Présidence UA: Macky intensifie le lobbying pour Bathily
Source :  L'As : Dernière Mise à jour : 15/12/2016
Lu : 575 fois

Dans la dernière ligne droite de la campagne pour l’élection du président de la Commission de l’Union africaine (Ua), le Président Macky Sall a mis les bouchées doubles pour décrocher en faveur du candidat du Sénégal, Abdoulaye Bathily, des soutiens un peu partout en Afrique.

En vue de l’élection du président de la Commission de l’Union africaine (Ua), le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall a mobilisé plusieurs ministres de la République pour un bon maillage du continent africain. Le président de la République veut décrocher beaucoup de soutiens en faveur du candidat du Sénégal, Abdoulaye Bathily, pour mettre toutes les chances de son côté lors de l’élection du président de la Commission de l’Ua prévue en janvier 2017. Après avoir décroché le soutien de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), le Président Macky Sall ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il avait dépêché, il y a quelques semaines, son ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, auprès de l’influent Président sud africain Zacob Zuma. Ce dernier avait reçu la délégation sénégalaise dans son Palais. Une symbolique de taille, si on sait que c’est l’Afrique du Sud qui assure actuellement la présidence de la Commission de l’Ua avec Nkozana Dlamini-Zuma.

A quelques semaines de l’élection du prochain président de la Commission de l’Ua, Macky Sall a aussi envoyé au charbon ses ministres. Dans ce cadre, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, s’est rendu depuis hier soir au Gabon et en République Centrafrique. Le garde des Sceaux est parti en Afrique centrale pour porter le message du Président Macky Sall pour le soutien à la candidature du Pr Abdoulaye Bathily. Toujours dans ce sens, le ministre de l’Education nationale Serrigne Mbyaye Thiam sera au Caire en Egypte, autre pays très influent en Afrique, ce 14 décembre 2016 pour demander toujours un soutien en faveur de Bathily. En novembre dernier déjà, Serigne Mbaye Thiam a été chez Omar El Bachir, Président du Soudan pour faire campagne pour le compte du candidat sénégalais. Il faut rappeler aussi que lors de la dernière visite du roi Mohamed VI à Dakar, cette candidature a été au centre des discussions entre le souverain chérifien et Macky Sall. Le ministre Mamadou Talla a été envoyé en Erythrée.

Tout cela démontre que le Président sénégalais est très engagé dans cette campagne et veut faire passer par tous les moyens l’ancien secrétaire général de la Ld. Une victoire de ce dernier démontrerait une fois de plus la force de la diplomatie sénégalaise, petit pays, mais grand peuple. Cela serait aussi du grand prestige pour le Sénégal et pour le Président Macky Sall qui n’a pas lésiné sur les moyens pour un triomphe de Bathily. Toutefois, une défaite de l’ancien jallarbiste en chef serait aussi vue comme un revers de la diplomatie sénégalaise, mais aussi un camouflet du Président Macky Sall auprès des ses paires. En dehors du Pr Abdoulaye Bathily, les autres candidats en lice sont entre autres l’équato-guinéen Agapito Mba Mokuy, la botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et l’ougandaise Speciosa Wandira-Kazibwe.




Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>