TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS: La justice enquête sur les filles de Karim
Source : Autres presses : Dernière Mise à jour : 22/11/2012
Lu : 424 fois

Karim Wade aura bien du mal à s’en tirer. Le procureur spécial n’a abandonné aucune piste pour le confondre. En plus des commissions rogatoires envoyées à l’extérieur pour retracer ses biens, des réquisitions ont été envoyés aux notaires et aux banques pour déterminer les biens hérités par ses filles mineures et qui sont sous la garde de leur père.

Dans le cadre de la traque des biens mal acquis, le Procureur spécial, Alioune Ndao a tout fait pour que Karim Wade ne puisse pas se soustraire à la loi. Alioune Ndao ne s’est pas limité à interdire à Karim Wade et Cie toute sortie du territoire national. Il a également requis les Impôts et Domaines pour vérifier tous les biens immeubles enregistrés au nom de Karim Wade.

Il a également été demandé aux notaires et aux banques établis au Sénégal de vérifier les biens appartenant aux trois filles mineures de Karim Wade, âgées de 10, 8 et 7 ans, et dont les biens hérités de leur mère décédée sont confiés à leur père.

Les nouvelles autorités ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. La machine de la traque des biens mal acquis va plutôt s’emballer. Après Karim Wade, Omar Sarr, Madické Niang, Abdoulaye Baldé et Samuel Sarr, seront les premiers clients des enquêteurs de la Section de recherche de la gendarmerie.


Mamadou Ndiaye


© Copyright Nettali

 




Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>