de l’alternance politique et institutionnelle au Sénégal dans les années 2000. 

L’imam de la grande mosquée de Liberté 6 extension, Habib Ly, a fait le procès du président de la CNCCL, Iyane Thiam, qu’il accuse de ‘’parti pris’’. Ce dernier s’en défend.Bis repetita ! Les musulmans du Sénégal ont célébré cette année la fête d’Aïd El Fitr dans la division. Si la grande majorité des fidèles ont prié le mardi, d’autres ont sacrifié au rituel bien avant (dimanche et lundi). Une division que semble minimiser le président de la Commission

Lors de mon passage à Dakar, un entrepreneur du web m'expliquait qu'au Sénégal, "l'on créé une startup d'abord pour se prendre en main, ensuite pour résoudre les problèmes du quotidien et donc au final aider son pays". Car au pays de la Teranga, les problèmes ne manquent pas, à commencer par le défi du chômage qui pèse fortement sur l'ensemble de la société:

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans  (Jeune Afrique,31/07/2014)
Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ?Ramener le mandat présidentiel de sept à cinq ans : c'était l'une des promesses phares du candidat Macky Sall lors de la campagne de 2012, dont on n'entend plus parler. Et pour cause : la plupart des membres de son entourage, son ex-Première ministre Mimi Touré en tête, tentent de le persuader de revenir sur ce projet.

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans  (Jeune Afrique,31/07/2014)
Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ?Ramener le mandat présidentiel de sept à cinq ans : c'était l'une des promesses phares du candidat Macky Sall lors de la campagne de 2012, dont on n'entend plus parler. Et pour cause : la plupart des membres de son entourage, son ex-Première ministre Mimi Touré en tête, tentent de le persuader de revenir sur ce projet.

La Cour de l'enrichissement illicite va juger ce jeudi  Karim Wade et Cie. Cette juridiction est présidée par Henri Grégoire Diop, président de la Cour d’appel de Kaolack, qui remplace à ce poste Mandiogou Ndiaye, devenu juge au Conseil constitutionnel.  Suivant la loi N° 81-53 du 10 juillet 1981, reprise par l’article 163 bis du Code pénal, Karim Wade et Cie risquent un emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende

Sénégal: un dossier de   (AFP Afrique,31/07/2014)
Le dossier des accusations d’enrichissement illicite à l’encontre de Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, comprend "près de 40.000 pages", a indiqué le ministre sénégalais de la Justice à Dakar mercredi soir, à la veille de l’ouverture de son procès."C’est un dossier volumineux de près de 40.000 pages. (...) Il y a eu une procédure de dématérialisation" des documents, qui ont été "mis sur clé USB.

L’oubli des principes qui fondent la démocratie, la confusion sur le croissant lunaire, le retour à l’éducation religieuse, l’entraide et la solidarité, étaient les points forts du sermon de l’imam ratib de la Grande mosquée de Dakar, El Hadji Alioune Moussa Samba, hier en présence du chef de l’Etat et de plusieurs membres du gouvernement.La majeure partie de la communauté musulmane a fêté hier, l’Aïd El Fitr communément

Sur le procès de son fils, Me Abdoulaye Wade déclare que tout le monde sera édifié « sous peu ». «Je ne peux pas deviner ce qu’il y a dans la tête des juges.
Mais, ce qu’il y a, c’est qu’il y a des gens qui ont décidé de faire un procès sur quelque chose de publique. Nous serons là et attendrons le procès. Nous réagirons en fonction de ce qui se dira», a déclaré de manière très succincte, l’ancien président de la République

Sur le procès de son fils, Me Abdoulaye Wade déclare que tout le monde sera édifié « sous peu ». «Je ne peux pas deviner ce qu’il y a dans la tête des juges.Mais, ce qu’il y a, c’est qu’il y a des gens qui ont décidé de faire un procès sur quelque chose de publique. Nous serons là et attendrons le procès. Nous réagirons en fonction de ce qui se dira», a déclaré de manière très succincte, l’ancien président de la République

L’«escapade» nocturne en Mauri­tanie en mai 2013 alors qu’il était frappé d’une interdiction de sortie du territoire coûte cher au coordonnateur général du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr. De retour d’un voyage à Ziguinchor où il prenait part à l’installation du maire de ladite ville, Abdoulaye Baldé, l’édile de Dagana a été arrêté par un policier avant d’être relâché après l’intervention de ses collègues maires Bamba Fall

L'examen des états financiers de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique (ANOCI) a fait ressortir plusieurs autres anomalies, dont l'achat d'un luminaire à 8,782 millions de francs CFA, ainsi de appareils photos de marque Canon et de trois (3) objectifs pour un montant de 26.103.276 F Cfa, rapporte L'Observateur dans son tirage du jour. Par ailleurs, les "libéralités" relevées dans la gestion des fonds de l'Anoci

L’imam de la principale mosquée de Fatick (centre), El Hadj Mouhamadou Mbengue, a invité mardi les fidèles à prier pour un bon déroulement de l’hivernage."Je demande à tout le monde de prier pour que s’installe convenablement l’hivernage et que nous ayons un bon hivernage", a-t-il dit dans son prêche, à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-fitr ou Korité.L’imam a déploré le démarrage tardif de l’hivernage dans plusieurs

Venu prendre part à la cérémonie d’élection de son ami et frère Abdou­laye Baldé, l’ancien maire de Thiès a, depuis la capitale du sud, préconisé la mise en place d’une plateforme politique alternative au régime de Macky Sall. «Il est temps maintenant que (lui), Abdoulaye Baldé, Khalifa Sall et consorts forment une plateforme politique alternative au régime actuel qui patauge, s’accélère dans la boue et peine à répondre aux attentes

Venu prendre part à la cérémonie d’élection de son ami et frère Abdou­laye Baldé, l’ancien maire de Thiès a, depuis la capitale du sud, préconisé la mise en place d’une plateforme politique alternative au régime de Macky Sall. «Il est temps maintenant que (lui), Abdoulaye Baldé, Khalifa Sall et consorts forment une plateforme politique alternative au régime actuel qui patauge, s’accélère dans la boue et peine à répondre aux attentes

«Un parfum de procès politique et non équitable », c'est ce que les tenants du pouvoir veulent faire subir Karim Wade. Tel est le sentiment des membres du mouvement Libérez Karim Wade de la Commune de Pikine-Nord qui dénoncent le procès du 31 juillet prochain, lors d'une rencontre tenue dans la localité.Le mouvement Liberez Karim Wade est en tournée nationale pour une mobilisation exceptionnelle

L'Etat doit imposer son autorité pour éviter les divisions notées lors des célébrations des fêtes musulmanes, a soutenu, lundi à Dakar, Ousmane Galadio Kâ, imam de la mosquée de l'unité 26 des Parcelles assainies."L'Etat a abandonné ses prérogatives. L'Etat instaure la loi, c'est à lui de sévir. Il doit arrêter de fuir ses responsabilités en disant que c'est du domaine de la religion", a-t-il dit.L'imam Kâ 

Beaucoup ne sont pas encore revenus de leur stupeur : 690 élèves-maîtres exclus pour fraude. Les syndicalistes de l’enseignement apprécient différemment. Les uns réclament la tête du ministre alors que les autres le félicitent pour cette mesure courageuse.Après la stupeur, place à l’indignation. Face aux révélations du ministre de l’Education nationale sur une fraude à l’examen d’admission des élèves-maîtres

L’émotion était au rendez-vous hier à la levée du corps de l’étudiant Massaer Boye. A l’occasion, le nouveau maire de Saint-Louis Mansour Faye a remis la somme de 500 000 F au père de la victime de la part du chef de l’Etat.
Le nouveau maire de Saint-Louis, Mansour Faye, a fait le déplacement hier, à l’hôpital Le Dantec, pour assister à la levée du corps de Massaër Boye. Le

Le vérificateur général du Sénégal, François Colin a mis les pieds dans le plat ce matin à la traditionnelle remise du rapport du rapport public sur l’Etat de la gouvernance et la Reddition des Comptes 2014.
« Des diverses irrégularités ont été relevées dans l’élaboration de certains actes individuels, qui consacrent la nomination à des postes de responsabilité de

Des milliers de personnes ont marché vendredi à Dakar pour dénoncer l'offensive israélienne en cours à Gaza, tandis que le Mali a observé une journée de deuil par "solidarité avec le peuple palestinien", selon des médias locaux dans les capitales sénégalaise et malienne.
A Dakar, les manifestants, de diverses origines, ont marché sur environ deux kilomètres après la grande prière du vendredi, en scandant notamment des

risque de famine en Casamance  (France 24,25/07/2014)
Plusieurs régions du Sénégal sont actuellement menacées par la famine. C’est le cas en Casamance, où les mauvaises récoltes et la présence d’une rébellion armée menacent la vie d’une population dépendante de l’agriculture locale. Reportage.
La vie de Gabriel Tendeng a basculé le 5 mars 1991. Ce jour-là, son village de Badem, en Casamance, est attaqué par des hommes armés réclamant

risque de famine en Casamance  (France 24,25/07/2014)
Plusieurs régions du Sénégal sont actuellement menacées par la famine. C’est le cas en Casamance, où les mauvaises récoltes et la présence d’une rébellion armée menacent la vie d’une population dépendante de l’agriculture locale. Reportage.
La vie de Gabriel Tendeng a basculé le 5 mars 1991. Ce jour-là, son village de Badem, en Casamance, est attaqué par des hommes armés réclamant

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un carnet d'ordres de près de 4 milliards de dollars.
Après la Côte d'Ivoire qui a levé 750 millions de dollars le 16 juillet dernier, c'est au tour du Sénégal de solliciter les marchés internationaux. Dakar a lancé le 23

Saer Boye, étudiant de 27 ans, a été tué dans des circonstances troubles, mercredi soir, à l’université Cheikh Anta Diop, à Dakar, la capitale sénégalaise. Afrik.com s’est rendu sur les lieux du drame.
A Dakar,
Saer Boye, tué mercredi soir aurait été victime d’une altercation alors qu’il faisait la

Macky exige la sobriété et l’intimité  ( Sud Quotidien,25/07/2014)
Plus de sobriété et d’intimité. C’est ce qu’exige désormais, le président de la République, Macky Sall pour mettre fin à la théâtralisation notée dans les passations de service. Une décision qui fait suite à la malheureuse sortie du ministre de la Culture et de la communication, Mbagnick Ndiaye, soutenant des ministres comme lui, doivent leur poste à l’épouse du Chef de l’Etat, Marème Faye Sall.

Avant d’aller aux Locales, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine avait porté son choix sur le Directeur général de l’Ipres, Mamadou Diagne Sy Mbengue, pour diriger le Conseil municipal de Tivaouane. Le Président Macky Sall l’avait écarté de la course à l’insu du marabout, au profit du secrétaire d’Etat Abdou Ndéné Sall. Mais Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a réaffirmé son choix porté sur Mamadou Diagne Sy Mbengue

Avant d’aller aux Locales, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine avait porté son choix sur le Directeur général de l’Ipres, Mamadou Diagne Sy Mbengue, pour diriger le Conseil municipal de Tivaouane. Le Président Macky Sall l’avait écarté de la course à l’insu du marabout, au profit du secrétaire d’Etat Abdou Ndéné Sall. Mais Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a réaffirmé son choix porté sur Mamadou Diagne Sy Mbengue

Macky met fin au débat  ( Sud Quotidien,23/07/2014)
La décision du président de la République, Macky Sall, de réduire son mandat de sept à cinq est «ferme, résolue et irrévocable », a déclaré hier, lundi 21 juillet, un de ses proches collaborateurs. Pour lui, «c’est juste une question temps et de calendrier. Macky Sall va trancher définitivement ce débat qui n’a pas sa raison d’être. Parce que connaissant l’homme, il ne prend jamais sa parole à la légère.

L’Etat s’envisage de revoir la baisse de l’impôt sur les revenus des particuliers. Une nouvelle qui risque de faire des mécontents. Dans le mémorandum des politiques économiques et financières, on explique cette décision par la volonté de créer de l’espace budgétaire pour mettre en œuvre le Plan Sénégal Emergent (Pse).

Avec sa réforme dite de l’Acte 3 de la décentralisation, Macky Sall va faire perdre au Trésor public la somme de 955 millions 260 mille francs Cfa. Pour prendre en charge les bureaux des Conseils départementaux, l’Etat va débourser annuellement 1 milliard 416 millions 420 mille francs Cfa, ce qui est très loin des 461 millions 160 mille francs qui étaient dégagés pour prendre en charge les bureaux des 14 Conseils régionaux.

Quoiqu'elle soit sortie largement victorieuse des élections locales (en remportant près de 475 sur les 602 collectivités locales du pays, selon certaines estimations), la coalition Bennoo Bokk Yaakaar reste plus que jamais engluée dans ses bisbilles internes et dans la division. Pis, le scrutin du 29 juin dernier, marqué de bout en bout par des querelles intestines, des coups bas, des alliances contre nature et autres

Quoiqu'elle soit sortie largement victorieuse des élections locales (en remportant près de 475 sur les 602 collectivités locales du pays, selon certaines estimations), la coalition Bennoo Bokk Yaakaar reste plus que jamais engluée dans ses bisbilles internes et dans la division. Pis, le scrutin du 29 juin dernier, marqué de bout en bout par des querelles intestines, des coups bas, des alliances contre nature et autres

Un dossier est en train d’être monté contre Mimi et qui concerne 1 milliard 500.000 millions débloqué par le Tchad pour le financement du procès Hissein Habré.Les Usa ont aussi remis une enveloppe de 500 millions de FCFA sans compter les autres bailleurs : la France, la Hollande, l’Allemagne et… Le financement du procès est estimé à 4 milliards de FCFA selon certaines sources. D’autres avancent un montant supérieur

Le colonel Abdoulaye Aziz Ndao, auteur du livre ‘’Pour l’honneur de la Gendarmerie’’, dans le quel il dénonce certaines pratiques dans ce corps de sécurité, a été rappelé à Dakar et devrait quitter ses fonctions d’attaché militaire à Rome (Italie), a déclaré lundi le ministre des Forces armées Augustin Tine.Dans une déclaration rapportée par la RTS (télévision publique), le ministre des Forces armées a annoncé des mesures

C’est peut-être un autre pas vers la paix en Casamance. La communauté de Sant ‘Egidio, médiatrice dans le conflit casamançais au Sénégal, se dit optimiste pour une issue heureuse d’une crise qui perdure depuis plus de 30 ans.Les négociations débutées en octobre 2012 en vue de ramener la paix se poursuivent en Casamance. Cette région sénégalaise est en proie depuis 32 ans à un conflit armé qui oppose le gouvernement

Les libéraux ont reconnu le rôle prépondérant joué par Wade dans la campagne électorale. Avec un pourcentage de 58,44 % des suffrages exprimés soit 550 mille voix, le Pds et ses alliés de l’opposition déclarent avoir remporté le référendum contre Macky Sall qui avait été annoncé urbi et orbi par le Pape du Sopi lors de la campagne électorale. Ces résultats ont été exposés, hier, lors d’une conférence de presse par le Comité

Les libéraux ont reconnu le rôle prépondérant joué par Wade dans la campagne électorale. Avec un pourcentage de 58,44 % des suffrages exprimés soit 550 mille voix, le Pds et ses alliés de l’opposition déclarent avoir remporté le référendum contre Macky Sall qui avait été annoncé urbi et orbi par le Pape du Sopi lors de la campagne électorale. Ces résultats ont été exposés, hier, lors d’une conférence de presse par le Comité

Le leader du parti socialiste a été défié lors de l’élection du maire de Nguéniène par un jeune socialiste nommé Aliou Badara Diakhaté. M. Diakhaté n’a pas varié dans son intention de diriger la Commune d’Ousmane Tanor Dieng meme s’il connait d’avance la candidature du leader de sa formation politique. La veille de l’élection Aliou Badara Diakhaté a été approché par Ousmane Tanor Dieng pour retirer sa candidature

Une cinquantaine d’universitaires sénégalais ont adressé une lettre au président de la République pour l’inviter à ‘’revoir’’ le décret et les arrêtés sur l’orientation des bacheliers ainsi que le projet de loi relative à la gouvernance des universités adopté, selon eux, ‘’sans l’avis des instances délibérantes académiques’’.‘’Il y va de l’adhésion et de la mobilisation de la communauté universitaire, gages du fonctionnement normal

Un deuxième contingent de policiers sénégalais va quitter Dakar ce mercredi soir pour le Mali où il sera déployé à Gao et Kidal, dans le Nord, dans le cadre de la Mission de maintien de la paix des Nations unies pour la stabilisation du pays (MINUSMA).Composé de 140 policiers, il va assurer la relève du premier contingent sénégélais dont la mission a pris fin ce mercredi.La cérémonie de remise du drapeau s'est déroulée mercredi matin

A quelques jours de l’ouverture du procès de son fils, le Président Abdoulaye Wade multiplie les audiences dans la capitale française. Selon des sources proches du Pape du Sopi, ce dernier a rencontré plusieurs avocats ainsi que des associations de droits de l’homme. Des personnalités françaises ainsi que des membres de l’Internationale libérale ont été reçues par le président Wade. A en croire un membre très influent

Depuis Thiès où il discutait avec ses militants ce jeudi, Idrissa Seck a appelé ses partisans à cultiver la vertu du rassemblement, donnant comme exemple Abdou Diouf et Abdoulaye Wade qui ont perdu le pouvoir. «J’avais dit à Abdoulaye Wade que le pouvoir était pour le Parti socialiste en 2000.  Abdou Diouf avait 42%, le Pds 32%, Moustapha Niasse, 15%, Djibo Kâ moins de 10%. Les socialistes étaient encore à presque 70%.

Jusqu’ici, les autorités étaient restées aphones. Ministre des Forces armées, Augustin Tine promet que l’Etat va situer les responsabilités dans cette affaire qui plonge la Gendarmerie nationale dans un profond malaise.L’affaire est aussi grosse que la polémique qu’elle a provoquée dans les rangs de la gendarmerie. Les révélations du colonel Abdoulaye Aziz Ndaw commencent à sortir les autorités de leur prudente réserve. Augustin Tine

Alors que le président de la République, Macky Sall avait promis entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012, de ramener le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, certains de ses alliés et même des caciques de son parti le poussent au reniement. Des pressions tous azimuts qui augurent un virement à 190° de l’actuel locataire du palais.Remis au goût du jour par les enseignants de l’Alliance pour la République

Alors que le président de la République, Macky Sall avait promis entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012, de ramener le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, certains de ses alliés et même des caciques de son parti le poussent au reniement. Des pressions tous azimuts qui augurent un virement à 190° de l’actuel locataire du palais.Remis au goût du jour par les enseignants de l’Alliance pour la République

La commune de Podor attend la fin de la bataille judiciaire pour connaître son maire. Entre Me Aïssata Tall Sall et Mamadou Racine Sy, les choses semblent prendre une autre tournure à la Cour d’appel de Saint-Louis. Sur un registre des électeurs sorti par le Premier président de ladite Cour, il y est découvert deux «émargements» de personnes supposées décédées tendant à prouver que des morts ont voté à Podor. Ainsi

Le livre du Colonel Ndaw est actuellement l’affaire qui secoue l’opinion ces derniers jours. Aujourd’hui, L’Observateur a tendu le « micro » à une des personnes citées dans ce brûlot, en l’occurrence Baïla Wane.En effet l’ex-PDG de la Lonase est accusé par le Colonel Ndaw de chantage envers le Général Abdoulaye Fall, alors Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, afin de lui soutirer cinquante (50) millions de francs CFA.

Depuis lundi dernier, la SENELEC et la ville de Dakar se renvoient la balle, par presse interposée, à propos de la question de l’éclairage public à Dakar. Mardi, la SENELEC faisait état d’une dette de plus de 10 milliards de F CFA que leur devait la Ville de Dakar. Celle-ci soutient que le paiement des factures de l’éclairage public relève désormais du domaine de l’Etat.Le Directeur général de la SENELEC expliquait mardi dans un communiqué

Secrets d’Etat. Le président Macky Sall s’est invité, à son corps défendant, dans la guerre des chefs qui minait le corps des hommes en bleu, les mois qui ont précédé le limogeage du colonel Aziz Ndaw de son poste de haut commandant en second de la gendarmerie nationale. Dans son ouvrage « Pour l’Honneur de la Gendarmerie », le colonel Ndaw raconte comment Bécaye Diop, alors ministre des Forces armées, a instrumentalisé

Secrets d’Etat. Le président Macky Sall s’est invité, à son corps défendant, dans la guerre des chefs qui minait le corps des hommes en bleu, les mois qui ont précédé le limogeage du colonel Aziz Ndaw de son poste de haut commandant en second de la gendarmerie nationale. Dans son ouvrage « Pour l’Honneur de la Gendarmerie », le colonel Ndaw raconte comment Bécaye Diop, alors ministre des Forces armées, a instrumentalisé

Les libéraux en ordre dispersé  (Groupe Futurs Médias,17/07/2014)
L’élection du maire de Kébémer est prévue le 21 juillet prochain. Mais d’ores et déjà, les libéraux sortis vainqueurs des Locales risquent d’y aller en rangs dispersés. La formation politique de Me Wade, qui a porté son choix sur Modou Diagne Fada pour diriger le Conseil départemental, n’a pipé mot sur cette multitude de candidatures.Le Parti démocratique sénégalais (Pds) a gagné haut la main la bataille pour le contrôle de la mairie

Si l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, avait diligenté la lettre qu’il lui avait adressée, peut être que le colonel Abdoulaye Aziz Ndao n’aurait pas écrit aujourd’hui des livres pour éclabousser l’ancien Haut commandant de la gendarmerie, le Général Abdoulaye Fall, et par ricochet toute la maréchaussée.Le 12 avril 2008, note l’Observateur, alors qu’il venait d’être démis de ses fonctions de numéro 2

Les dispositions de la loi instituant la parité absolue doivent être respectées dans l'ensemble des institutions totalement ou partiellement électives, rappelle l'Association des juristes sénégalaises (AJS) dans un communiqué.Ces dispositions énoncent "clairement que les bureaux et commissions des conseils municipaux doivent être paritaires", écrit l'AJS, ajoutant les bureaux des conseils départementaux, destinés

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...Le grand vainqueur de l'élection, c'est lui. En raflant quinze des dix-neuf communes d'arrondissement de la ville de Dakar, Khalifa Sall a assommé la quasi-totalité des candidats de la coalition gouvernementale Benno Bokk Yakaar (BBY) qui s'étaient aventurés à le défier sur son fief, à commencer par la Première ministre Aminata ("Mimi") Touré.

 


Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...Le grand vainqueur de l'élection, c'est lui. En raflant quinze des dix-neuf communes d'arrondissement de la ville de Dakar, Khalifa Sall a assommé la quasi-totalité des candidats de la coalition gouvernementale Benno Bokk Yakaar (BBY) qui s'étaient aventurés à le défier sur son fief, à commencer par la Première ministre Aminata ("Mimi") Touré.

La famille et la belle famille du président de la République, que les libéraux ont surnommées sarcastiquement la dynastie Faye-Sall, peuvent espérer diriger cinq départements. Et, pour preuve, selon Walf quotidien, à l’exception de Adama Faye, le frère de la Première Dame, qui a mordu la poussière à Grand Yoff et qui n’a aucune chance de diriger cette localité, tous les autres membres du clan Faye-Sall-Timbo qui se présentaient

Au mois de juillet 2013, la police a fait les choux gras de la presse, avec un trafic de drogue décelé au sein même de l’organe censé le combattre. En juillet 2014, c’est la gendarmerie qui fait parler d’elle. Mais cette fois-ci, ce n’est pas une affaire de trafic de drogue, mais plutôt de plusieurs affaires aux senteurs très nauséabondes. De la corruption en passant par le détournement, beaucoup de délits, entretenus par le général

Le gouvernement sénégalais a souscrit à l’African Risk Capacity (ARC), un mécanisme panafricain destiné à la gestion des crises liées à la sécheresse. Le pays a récemment finalisé le paiement de la première prime annuelle d’assurance évaluée à 1,8 milliard de francs CFA.Cette prime, mobilisée grâce à sa collaboration avec l’agence japonaise de coopération internationale (JICA), permettra au Sénégal de percevoir 15 milliards

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall   (Jeune Afrique,15/07/2014)
Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu ses nombreuses promesses sur le terrain. Un bilan mitigé sanctionné lors des élections locales du 29 juin.Dans les rues sans âge de la Médina, les voitures roulent au pas, et slaloment entre les moutons omniprésents... Le linge sèche, suspendu à des cordes

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall  (Jeune Afrique,15/07/2014)
Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu ses nombreuses promesses sur le terrain. Un bilan mitigé sanctionné lors des élections locales du 29 juin.Dans les rues sans âge de la Médina, les voitures roulent au pas, et slaloment entre les moutons omniprésents... Le linge sèche, suspendu à des cordes

Me Aïssata Tall Sall a été installée hier  par le Préfet Amadou Sakho pour son deuxième mandat à la tête de la mairie de Podor. Le préfet en a profité pour dire qu’il y a un recours pendant en justice et que si la juridiction compétente vide ce contentieux, tous les acteurs politiques doivent se conformer à la décision. Réponse d’Aïssata Tall Sall : «Nous allons continuer à travailler tant que la justice ne me demandera pas d’arrêter.

Le maire de Ziguinchor a répondu hier à la convocation de la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) pour une mise en demeure sur une somme de plus de 5 milliards. A sa sortie, Abdoulaye Baldé a tenu un point de presse pour qualifier cette sommation de cinéma.C’est un Abdoulaye Baldé amer, furieux et railleur qui s’est exprimé, hier, devant la presse, au sortir de son face-à-face

Total-Sénégal ferme 4 entreprises   (Autres presses,15/07/2014)
A partir du 27 juillet prochain, Total Sénégal va fermer quatre entreprises de transport d’essence : Abdou Karim Fall, Transgaye, Franco-Sénégalaise des Transports et Sotradhy. Sous le prétexte d’un audit de mise aux normes de sécurité, Total Sénégal envoie ce 1er lot d’entreprises en enfer, en attendant un second lot dans les prochaines semaines. C’est le branle-bas de survie au niveau des dirigeants de ces entreprises

Ces challengers qui risquent de pourrir la vie à Macky Sall A la présidentielle de 2017, Macky Sall devrait se préparer à faire face à des loups comme Khalifa Sall, Idrissa Seck, Karim Wade ou même Aminata Touré Trois ans. C’est le temps qu’il faudra attendre avant d’engager la présidentielle de 2017. Mais les résultats des locales du 29 juin dernier ont fini de donner un perçu des duels auxquels il faudrait s’attendre. Khalifa Sall

Ces challengers qui risquent de pourrir la vie à Macky Sall A la présidentielle de 2017, Macky Sall devrait se préparer à faire face à des loups comme Khalifa Sall, Idrissa Seck, Karim Wade ou même Aminata Touré Trois ans. C’est le temps qu’il faudra attendre avant d’engager la présidentielle de 2017. Mais les résultats des locales du 29 juin dernier ont fini de donner un perçu des duels auxquels il faudrait s’attendre. Khalifa Sall

En sanctionnant les perdants aux locales, Macky Sall a créé une ambiance de haine dans son parti L’Alliance pour la république (Apr) est-elle en train de devenir le premier adversaire de Macky Sall ? La question est loin d’être saugrenue si l’on tient compte des échos qui viennent de cette formation politique où des conflits naissent un peu partout. La faute, selon nos interlocuteurs, au chef de l’Etat qui sanctionne

"Le ministre de la Justice Tchadien qui était le collègue de Mimi Touré a été arrêté à cause de malversation.. Donc je crois qu’Aminata doit être mise en examen pour ça".C’est la déclaration faite par Me El’ Hadj Diouf, interrogé sur l’affaire Hissène Habré dont il est un des avocats. Pour le député, Mimi Touré a créé les Chambres Africaines extraordinaires en violant la loi.« On nous parle dune juridiction qui a été créée

Le gouvernement sénégalais a appelé toutes les parties impliquées dans l'escalade des violences à Gaza à "l'arrêt de la violence et à un cessez-le-feu immédiat", invitant les autorités israéliennes à la "retenue", a-t-on appris de source officielle. Dans un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères, le gouvernement sénégalais condamne "les tueries et les destructions de biens" par les autorités israéliennes

Macky Sall fixe de nouvelles règles  (Groupe Futurs Médias,12/07/2014)
Le Président Macky Sall est parti pour révolutionner la tenue des Conseils de ministres. En entente avec le Premier ministre Mahammed Dione, le chef de l’Etat a livré hier un aperçu des changements apportés à ce rendez-vous hebdomadaire.Macky Sall n’a pas perdu du temps. Le chef de l’Etat veut rapidement que le nouveau gouvernement du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dione se mette «au travail», pour mettre

Macky Sall fixe de nouvelles règles  (Groupe Futurs Médias,12/07/2014)
Le Président Macky Sall est parti pour révolutionner la tenue des Conseils de ministres. En entente avec le Premier ministre Mahammed Dione, le chef de l’Etat a livré hier un aperçu des changements apportés à ce rendez-vous hebdomadaire.Macky Sall n’a pas perdu du temps. Le chef de l’Etat veut rapidement que le nouveau gouvernement du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dione se mette «au travail», pour mettre

Est-on en train de vivre les premiers instants de la réunification de la grande famille libérale ? Après la visite de Moustapha Diakhaté chez Wade, c’est au tour des cadres du PDS d’appeler le leader du PDS à être l’initiateur des retrouvailles.Passé le temps des divisions et de la guerre, vient celui de la paix et de la réconciliation. Après avoir exclu certains de ses responsables et laissé partir d’autres, le Parti démocratique sénégalais

Au Sénégal, Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et ancien ministre de l'ex-président Abdoulaye Wade, doit justifier son patrimoine. Le procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite lui demande de prouver l’origine licite d’un patrimoine évalué à plus de 5 milliards de FCFA. Un patrimoine qu’il aurait bâti lorsqu’il était un proche collaborateur de Karim Wade : Baldé a notamment été le directeur exécutif de l'Agence nationale

Des activistes sénégalais réunis au sein de plusieurs organisations ont invité, vendredi à Dakar, le Sénégal à suspendre ses relations avec l’Etat d’Israël, en réaction aux attaques perpétrées depuis lundi par ce pays contre la bande de Gaza."Les autorités sénégalaises ne doivent pas faire moins que les ex présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. Nous demandons la rupture des relations diplomatique

Pour Macky Sall, le compte à rebours en direction de la prochaine élection présidentielle a commencé hier, avec la première réunion du Conseil des ministres de l’ère Mouhamed Dionne. Un premier ministre porteur du Plan Sénégal Emergent (PSE) mais déjà condamné à devoir lutter contre les agendas contradictoires qui se bousculent au cœur et au sommet de l’Etat.Pour Macky Sall, changer de Premier

Pour Macky Sall, le compte à rebours en direction de la prochaine élection présidentielle a commencé hier, avec la première réunion du Conseil des ministres de l’ère Mouhamed Dionne. Un premier ministre porteur du Plan Sénégal Emergent (PSE) mais déjà condamné à devoir lutter contre les agendas contradictoires qui se bousculent au cœur et au sommet de l’Etat.
Pour Macky Sall, changer de Premier ministre

Le premier procès de la traque se tiendra le 31 juillet au tribunal régional hors classe de Dakar. L’ex ministre d’Etat, Karim Wade, et ses complices présumés d’enrichissement illicite sont convoqués par le président Henri Grégoire Diop et ses assesseurs.Ils n’envisagent pas de liberté provisoire pour les prévenus. Les avocats de Karim Wade auraient eu gain de cause sur leur principale injonction à savoir recevoir une copie du dossier

Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé fera face au procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), vendredi prochain. A l’occasion, il lui sera notifié une mise en demeure dans le cadre de la traque des biens mal acquis. L’information a été confirmée par l’un de ses proches collaborateurs, Taïbou Diédhiou. ‘’J’ai appris la nouvelle. Mais nous sommes sereins. Nous allons voir la suite qui sera réservée

Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, a affirmé jeudi à Dakar qu'il souhaitait renforcer la coopération entre Etats et Cour pénale internationale (CPI) s'il était élu président de l'Assemblée des Etats parties au statut de Rome de la CPI."J'ai été pressenti pour être le président de l'Assemblée des Etats parties au statut de Rome de la CPI", a déclaré à l'AFP M. Kaba, avocat de formation.

L’APR a-t-elle perdu Aminata Touré ?  ( EnquetePlus,10/07/2014)
Souriante, digne, ultra-sénégalaise dans son accoutrement d’hier à la passation de services avec son successeur, Aminata Touré n’a rien laissé paraître des sentiments qui peuvent l’habiter en ce moment. Comme si, depuis son départ acté de la Primature, elle avait passé une partie de son temps à s’entraîner aux techniques de maîtrise des émotions qui font la force des grands endurants

L’APR a-t-elle perdu Aminata Touré ?  ( EnquetePlus,10/07/2014)
Souriante, digne, ultra-sénégalaise dans son accoutrement d’hier à la passation de services avec son successeur, Aminata Touré n’a rien laissé paraître des sentiments qui peuvent l’habiter en ce moment. Comme si, depuis son départ acté de la Primature, elle avait passé une partie de son temps à s’entraîner aux techniques de maîtrise des émotions qui font la force des grands endurants

Les avocats de Karim Wade et Cie préparent activement le procès de Karim Wade. Ce mercredi, ils ont rencontré les magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite qui leur a donné le dossier pour préparer la défense de leurs client. Déjà, on annonce que le procès démarre le 31 juillet dans la grande salle des Assises du Tribunal régional de Dakar à 10 heures. Une pause sera observée à 13 heures avant

Par décret n°2014-769 du 12 juin 2014, Macky Sall a doublé les montants des indemnités de logement à allouer aux agents de l’État qui y ont droit. Ainsi, à partir du 12 juin, tout agent de l'État qui renonce au logement qui lui a été affecté verra son indemnité doubler dès le mois prochain. Dans le décret, on note que le personnel classé hors catégorie se retrouve, en sus de son salaire, avec un montant mensuel net d'impôts d'1 million FCFA.

C’est une première. Le Conseil d’Etat a ordonné mercredi 9 juillet à l'Etat français de délivrer un visa à un homosexuel sénégalais, vivant au Maroc, pour qu’il puisse épouser son conjoint français, samedi prochain. Une décision pour sanctionner « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale de se marier », puisque le Maroc n’autorise pas l’union d’un couple de même sexe.

 


A certaines mauvaises langues qui lui prédisent un avenir politique tumultueux, si elle devait quitter l’Alliance pour la République pour choisir sa propre trajectoire, l’ancienne Premier ministre a cloué le b… en ces termes : «mon avenir politique est radieux, il est devant moi. Je resterai une professionnelle, et aussi une militante très active”.Poursuivant, Mimy Touré que le Président de la République a lâchée, au lendemain des élections

A certaines mauvaises langues qui lui prédisent un avenir politique tumultueux, si elle devait quitter l’Alliance pour la République pour choisir sa propre trajectoire, l’ancienne Premier ministre a cloué le b… en ces termes : «mon avenir politique est radieux, il est devant moi. Je resterai une professionnelle, et aussi une militante très active”.Poursuivant, Mimy Touré que le Président de la République a lâchée, au lendemain des élections

Il n’y a jamais de répit en politique. Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, majoritaire, a discrètement rencontré l’ancien président, Abdoulaye Wade, il y a quelques jours, de sources béton. La rencontre, tenue secrète, a eu lieu à Fann-Résidence, précise notre source. Une politique de débauchage à grande échelle se prépare. Moustapha Diakhaté, contacté par nos soins

«Non pour un 3ième mandat de maire, oui pour la présidence du Conseil départemental» Idrissa Seck ne veut pas d’un nouveau mandat à la tête de la municipalité de Thiès. L’ancien Premier ministre entend répondre favorablement au souhait de la section féminine rewmiste de le voir conduire les destinées du premier Conseil départemental de Thiès. Idrissa Seck ne briguera pas un troisième mandat à la tête

Alors qu’une bonne partie de la capitale est confrontée à un manque d’eau depuis deux semaines, sans qu’une solution ne pointe à l’horizon, la Sénégalaise des eaux (Sde) et la Société nationale d’exploitation des eaux du Sénégal (Sones) se tirent dessus. En effet, après avoir été accusé par la Sde d’être en partie responsable de la pénurie pour n’avoir pas fait les investissements nécessaires pour permettre


Le gouvernement du Premier ministre du Sénégal Mohamed Dionne a été officiellement annoncé à Dakar après sa nomination dimanche soir, une équipe sans l'écologiste Haïdar El Ali, et où un beau-frère du président et des journalistes font leur entrée.
Sans compter le Premier ministre, la nouvelle équipe comprend au total 39 membres (dont sept femmes): 30 ministres, trois ministres délégués et six

Moustapha Diakhaté a bien été chez Idrissa Seck. L’Observateur affirme avoir été saisi par le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar pour confirmer sa présence à Thiès. Le député, toujours selon le quotidien, aurait tenu à préciser qu’il n’a pas été mandaté par le Président Macky Sall pour inviter Idrissa Seck à entrer dans son gouvernement.

Le procès de Karim Wade prévu le 31 juillet prochain sera la porte de sortie du régime en place pour enterrer le dossier de la traque des biens mal acquis. C’est ce que croient des sources de l’Observateur qui renseignent que le procès sera reporté et Karim Wade bénéficiera d’une liberté provisoire, assortie d’une interdiction de sortie du territoire. Le Président Macky Sall, dit-on,

Le procès de Karim Wade prévu le 31 juillet prochain sera la porte de sortie du régime en place pour enterrer le dossier de la traque des biens mal acquis. C’est ce que croient des sources de l’Observateur qui renseignent que le procès sera reporté et Karim Wade bénéficiera d’une liberté provisoire, assortie d’une interdiction de sortie du territoire. Le Président Macky Sall, dit-on,

Le nouveau gouvernement sénégalais, dont la liste a été rendue publique dimanche soir à Dakar, est fort de 33 membres, parmi lesquels de nombreux ministres issus de la précédente équipe.
Voici la liste de la nouvelle équipe
Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé et de l’Action sociale

Venu prématurément faire la pédagogie du nouvel attelage gouvernemental sénégalais, Mohamed Dione, nouveau premier ministre de Macky Sall, a donné l’impression, non seulement d’ignorer le protocole républicain, mais pire d’illustrer la difficulté institutionnelle et politique qui a présidé à la constitution de ce deuxième changement de gouvernement.

Mohamed Dionne, un ex-fonctionnaire international, a été nommé dimanche Premier ministre du Sénégal en remplacement de Mme Aminata Touré, limogée deux jours auparavant, selon un décret présidentiel lu à l’antenne de la radio-télévision publique RTS.M. Dionne, 54 ans, ancien fonctionnaire à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), était depuis mars dernier ministre conseiller


Mohamed Dionne, un ex-fonctionnaire international, a été nommé dimanche Premier ministre du Sénégal en remplacement de Mme Aminata Touré, limogée deux jours auparavant, selon un décret présidentiel lu à l’antenne de la radio-télévision publique RTS.M. Dionne, 54 ans, ancien fonctionnaire à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), était depuis mars dernier ministre conseiller


Le désormais ex-chef du gouvernement sénégalais n’aura servi que dix mois et résisté deux ou trois jours avant de quitter ses fonctions.Le bras de fer aura été mené jusqu’au bout. Le Premier ministre Aminata Touré, qui a refusé de démissionné de son poste, a finalement été limogé par le président de la République. Comme l’a écrit EnQuête avant-hier, en se braquant, elle a voulu laisser à Macky Sall l’initiative de se séparer d’elle.


Le maire sortant de Thiès et victorieux aux locales du 29 juin passé à la tête de la Coalition And Defar Thiès a saisi l’actualité du changement de gouvernement pour jeter une pierre dans le jardin de Macky Sall.« Trois Premiers ministres en deux ans, c’est inquiétant », a déclaré Idrissa Seck. Avant d’enjoindre au Chef de l'État de « clarifier les Sénégalais sur son mandat parce qu’on ne peut se permettre


Premier Ministre: Mohamed Boun Abdallah DionneMinistres du Gouvernement:Awa Marie Seck: ministre de la santé et de l’action sociale,Augustin Tine: ministre des Forces ArméesAbdoulaye D Diallo: ministre de l’intérieur et de la sécurité publiqueSidiki Kaba: ministre de la justice, garde des sceauxMankeur Ndiaye: ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieurAmadou Bâ: ministre de l’économie


Aminata Touré n'est plus le Premier ministre du Sénégal. Celle que les Sénégalais surnomment « la dame de fer », ou « Mimi Touré », a été limogée hier vendredi par le président Macky Sall. C’est la suite logique de sa défaite aux élections locales du dimanche 29 juin, où elle a été battue par le maire sortant, le socialiste Khalifa Sall.Quand elle est nommée Premier ministre en septembre 2013, Aminata Touré est au plus haut.


Aminata Touré n'est plus le Premier ministre du Sénégal. Celle que les Sénégalais surnomment « la dame de fer », ou « Mimi Touré », a été limogée hier vendredi par le président Macky Sall. C’est la suite logique de sa défaite aux élections locales du dimanche 29 juin, où elle a été battue par le maire sortant, le socialiste Khalifa Sall.Quand elle est nommée Premier ministre en septembre 2013, Aminata Touré est au plus haut. Ministre


Décidée à tout faire pour sauver son fauteuil, le Pre­mier ministre Mimi Touré a décidé d’introduire la Première dame Marième Faye Sall dans la bataille de l’opinion. Ce qui pourrait être une dualité au sommet entre Macky Sall et son chef du gouvernement tourne vers une guerre entre Premier ministre et Première Dame.Toute la journée d’hier, des ru­meurs ont couru sur la détermination du Premier ministre Aminata Touré


C’est une longue bataille entre les Cae et le Tchad. Le transfèrement des deux ex-responsables de la Dds, inculpé au même titre que Hissein Habré pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et torture, crée la fracture entre les deux parties. Mais, les juges commencent à se rendre compte de l’évidence : Ndjamena ne se presse pas pour mettre les deux agents à la disposition des Cae. Sans eux, la tenue du procès


L’homme fort de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, est resté sourd aux appels du palais. Pour démontrer au Président de la République qu’il ne veut point cheminer avec lui, le maire gagnant de Ziguinchor œuvre à la mise en place d’un front anti Macky Sall qui risque de faire mal au successeur de Me Wade. Dans sa razzia aux locales, A. Baldé a informé que ses homologues de Dakar et Thiès sont invités à sa cérémonie d’investiture


L’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a révélé, jeudi à Kaolack (centre), avoir déjà confié à l’ancien président Abdoulaye Wade sa volonté de diriger le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) pour l'aider à gagner la présidentielle de 2017, a constaté l’APS.‘’Quoi qu’on dise, le PDS appartient à Me Abdoulaye Wade, et je sais qu’il réfléchit sur sa prochaine restructuration. Et il sait, et je le lui ai dit


L’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a révélé, jeudi à Kaolack (centre), avoir déjà confié à l’ancien président Abdoulaye Wade sa volonté de diriger le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) pour l'aider à gagner la présidentielle de 2017, a constaté l’APS.‘’Quoi qu’on dise, le PDS appartient à Me Abdoulaye Wade, et je sais qu’il réfléchit sur sa prochaine restructuration. Et il sait, et je le lui ai dit


Après sa défaite au niveau départemental, la Coalition «Benno bokk yakaar» (Bby) à Touba solde ses comptes. Elle rejette la démission de Moustapha Cissé Lo et s’en prend aux responsables frondeurs de l’Apr, accusés d’être les artisans de la défaite de la mouvance présidentielle.24 heures après sa cinglante défaite face au Pds à Touba, la Coalition «Benno bokk yakaar» (Bby) section Touba sort de sa réserve.


Le maire sortant de Podor, Aïssata Tall Sall, a affirmé jeudi que la venue à Podor de ténors politiques, comme l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade a permis de "clarifier le jeu politique local".‘’Nous leur en savons gré, car nous sommes convaincus que ces messages ont servi à clarifier le jeu politique local de combinazione (cuisine politique, en italien) auquel l’autre coalition a voulu livrer Podor’’, a-t-elle dit lors d’une conférence


Au Sénégal, les élections locales ont été difficiles pour la majorité présidentielle à Ziguinchor dans le sud du pays, où plusieurs ministres du gouvernement de Macky Sall s’étaient pourtant pleinement impliqués dans la campagne électorale. Depuis le dernier scrutin de mars 2009, la région était acquise au Parti démocratique sénégalais, mais aujourd’hui, on assiste à une redistribution des cartes.


Ses hommes ont perdu là où il ne fallait pas et Macky Sall en profitera sûrement pour les punir sans contrainte. Le chef de l’Etat aura donc à faire avec les vainqueurs, même ceux qui ne sont pas de son camp.La défaite de Benno bokk yaakaar ou de l’Apr est difficile à avaler pour son chef, Macky Sall. Mais elle sera un baromètre de ce que sera la suite de son mandat. Le chef de l’Etat, longtemps considéré comme un homme


Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, est fier de sa victoire et pourrait se rapprocher d’Idrissa Seck, Khalifa Sall et Talla Sylla pour un grand rassemblement. «Après les résultats des Locales, j’ai reçu les appels téléphoniques d’Idrissa Seck, de Talla Sylla et de Khalifa Sall. Ils m’ont tous félicité pour ces bons résultats. Ils m’ont dit qu’ils souhaiteraient venir à Ziguinchor à l’occasion de l’installation du nouveau


Si les chiffres soufflés par des officiels sur les résultats des Locales de dimanche se confirment, le pouvoir n’aurait pas à trop se plaindre. Car aux derniers décomptes, l’Apr et ses alliés contrôlent la majorité des collectivités locales du pays.Le voile se lève sur les réelles performances électorales des différentes forces engagées dans la course pour le contrôle des collectivités locales. Les chiffres, même s’ils ne sont pas encore officiels


Il fallait bien s'y attendre, les manœuvres vont bon train au sommet de l'Etat, 48 heures après la débâcle de certains ‘’gros calibres’’ de l’Alliance pour la République (APR) aux élections locales de dimanche 29 juin. Selon les échos qui nous parviennent, le Président Sall, déçu des résultatsde ses proches est plongé depuis dans une humeur bien noire. Il nous revient du reste qu'il avait mis personnellement en garde tous ses ‘’lieutenants’’


Il fallait bien s'y attendre, les manœuvres vont bon train au sommet de l'Etat, 48 heures après la débâcle de certains ‘’gros calibres’’ de l’Alliance pour la République (APR) aux élections locales de dimanche 29 juin. Selon les échos qui nous parviennent, le Président Sall, déçu des résultatsde ses proches est plongé depuis dans une humeur bien noire. Il nous revient du reste qu'il avait mis personnellement en garde tous ses ‘’lieutenants’’


Les élections locales du 29 juin 2014 ont confirmé la chute, amorcée depuis la présidentielle de 2012, du Parti démocratique sénégalais (PDS, ex-parti au pouvoir), malgré le bruyant retour au Sénégal de son leader, Me Abdoulaye Wade, après un exil de près de deux ans en France. "Le président Macky Sall doit décoder ce message. Il ne peut pas rester insensible à cette forte mobilisation de Sénégalais, malgré l'heure tardive",


Très actif lors de la campagne électorale où il s’est distingué par son soutien aux candidats de Benno bokk yaakaar (Bby), Youssou Ndour a, lui, aussi essuyé un cinglant revers comme la plupart de ses souteneurs. A la Médina où il est né, le ministre-conseiller n’a pas pesé lourd dans la balance pour le compte de Seydou Guèye, candidat de Bby. En effet, Bamba Fall, candidat de Taxawu Dakar et maire sortant de la commune


La joie de la victoire a été de courte durée pour le ministre de l ’ Industrie et des mines, Aly Ngouille Ndiaye, vainqueur des élections locales dans la commune de Linguère. Sa petite soeur, Diegane Ndiaye a perdu sa fille qui est morte avec son enfant. Un autre proche parti, à Linguère pour les besoins du vote a également succombé à ses blessures.L’origine de l’accident est due, selon les informations recueillies à un problème de pneus.


Il y a quelques mois, le gouvernement malien annonçait avec tambours et trompettes sa décision de lancer des poursuites pénales contre l’ancien Président ATT, renversé à la suite du coup d’Etat militaire du 22 mars 2014 et coupable à ses yeux de haute trahison.Le communiqué publié à cette occasion, tout en informant le public de la saisine du parquet général


Il y a quelques mois, le gouvernement malien annonçait avec tambours et trompettes sa décision de lancer des poursuites pénales contre l’ancien Président ATT, renversé à la suite du coup d’Etat militaire du 22 mars 2014 et coupable à ses yeux de haute trahison.Le communiqué publié à cette occasion, tout en informant le public de la saisine du parquet général de la Cour Suprême pour matérialiser ces poursuites


Le train Idy arrive pile à l’heure dans la gare de Thiès. Dans la Capitale du Rail, les premiers résultats avaient alimenté l’illusion d’une victoire de la liste Benno bokk yaakaar devant la liste And défarat Thiès qui a comme maître timonier, Idrissa Seck. Aussi bien au niveau de la liste majoritaire que sur la liste départementale.Finalement, les derniers résultats recueillis, plus édifiants sur le scrutin


Les élections locales sont parties pour briser les ambitions locales et créer une nouvelle reconfiguration politique. Bien que certains leaders aient accepté de diriger des listes majoritaires, ils n'auront certainement pas la tache aisée à cause de la présence de certains ténors qui ne sont pas prêts à «être politiquement enterrés». C’est un défi qu’ils se sont lancés.


Nous vous parlions dernièrement de l'étoffe du pool d'avocats en charge de la défense de l'ancien ministre d’État Karim Wade. Désormais, ces robes noires mènent l'offensive, depuis le classement sans suite de la plainte de l'Etat du Sénégal contre le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, pour enrichissement illicite. Et après leur conférence de presse du mardi 17 juin


« S’il me sollicite, je lui dirais ce que je pense », a dit Jean-Paul Dias à propos du Président Macky Sall après la défaite de la coalition Benno Bokk Yakaar dans plusieurs localités de la capitale. Intervenu sur Rfm, le leader du BCG et allié de Macky Sall réclame des sanctions. « Je félicite tous ceux qui ont fait des résultats. Il faut prouver que c’étaient pas l’argent, des tissus ou la médisance » ...


Le ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, a salué dimanche "la maturité de la classe politique sénégalaise", à la suite du déroulement des élections départementales et municipales dans un climat apaisé. "Le Sénégal vient d’organiser ce dimanche 29 juin 2014 les élections départementales et municipales. Ce scrutin s’est déroulé dans le calme sur l’étendue du territoire national", écrit-il ...


« S’il me sollicite, je lui dirais ce que je pense », a dit Jean-Paul Dias à propos du Président Macky Sall après la défaite de la coalition Benno Bokk Yakaar dans plusieurs localités de la capitale. Intervenu sur Rfm, le leader du BCG et allié de Macky Sall réclame des sanctions. « Je félicite tous ceux qui ont fait des résultats. Il faut prouver que c’étaient pas l’argent, des tissus ou la médisance » ...


Le Premier ministre Aminata Touré a félicité dimanche soir son adversaire Khalifa Ababacar Sall, ainsi que ses colistiers et militants, qui sont majoritaires à l'élection des membres du conseil municipal de Grand-Yoff, dans la banlieue de Dakar. Mme Touré a conduit la liste Benno Bokk Yaakaar (BBY) à l'élection des conseillers de cette commune d'arrondissement...


Les militants de la coalition Taxawu Ndakaru de Grand-Yoff ont crée une nouvelle chanson consacrée à la défaite de Mimi Touré face à Khalifa Sall à Grand-Yoff. Interrogé sur sa victoire avec la coalition Taxawu Ndakaru, Khalifa Sall entonne: " Mimi si bir gëun....." avant que ses militants n'entonnent en cœur, "Khalifa moy deubb". Interpellé sur la Sen Tv sur sa future participation...


Le président de la République Macky Sall a présenté, mercredi à Malabo (Guinée Équatoriale), à ses pairs africains, les conclusions de la conférence sur le financement des infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) qui s’est tenue les 15 et 16 juin à Dakar, indique un communiqué reçu à l’APS. Il a présidé, le même jour, la réunion du Comité d’orientation ...


Le président de la République Macky Sall a présenté, mercredi à Malabo (Guinée Équatoriale), à ses pairs africains, les conclusions de la conférence sur le financement des infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) qui s’est tenue les 15 et 16 juin à Dakar, indique un communiqué reçu à l’APS. Il a présidé, le même jour, la réunion du Comité d’orientation ...


Le secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Abdoulaye Wade, a dressé, jeudi soir à Fatick (centre), le profil de son futur successeur à la tête de ce parti, qu’il a créé en 1974, et grâce auquel il est parvenu au sommet du pouvoir, le 19 mars 2000. ‘’Ce candidat doit être un libéral, travailleur, honnête, et intelligent’’, a dit l’ancien de l’Etat sénégalais, au ...


Les ambassadeurs membres du Groupe des amis de la Francophonie (GAF) ont réitéré leur engagement auprès de l’Etat du Sénégal pour ‘’un succès éclatant’’ du Sommet de la Francophonie prévu fin novembre à Dakar, indique un communiqué du ministère de la Culture. Ils ont été reçus en audience jeudi par le ministre de la Culture, en compagnie du président du Conseil d’Orientation de ...


Elhaj Aliko Dangote est attendu ce vendredi dans la capitale Sénégalaise, et de sources sûres, nous avons appris qu’il sera reçu par le Président Macky Sall. Mais si nous mettons en parallèle sa dernière sortie dans la presse économique Américaine, nous nous faisons une idée de la teneur de leurs entretiens. A priori, il est plus tentant de penser que ce serait pour les besoins des ...


La Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (RADDHO) va déployer 585 observateurs à raison de 38 éléments dans les 13 régions et 90 observateurs et superviseurs dans la région de Dakar, a déclaré vendredi son secrétaire général Aboubacry Mbodji.‘’Nous allons déployer un total de 585 observateurs et superviseurs dans toutes les régions du Sénégal, pour contribuer dans la ...


Moustapha Cissé Lô a été reçu à Tanime, jeudi vers 21 heures, par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, une semaine après les saccages de ses domiciles par les disciples d’un guide religieux qui l’accusaient d’avoir tenu des propos irrévérencieux à l’encontre de leur marabout. ''J’ai été reçu une trentaine de minutes environ par Serigne Cheikh Sidy...


Macky Sall est prêt à tout pour «préserver» ses relations avec Touba. Selon l’Obs, le Président Macky Sall se soucie certes des pertes matérielles subies par Cissé Lô, mais la principale préoccupation du Palais est de savoir comment recoller les morceaux avec Touba, relativement à cette situation supposée ou réellement tendue avec les plus hautes autorités de la capitale du ...


Macky Sall est prêt à tout pour «préserver» ses relations avec Touba. Selon l’Obs, le Président Macky Sall se soucie certes des pertes matérielles subies par Cissé Lô, mais la principale préoccupation du Palais est de savoir comment recoller les morceaux avec Touba, relativement à cette situation supposée ou réellement tendue avec les plus hautes autorités de la capitale du ...


La Cour suprême a validé la liste majoritaire de Pape Saliou Mbaye qui avait été rejetée par la Cour d’Appel. La bataille de Fandène aura lieu. La bataille de Fandène aura bel et bien lieu. Le 16 mai 2014, la Cour d’Appel de Dakar avait déclaré irrecevable la liste de la coalition ‘’And Défar Thiès’’ du président sortant de la communauté rurale, Pape Saliou Mbaye. Cette décision faisait ...


Abdoulaye Wade  reparle de Macky Sall. Le pape du Sopi qui est en tournée politique à l’intérieur du pays a improvisé, comme il sait le faire,  une marche bleue dans le Dagana. L’ancien président  du Sénégal, emmitouflé dans un grand boubou aux couleurs de son parti,  est   parti tout droit à la « promenade des Daganois » pour y faire son discours. Il a évoqué ses relations  avec Macky ...


Les Sénégalais vont voter dimanche à des élections locales, un scrutin test pour le président Macky Sall plus de deux ans après son arrivée au pouvoir, alors que la coalition qui le soutenait a volé en éclats. La campagne électorale de deux semaines, sans relief, s’achève vendredi et a été marquée par quelques incidents entre militants rivaux qui ont fait des blessés. Plus de...


Le président de la République Macky Sall a présenté, mercredi à Malabo (Guinée Equatoriale), à ses pairs africains, les conclusions de la conférence sur le financement des infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) qui s’est tenue les 15 et 16 juin à Dakar, indique un communiqué reçu à l’APS. Il a présidé, le même jour, la réunion du Comité ...


Le Maire sortant de la ville de Bignona ne comprend pas la vision de Macky pour le Sénégal. Selon Mamadou Lamine Keita, pour diriger un pays comme le Sénégal, il faut avoir deux jambes ; la volonté et la vision. Si Macky a la première jambe qu’est la volonté, il lui manque cependant la seconde ; la vision, dixit le Maire libéral de Bignona. Pour lui, c’est à cause de sa carence en ...


Le président de la République Macky Sall a présenté, mercredi à Malabo (Guinée Equatoriale), à ses pairs africains, les conclusions de la conférence sur le financement des infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) qui s’est tenue les 15 et 16 juin à Dakar, indique un communiqué reçu à l’APS. Il a présidé, le même jour, la réunion du Comité ...


Le gouvernement du Sénégal a lancé officiellement ce mercredi à Dakar le premier emprunt obligataire islamique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) d’un montant total de 100 milliards FCFA (environ 200 millions de dollars).Il s’agit d’un appel public à l’épargne à travers un Fonds commun de titrisation de créance (FCTC) dénommé Sukuk Etat du Sénégal 6,25% ...


Le leader du mouvement Fekke ma ci Boolé, Youssou Ndour, est arrivé mercredi soir à Fatick (centre) pour apporter son soutien au comité électoral communal de Benno Bokk Yaakaar (BBY), pour la campagne en vue des élections locales de dimanche.Accompagné du coordonnateur du comité électoral national de BBY, Moustapha Diakhaté, il a été accueilli par les deux têtes de listes de ...


De plain-pied dans la campagne électorale pour les élections locales du 29 juin 2014, Khalifa Sall, qui était avant-hier à Mermoz-Sacré Coeur-Baobab, a dénoncé des velléités de fraude électorale de la la mouvance présidentielle. Depuis la commune de Mermoz-Sacré cœur où il a effectué ce week-end une caravane, le maire sortant de Dakar a dénoncé des velléités de fraude qu'aurait la mouvance...


De plain-pied dans la campagne électorale pour les élections locales du 29 juin 2014, Khalifa Sall, qui était avant-hier à Mermoz-Sacré Coeur-Baobab, a dénoncé des velléités de fraude électorale de la la mouvance présidentielle. Depuis la commune de Mermoz-Sacré cœur où il a effectué ce week-end une caravane, le maire sortant de Dakar a dénoncé des velléités de fraude qu'aurait la mouvance...


Le traitement par la Justice française du dossier Karim Wade continue de dérouler son chapelet de réactions. Et cette fois, c’est le Quai d’Orsay qui monte au créneau par la voix de son Porte-parole. ''Une autre procédure judiciaire est (…) en cours. Le juge sénégalais a adressé une commission rogatoire internationale au ministère des Affaires étrangères et du Développement...


Le bureau exécutif de l’Union des magistrats sénégalais (Ums) a fait une sortie ce mardi pour dénoncer l’immixtion de l’exécutif dans les affaires judiciaires. «Suite aux événements dits de Touba, dix neuf (19) personnes présumées responsables d’incendies criminels ont été arrêtées puis libérées après une sortie du Ministre de l’intérieur et des menaces  proférées à ...


S’il y a un phénomène politique qui n’enchante pas l‘ancien ministre des Affaires étrangères en cette veille d’élection, c’est l’achat de conscience. Sans y aller du dos de la cuillère, Cheikh Tidiane Gadio a demandé à ses concitoyens de prendre l’argent que les candidats aux élections locales leur proposent et de voter, une fois devant l'urne, pour le candidat de leur choix. ’’Il faut qu’on mette ...


Me Abdoulaye Wade a renoué avec ses marches bleues. Hier, à la fin de l'une d'elles, il a qualifié l’affaire Karim Wade de farce de mauvais goût. Hier, à la fin de sa promenade dans les rues de la capitale, Me Abdoulaye Wade a convié la presse dans sa maison au Point E. Il s'est prononcé sur le cas de son fils Karim Wade, incarcéré dans le cadre de la traque des biens mal acquis. «Je ne ...


À peine sorti de prison, l'ancien directeur général de l'ASER Modibo Diop s'est jeté dans la mêlée politique, pour aller à la conquête de la mairie de Fass-Gueule Tapée-Colobane. Vu qu'il fait l'objet d'une condamnation, cette descente sur le terrain politique a soulevé le débat de son éligibilité. EnQuête interroge des juristes qui apportent la réponse. ‘’Je reprends toute ma carrière professionnelle,...


Après Ogo et Grand-Yoff, les cowboys de l’arène politique ont encore fait usage de leurs armes à feu. Et ce sont les hommes politiques de Keur Massar qui se sont illustrés ce lundi. L’opérateur économique, tête de liste de la Coalition VISION ALTERNATIVE POUR LE SENEGAL, Alassane Ngom a été accusé par son adversaire N°1, Abdoulaye Sow de la Coalition AND LIGGUEYE KEUR ...


Pendant que la campagne municipale tire à sa fin, Mamadou Diop analyse la conformité légale et éthique de la couverture par les médias mais aussi des déclarations et agissements des différents candidats au fauteuil de maire. « Pour avoir un comportement éthique, il faut pouvoir accepter […] la rigueur des règles déontologiques régissant tout ce qu’on fait. » Kéba MBAYE. On est ...


Moustapha Cissé Lô a présenté ses excuses à la communauté mouride, dimanche après-midi, au cours de l’émission hebdomadaire de la radio privée Lamp Fall-FM, suite aux événements de vendredi dernier. ''Je demande pardon pour les propos venant de politiciens comme moi et qui me sont attribués pour me mettre en mal avec la famille de Serigne Touba. Je demande à tous...


Moustapha Cissé Lô a présenté ses excuses à la communauté mouride, dimanche après-midi, au cours de l’émission hebdomadaire de la radio privée Lamp Fall-FM, suite aux événements de vendredi dernier. ''Je demande pardon pour les propos venant de politiciens comme moi et qui me sont attribués pour me mettre en mal avec la famille de Serigne Touba. Je demande à tous...


Les différents partis et coalitions de partis en lice à Thiès pour les élections municipales de dimanche prochain semblent avoir jeté leur dévolu sur les visites de proximité et les caravanes au détriment des grands meetings.Les têtes de listes proportionnelle et majoritaire de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) du département de Thiès, Augustin Tine de l’APR et Ousseynou Keita PS, battent campagne ...


Le guide religieux Serigne Mamoune Mbacké de Keur Massar (banlieue de Dakar) a invité les différents acteurs politiques engagés dans la campagne électorales pour les locales du 29 juin à cultiver la paix et de s’abstenir à toute forme de violence. ‘’Il ne sert à rien de s’adonner à la violence dans cette campagne électorale. Que ceux qui prennent part à ces élections comprennent que Dieu ...


C'est avec stupeur et regret que nous avons appris, ce jeudi 19 juin 2014, l'arrestation et la mise "à disposition de la justice" de notre camarade Malal Talla, connu  sous le nom de Fou Malade. Invité à donner son opinion dans une rencontre publique, notre camarade à été interpellé, menottes sur poignets, et conduit au commissariat central pour "mettre par écrit les graves accusations ...


L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) est "aujourd’hui [en] bonne santé financière", a déclaré aux députés le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ. Cette situation s’explique par le fait que les cotisations des travailleurs à l’IPRES sont passées de 40,4 milliards de francs CFA en 2006 à 72 milliards en 2013, et devraient atteindre 75,6 milliards en 2014, ...


L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) est "aujourd’hui [en] bonne santé financière", a déclaré aux députés le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ. Cette situation s’explique par le fait que les cotisations des travailleurs à l’IPRES sont passées de 40,4 milliards de francs CFA en 2006 à 72 milliards en 2013, et devraient atteindre 75,6 milliards en 2014, ...


Après les  « belles promesses » du ministre de l’Economie et des finances à l’endroit du secteur privé national, le président du Conseil national du patronat (Cnp) n’a pas manqué d’égratigner les gouvernants. Au ministre Amadou Bâ, Baidy Agne, qui a d’abord salué les mesures annoncées, a lancé : « Nous n’avons pas encore démontré dans notre économie des capacités de faire ...


Le gouvernement sénégalais table sur un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 6,8% en 2015, et une inflation en dessous du seuil communautaire fixé à 3%, a-t-on appris de source officielle, vendredi. Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, en a fait la révélation en déclinant les orientations du budget de 2015, dans un rapport préparé par la Commission...


Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, Karfa Diallo est commissaire d’une exposition qui met à l’honneur trois tirailleurs sénégalais aux cotés de onze autres jeunes soldats de l’empire colonial sacrifiés par la barbarie. Avec deux grands événements à la rentrée en septembre, «Sauver les noms» et «Tranchées du jazz», cette exposition sera présentée en ...


Des responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui se considèrent comme victimes de Macky Sall et qui sont emprisonnés ou sont libres à la faveur d’une liberté provisoire dans le cadre de la traque des biens mal acquis comptent contre-attaquer. Selon l’Obs, ils comptent prendre leur destin en main par le lancement d’un combat pour le respect de leurs droits et la ...


On se souvient de la plainte d'Abdoulaye Wade contre le dénommé Abdou Mangane pour escroquerie portant sur 1,8 milliard de francs. Le marabout et homme d'affaires sénégalais a été arrêté à Dubaï, a appris une source de SenewebNews. Pour rappel, le 11 novembre 2013, après avoir remis 50 000 euros (32,5 millions de francs) à Abdoulaye Wade, Abdou Mangane a disparu. "Depuis ce...


Des responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui se considèrent comme victimes de Macky Sall et qui sont emprisonnés ou sont libres à la faveur d’une liberté provisoire dans le cadre de la traque des biens mal acquis comptent contre-attaquer. Selon l’Obs, ils comptent prendre leur destin en main par le lancement d’un combat pour le respect de leurs droits et la ...


Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 19 juin 2014, au palais de la République sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL. Dans sa communication au Conseil, le Président de la République a évoqué dans un premier point, la réunion du Comité d’Orientation du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), qui s’est ...


La décentralisation doit être comprise comme "une réponse à la crise de légitimité de l’Etat en tant que siège d’une nouvelle citoyenneté", a affirmé jeudi Babacar Guèye, professeur des universités, lors des ''Matinales géopolitiques'' du Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS). ‘’La décentralisation peut être perçue comme une réponse à la crise de légitimité de l’Etat ...


Les services du ministère de la Justice soutiennent que les avocats de Karim Wade ont tout dit sauf que l’enquête menée en France a permis d’identifier des biens d’un montant assez important, environ 18 M d’euros, soit 11 milliards 790 millions FCFA. Ce qui leur fait dire que le classement sans suite en France n’a aucune incidence sur la tenue du procès de Karim Wade. «Les investigations...


Les services du ministère de la Justice soutiennent que les avocats de Karim Wade ont tout dit sauf que l’enquête menée en France a permis d’identifier des biens d’un montant assez important, environ 18 M d’euros, soit 11 milliards 790 millions FCFA. Ce qui leur fait dire que le classement sans suite en France n’a aucune incidence sur la tenue du procès de Karim Wade. «Les investigations...


Le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, a révélé mardi que des mesures concrètes ont été prises, pour améliorer les conditions de détention dans les lieux de privation de liberté avec une politique de désengorgement et de construction de nouvelles infrastructures. ‘’Des mesures sont prises pour que la détention préventive ne puisse plus perdurer dans le temps dans la mesure où toutes ...


Aminata Touré tient toujours à débattre avec Khalifa Sall. Le premier ministre veut affronter sur un plateau le maire sortant de Dakar pour discuter de bilan mais également de programme. Et pour cela, Aminata Touré demande à Khalifa Sall juste 1 h. « C’est juste une heure de son calendrier que je lui demande. S’il a un programme alternatif au nôtre, qu’il vienne débattre, qu’il ...


La justice française a classé sans suite la plainte déposée par le Sénégal fin novembre 2012 contre Karim Wade pour « enrichissements illicites ». il n’y a rien contre karim Wade en France et la justice française vient de le prouver. Selon les avocats de Karim Wade, qui organisaient ce mardi 17 juin une conférence de presse à Paris, la plainte déposée contre celui-ci par l’État du Sénégal ...


Lors d’une interview sur RFI ce lundi 16 juin, le chef de l’Etat sénégalais a réaffirmé qu’il réduirait son mandat à de 7 à 5 ans, une décision rare sur ce continent. Le président sénégalais a précisé qu’il attendait la fin des élections locales du 29 juin pour reprendre le dossier des réformes constitutionnelles. Si le principe est réaffirmé, reste à définir les modalités. « J’exprime une volonté...


Macky Sall n’est pas le candidat de l’AFP. Le congrès décidera de celui qui le sera le moment venu. Par ses mots, Malick Gackou, passant hier devant le grand Jury de la RFM, prend le contre-pied de son leader Moustapha Niasse, qui avait déclaré que le leader de l'APR est le candidat de son parti en 2017. Il y a de cela quelques mois, le secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès ...


Au lendemain du putsch interne  au sein même du Parti Socialiste conduisant à l’écarter au poste de Secrétaire générale, Aïssata Tall Sall semble avoir digéré la pilule de sa débâcle. Même si précise-t-elle, s’être présentée à ce poste dans le seul but d’éviter à son parti d’être taxé de formation soviétique, comme beaucoup le leur reproche. Car, croit-elle, un parti vieux de 66 ans, ...


Lors d’une interview sur RFI ce lundi 16 juin, le chef de l’Etat sénégalais a réaffirmé qu’il réduirait son mandat à de 7 à 5 ans, une décision rare sur ce continent. Le président sénégalais a précisé qu’il attendait la fin des élections locales du 29 juin pour reprendre le dossier des réformes constitutionnelles.
Si le principe est réaffirmé, reste à définir les modalités. « J'exprime une volonté et une conviction mais ce n’est pas moi qui fait la loi »

Lors d’une interview sur RFI ce lundi 16 juin, le chef de l’Etat sénégalais a réaffirmé qu’il réduirait son mandat à de 7 à 5 ans, une décision rare sur ce continent. Le président sénégalais a précisé qu’il attendait la fin des élections locales du 29 juin pour reprendre le dossier des réformes constitutionnelles.
Si le principe est réaffirmé, reste à définir les modalités. « J'exprime une volonté et une conviction mais ce n’est pas moi qui fait la loi »

Le Président sénégalais Macky Sall a appelé l’Afrique à « briser la dépendance à l’extérieur » en matière d’investissement, ce dimanche à Dakar. Il prononçait le discours d’ouverture du sommet du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’ Afrique (NEPAD), consacré au financement des infrastructures.
L’Afrique doit se prendre en main et favoriser son autofinancement pour réduire sa dépendance à l’extérieur.

Le ministre du Tourisme brandit l’arme de la taxe pour dompter les professionnels du secteur. Le ministre du Tourisme sort le bâton contre les hôteliers. Boycotté par les professionnels du secteur depuis plusieurs mois, Oumar Guèye a décidé de rendre la pareille à ses acteurs qui veulent l’éjecter. Samedi dernier, à Saly, il a annoncé son intention de saisir les services fiscaux pour recouvrer plus de

Le Parti démocratique sénégalais souhaite la lumière sur l’accord entre l’État du Sénégal et ArcelorMittal. Il reproche au chef de l’État de "privilégier des discussions opaques et parallèles" alors que la procédure judiciaire en cours était à l’avantage du Sénégal.
"Comment l’État du Sénégal a pu signer une transaction sur la base de 150 millions d’euros (98 milliards de francs Cfa) alors qu(‘il) réclame 5 milliards

La revendication estampillée «Masters et bourses pour tous» risque de replonger l’Ucad dans le chaos. Les étudiants de la Faculté des lettres et sciences humaines ont fixé un ultimatum à l’Etat pour satisfaire cette doléance. Il expire mardi. C’est un ultimatum aux relents d’une déclaration de guerre. En lieu et place de la levée de leur mot d’ordre de grève, les étudiants de la Faculté des lettres et

Les fonds de campagne ont toujours été à l’origine de scandales financiers dans plusieurs pays dont notre pays de référence, la France : le financement de la campagne de Balladur en 1995 par les ventes d’armes au Pakistan ; L’affaire Bygmalion qui a vu la démission de Jean-François Copé. Le président de l’UMP a été accusé de favoritisme dans la surfacturation d’événements payés ...


Les fonds de campagne ont toujours été à l’origine de scandales financiers dans plusieurs pays dont notre pays de référence, la France : le financement de la campagne de Balladur en 1995 par les ventes d’armes au Pakistan ; L’affaire Bygmalion qui a vu la démission de Jean-François Copé. Le président de l’UMP a été accusé de favoritisme dans la surfacturation d’événements payés ...


L’Afrique ne veut plus être un réceptacle de l’aide, mais un pôle d’opportunités d’investissements et de partenariats, a déclaré dimanche le président Macky Sall, en ouvrant le Sommet de Dakar sur le financement des infrastructures. ‘’Le message que nous voulons lancer ici est clair. L’Afrique a certes des besoins urgents et énormes mais par ces ressources et son ...


La campagne est bien lancée à Bambey avec une première action en justice intentée par Aida Mbodj, maire sortant de la commune de Bambey, contre la coalition Benno Bokk Yaakar. Démarrant sa campagne électorale par une caravane bleue suivie d’un méga-meeting, la parlementaire,  tête de liste départementale de sa coalition, s’est offusquée de l’omniprésence du Président Macky Sall ...


Toutes les dispositions sont déjà prises avec des montages financiers bien ficelés et qui sont en train d'être étudiés, en vue de procéder à la reprise du chemin de fer Dakar-Bamako, l’un des 16 projets sélectionnés par les dirigeants africains à l’issue du Sommet de Dakar sur le financement des infrastructures en Afrique, a assuré dimanche à Dakar le vice-président de la Région Afrique ...


Invisible au dernier congrès du Parti socialiste, Me Aïssata Tall Sall l'a justifié par un souci de ne pas gâcher un «événement militant» alors qu'elle lançait hier sa campagne pour les élections locales du 29 juin pour lesquelles elle veut conserver la mairie de Podor. Grande absente du congrès du Parti socialiste dont elle a disputé un temps la direction à Ousmane Tanor Dieng, ...


procès contre pape Alboury ndao  ( EnquetePlus,14/06/2014)

Prévu hier, le procès opposant Karim Wade à l’expert financier Pape Alboury Ndao a été renvoyé au 10 juillet prochain, sur la demande des conseils du fils de l’ex-Chef d’Etat Abdoulaye Wade. Bien que ses intérêts soient assurés par un pool d’avocats, Karim Wade veut participer à sa défense dans le procès qui l’oppose à l’expert financier Pape Alboury Ndao. En d’autres termes, le fils...


Invisible au dernier congrès du Parti socialiste, Me Aïssata Tall Sall l'a justifié par un souci de ne pas gâcher un «événement militant» alors qu'elle lançait hier sa campagne pour les élections locales du 29 juin pour lesquelles elle veut conserver la mairie de Podor. Grande absente du congrès du Parti socialiste dont elle a disputé un temps la direction à Ousmane Tanor Dieng, ...


Dans les projections faites par les services du ministre des Finances, Amadou Bâ et du Budget, Mouhamadou Makhtar Cissé, il est prévu une hausse de 155 milliards FCfa. Selon l’Obs, les ressources budgétaires attendues en 2015 sont prévues à 1960,7 milliards FCfa contre 1805 milliards FCfa en 2014, soit une hausse de 155 milliards FCfa. Les recettes budgétaires sont ...


Le gouvernement sénégalais envisage de mener, au sortir des locales du 29 juin prochain, une réflexion sur le dépôt d’une caution et le principe de parrainage concernant la participation à ce type d’élections, a indiqué vendredi le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. ‘’Ce que nous envisageons de faire, et on va le mettre dans la réflexion après les élections, c’est d’abord dans...


Le chef de l’Etat Macky Sall a invité, jeudi en Conseil des ministres, les acteurs politiques, les citoyens et tous les autres acteurs concernés par le processus électoral ''à la paix, à la sérénité et au sens des responsabilités’’, à l’occasion des élections locales du 29 juin 2014. Dans le communiqué du Conseil des ministres, Macky Sall ‘’a demandé au gouvernement de prendre toutes les ...


Le chef de l’Etat Macky Sall a invité, jeudi en Conseil des ministres, les acteurs politiques, les citoyens et tous les autres acteurs concernés par le processus électoral ''à la paix, à la sérénité et au sens des responsabilités’’, à l’occasion des élections locales du 29 juin 2014. Dans le communiqué du Conseil des ministres, Macky Sall ‘’a demandé au gouvernement de prendre toutes les ...


L’information faisant état d’un ‘’prétendu isolement’’ de Karim de Wade est ‘’sans fondement’’, souligne le ministère de la Justice, qui précise qu’il ‘’n’a jamais été question d’interdire’’ aux avocats l’accès au dossier de leur client. ''Même hier (mercredi 11 juin 2014), le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) (a fait) remarquer que toutes les demandes ...


Mais les libéraux dénoncent le refus de la chancellerie de refuser des permis de visite pour voir Karim Wade. « Il n’a jamais été question d’isoler Karim », répond le conseiller en communication du ministre de la Justice, Soro Diop qui souligne que toute personne qui passe par la procédure normale peut disposer de ce permis. Mieux, en ce qui concerne l’accès au dossier, aucune...


Quatre (4) agents de sécurité de proximité (Asp) : Pape Samba Thiam, Mor Mbaye, Djily Seck et Ibrahima Sène risquent gros. Récemment mis à la disposition de la gendarmerie de Mbacké, ils sont poursuivis pour actes de tortures et coups et blessures volontaires (Cbv) sur la personne de Abdou Ba, un présumé dealer de chanvre indien. Hier, Me Abdoulaye Babou l’avocat de la victime ... 


Si des questionnements demeurent par rapport à l’organisation et le fonctionnement de l’Université virtuelle du Sénégal, le retard du démarrage des cours pour les nouveaux bacheliers dans les universités publiques tout comme privées, met certains nouveaux bacheliers dans le désarroi. En effet, orientés dans l’Enseignement à distance, ils sont plus 2 000 nouveaux bacheliers à exiger,...


Les avocats de l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, sont très remontés contre la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) puisque cette juridiction a pris la décision de ne pas leur remettre le dossier de Karim Wade. Elle ne compte leur remettre le volumineux dossier qu’à une semaine de l’audience. Ils redoutent, nous dit-on, des fuites de quelques éléments du dossier ...


Si des questionnements demeurent par rapport à l’organisation et le fonctionnement de l’Université virtuelle du Sénégal, le retard du démarrage des cours pour les nouveaux bacheliers dans les universités publiques tout comme privées, met certains nouveaux bacheliers dans le désarroi. En effet, orientés dans l’Enseignement à distance, ils sont plus 2 000 nouveaux bacheliers à exiger,...


Les élections locales du 29 Juin prochain, sont au centre des préoccupations. Ces élections enregistrent 2707 listes. Pourquoi un nombre aussi élever de candidature pour ces joutes ? Cela est dû selon El Hadj Oumar Diop enseignant chercheur à l’UCAD à la crise des partis politique. « La crise des partis politiques due à leur nombre plus de 240 ; le problème de leur ...


Prenant part à une réunion «d’échanges» sur le trafic de la drogue, présidée par le Premier ministre Aminata Touré, le ministre des Forces Armées, Augustin Tine,  a avoué que le Sénégal est devenu une plaque tournante. «La drogue est devenue un cancer. Elle s’est installée dans notre sous-région. Et naturellement, le Sénégal est une plaque tournante de la drogue. La drogue qui vient ...


S’il refuse d’être étiqueté « politicien », l’ex-Premier ministre Abdoul Mbaye n’en a pas moins retenu la langue de bois et l’art de la « nuance » dont une bête politique comme Abdoulaye Wade a le secret. Celui qui a été le premier chef de gouvernement de l’ère du président Macky Sall a montré qu’il a, au moins, appris cette facette de la politique. « Aujourd’hui, je vous réponds non, ce n’est pas le ...


S’il refuse d’être étiqueté « politicien », l’ex-Premier ministre Abdoul Mbaye n’en a pas moins retenu la langue de bois et l’art de la « nuance » dont une bête politique comme Abdoulaye Wade a le secret. Celui qui a été le premier chef de gouvernement de l’ère du président Macky Sall a montré qu’il a, au moins, appris cette facette de la politique. « Aujourd’hui, je vous réponds non, ce n’est pas le ...


La présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Tall, préconise une ‘’évaluation sans complaisance’’ des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), estimant que la définition d'un nouveau cadre de développement post-2015 ‘’devrait s'appuyer sur les enseignements tirés de l'expérience des quinze dernières années’’. Mme Tall participe depuis ...


Le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse a assuré que le débat d’orientation budgétaire aura bien lieu avec le ministre de l’Economie et des Finances au plus tard le 20 juin, afin d'examiner le programme pluriannuel du gouvernement. ‘’Le ministre de l’Economie et des Finances m’a promis qu’à la date du 20 juin, au plus tard, ce débat pourra être organisé. Et il sera ...


Des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar ont procédé samedi au lacement d’un mouvement dont l’objectif est d’œuvrer au retour du civisme dans les mentalités sénégalaises, a constaté l’APS. Dénommé «Sénégal Nioko Bokk» (MSNB), cette nouvelle structure a été portée sur les fonts baptismaux au cours d’une assemblée tenue au «cyber sinkou», un espace ...


La France a célébré ce vendredi 6 juin 2014, le 70ème anniversaire du débarquement de Normandie, sans l’Afrique. Une absence que l’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck, n’a pas manqué de déplorer, au vu du rôle que le continent à jouer pour la libération de l’Hexagone. L’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck a déploré l’absence de l’Afrique hier, vendredi 6 ...


Abdoulaye Makhtar Diop, le Grand Serigne de Dakar a analysé la situation politique en cette période pré-électorale. Surtout en ce qui concerne l’adversité à Grand Yoff entre la Première ministre Aminata Touré et le maire de Dakar Khalifa Sall, le bruit qui a entouré les renouvellements des instances du Ps, le Plan Sénégal Émergent, entre autres. Selon le Grand Serigne de Dakar, ...


La France a célébré ce vendredi 6 juin 2014, le 70ème anniversaire du débarquement de Normandie, sans l’Afrique. Une absence que l’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck, n’a pas manqué de déplorer, au vu du rôle que le continent à jouer pour la libération de l’Hexagone. L’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck a déploré l’absence de l’Afrique hier, vendredi 6 ...


L’Association des ressortissants casamançais de Matam (ARCAM) a organisé dimanche une journée de prière pour le retour de la paix dans la région du sud en présence du marabout Thierno Mohamadou Samassa. La manifestation, ponctuée par une séance de récital de coran, a eu pour cadre le quartier Halwar de Matam, dans une résidence de Thierno Samassa. Les participants ont ...


Le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a salué lundi à Popenguine les ‘’initiatives discrètes et efficaces’’ que l'Eglise déploie pour un développement socio-économique du pays et le retour définitif de la paix en Casamance. ''On ne saluera jamais assez le rôle de l’Eglise du Sénégal dans la promotion du développement économique et social de notre pays. Nous reconnaissons...


Après son retour en France, les langues commencent à se délier. L’on renseigne que l’ancien chef de l’Etat du Sénégal qui a subitement décidé de revenir au pays après deux ans d’absence ne l’a pas fait pour venir renforcer son parti, le Pds, qui a enregistré plusieurs départs et qui est miné par des courants créés en son sein.  S’il est venu, c’est plutôt pour se concerter avec les avocats de son ...


Après son retour en France, les langues commencent à se délier. L’on renseigne que l’ancien chef de l’Etat du Sénégal qui a subitement décidé de revenir au pays après deux ans d’absence ne l’a pas fait pour venir renforcer son parti, le Pds, qui a enregistré plusieurs départs et qui est miné par des courants créés en son sein.  S’il est venu, c’est plutôt pour se concerter avec les avocats de son ...


Alors que l’ouverture du procès de Karim Wade devant la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI) vient d’être fixée au 31 juillet 2014, nos Organisations regrettent que la lutte légitime contre la corruption soit menée par une juridiction ayant tous les attributs d’une juridiction d’exception violant les droits de la défense des personnes inculpées et ne garantissant pas le ...


Les 41 employés des Industries chimiques du Sénégal, licenciés sans droit et condamnés par le tribunal de Thiès à payer des dommages et intérêts à l’entreprise, sont sortis hier de leur réserve. De l’avis de Makhtar Badji, travailleur licencié, depuis novembre 2010, date à laquelle l’épée de Damoclès est tombée sur leur tête, pour avoir décrié les conditions de travail inhumaines, à ...


Les exportations d’or ont rapporté en 2012 plus que n’importe quel autre produit au pays. Néanmoins, ces montants sont allés principalement vers les compagnies minières et les orpailleurs qui exploitent les mines, plutôt que vers le Trésor public, qui n’a dû se contenter que des faibles redevances. Le Sénégal s’affirme de plus en plus comme un grand pays de production d’or, ...


Les propos sont bien du leader de Rewmi qui était l’hôte hier du président de la République, Macky Sall pour les besoins du conseil des ministres prévu ce jeudi matin à Thiès. Au cœur des travaux du conseil interministériel, le maire de dire au sortir de ladite rencontre : « Certaines de nos préoccupations ont été prises en compte et elles sont très importantes. Nous avions depuis ...


Le Conseil des Ministres délocalisé s’est réuni à Thiès, le jeudi 5 juin 2014, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Macky SALL. Ouvrant les travaux, le Président de la République s’est fortement réjoui de l’accueil chaleureux que lui ont réservé les populations de la région de Thiès. A l’endroit de ces dernières, le Chef de l’Etat a adressé ses remerciements ...


Les propos sont bien du leader de Rewmi qui était l’hôte hier du président de la République, Macky Sall pour les besoins du conseil des ministres prévu ce jeudi matin à Thiès. Au cœur des travaux du conseil interministériel, le maire de dire au sortir de ladite rencontre : « Certaines de nos préoccupations ont été prises en compte et elles sont très importantes. Nous avions depuis ...


Retournement de situation en Casamance. D’abord d’accord sur la construction des pistes de production autour de la Route Nationale (RN) 6, le chef rebelle de Kasserole recule. César Atoute Badite dit s’opposer catégoriquement à la construction de ces routes. Il ne s’arrête pas là, plus de déminage encore moins de projet de développement en Casamance. Ceci, sans l’aval du ...


La coalition Taxawu Dakar défie qu’elle fera face à la «tentative d’instauration de la terreur à Grand Yoff par la candidate Aminata Touré», car, suite aux incidents notés à Grnd Yoff, le samedi 31 mai 2014, «des éléments de la police sont à la recherche de jeunes, membres de la coalition Taxawu Dakar», selon un communiqué transmis à la presse. Les partisans de Khalifa ...


Quarante-huit heures après les graves incidents de Grand-Yoff entre partisans de Khalifa Sall et ceux d'Aminata Touré, la coalition Benno Bokk Yaakaar attaque le maire de Dakar et lui enjoint de présenter un double bilan ''local'' et ''capitale'' de sa gestion. Suite aux violences qui ont opposé les partisans du maire de Dakar, Khalifa Sall, à ceux du Premier ministre, Aminata Touré, le ...


Quarante-huit heures après les graves incidents de Grand-Yoff entre partisans de Khalifa Sall et ceux d'Aminata Touré, la coalition Benno Bokk Yaakaar attaque le maire de Dakar et lui enjoint de présenter un double bilan ''local'' et ''capitale'' de sa gestion. Suite aux violences qui ont opposé les partisans du maire de Dakar, Khalifa Sall, à ceux du Premier ministre, Aminata Touré, le ...


La Nouvelle société textile sénégalaise (NSTS) de Thiès, recapitalisée grâce au soutien de l’Etat, va générer 435 emplois, a indiqué mercredi le président Macky Sall. La réouverture de la NSTS, fermée depuis une dizaine d’années, "marque le début du renouveau de l’industrie" dans la région de Thiès, a-t-il ajouté lors d’une visite de cette usine. "Lors de la campagne électorale pour la ...


 Le Centenaire de la première guerre mondiale révèle le désintérêt et l’amnésie des Etats africains sur l’histoire de ces soldats dont l’image et le rôle restent controversés au sein des autorités et des populations. Au Mali, David Baché en analyse les causes. « La relève n’est pas bien assurée ! » Abdoulaye Traoré, capitaine à la retraite de la classe 1950, a conservé son jargon militaire...


Le sidérurgiste indien a accepté de payer et le Sénégal peut dorénavant négocier son fer avec d’autres partenaires. Le Président Wade a annoncé avant-hier à certains membres de son parti que l’Etat était parvenu à un accord financier avec la compagnie Arcelor Mittal, concernant les mines de fer de la Falémé. Cependant, le compte rendu de ses propos, tel que relaté par la presse, ne reflète...


A Thiès où il était ce mardi, Idrissa Seck a soutenu que la région de Thiès n’attend rien du conseil des ministres décentralisé. «Macky Sall nous a fait de très nombreuses promesses qui dépassent 1500 milliards de Fcfa. Comme depuis deux ans, Saint-Louis n’a pas encore reçu sa part, Thiès ne peut pas s’attendre à grand-chose de cette visite. Ce que les populations de ...


Comme annoncé il y a quelques jours, Tahibou Ndiaye vient de bénéficier d'une liberté provisoire. Traque des biens supposés mal acquis : Tahibou Ndiaye en liberté provisoire. L'ancien patron du Cadastre restera toutefois sous contrôle judiciaire. Tahibou Ndiaye avait été interpellé puis mis en demeure de justifier une fortune évaluée à 7 milliards de francs. Il sera ensuite envoyé en ...


A Thiès où il était ce mardi, Idrissa Seck a soutenu que la région de Thiès n’attend rien du conseil des ministres décentralisé. «Macky Sall nous a fait de très nombreuses promesses qui dépassent 1500 milliards de Fcfa. Comme depuis deux ans, Saint-Louis n’a pas encore reçu sa part, Thiès ne peut pas s’attendre à grand-chose de cette visite. Ce que les populations de ...


Le cas Aïssata Tall Sall risque de diviser le Parti Socialiste. Et, pour cause, le maire de Podor, dont la candidature a été invalidée, a décidé de retirer tous ses représentants des bureaux de vote. Elle déclare à qui veut l’entendre qu’elle ne saurait ainsi être associée à un quelconque résultat intervenu après l’arrêt du processus électoral (par Khalifa Sall). Mieux, Aïssata Tall Sall ...


Aida Ndiongue a finalement comparu hier à la barre du Tribunal correctionnel pour voies de fait, injures et menaces de mort à l’encontre de Kalifatoulaye Coulibaly. Ce dernier a réclamé 100 millions en guise de dommages et intérêts à l’ancienne sénatrice qui a assumé être l’auteur de la gifle infligée au plaignant. Aïda Ndiongue a expliqué au juge : «Je lui ai administré une gifle ...


Avant de prendre hier son vol pour l’hexagone, Me Abdoulaye Wade a reçu les membres de la Commission électorale du Pds pilotée par Modou Diagne Fada. En guise d’au revoir à ses fidèles, le Pape du Sopi a largué quelques missiles au président Macky Sall en l’accusant, sans l’air d’y toucher, de micmac financier dans le dossier Etat du Sénégal/ArcelorMittal. Me Wade exige ...


Avant de prendre hier son vol pour l’hexagone, Me Abdoulaye Wade a reçu les membres de la Commission électorale du Pds pilotée par Modou Diagne Fada. En guise d’au revoir à ses fidèles, le Pape du Sopi a largué quelques missiles au président Macky Sall en l’accusant, sans l’air d’y toucher, de micmac financier dans le dossier Etat du Sénégal/ArcelorMittal. Me Wade exige ...


Le président de la République, Macky Sall, a appelé, hier, lors de la cérémonie mensuelle de levée des couleurs au palais, à des élections locales apaisées et a demandé aux partis politiques à se garder de faire de ces élections leur affaire, expliquant que ce sont « des élections citoyennes ». Lors de la cérémonie mensuelle de levée des couleurs, le chef de l’Etat a souhaité des élections...


Face à la multiplication des listes pour les élections locales, l'ancien numéro 2 de l'APR et candidat à la mairie de Saint-Louis plaide pour un report des locales. Pour ensuite appeler à des concertations entre le pouvoir, la société civile et l'opposition. ''L’heure n’est pas adéquate pour le tenue des élections locales'', telle est la perception de Me Alioune Badara Cissé dit ABC, candidat ...


Diabolisation, sectarisme et institutionnalisation ont fini de priver le mouvement anti-raciste français de sa capacité à incarner un Universel désirable de vérité et de cohérence. Il est encore temps de transformer la culture anti-raciste pour faire barrage aux idées d’extrême droite. La victoire du Front National aux élections européennes est aussi une défaite du mouvement anti-raciste...


Binta Guèye est la candidate de la coalition «Taxawu Dakar» à Ouakam. Elle s’adonne activement à la politique qu’elle dit avoir héritée de son