MASSIFICATION DE L’APR-LA CONVERGENCE MIXTE DES REPUBLICAINS ACCUSE:La posture avant le parti
Source :  Sud Quotidien : Dernière Mise à jour : 23/11/2012
Lu : 188 fois

La Convergence mixte des Républicains (Cmr) accuse «certains leaders de l’alliance pour la République (Apr) de travailler pour leur compte et non pour la massification du parti». Elle reproche à ces derniers de ne plus se consacrer au parti, mais à leurs intérêts propres. Les «Apéristes» soutiennent que les alliés ne feront pas ce travail de massification autour du Président Macky Sall, mais qu’il incombe à l’Apr. La Convergence mixte des Républicains était en conférence de presse hier, mercredi 21 novembre, pour se prononcer sur la situation nationale.
 
 La convergence mixte des Républicains (Cmr), est très remontée contre certains leaders politiques de leur formation politique, l’Alliance pour la République (Apr), désignés pour travailler à la massification du parti. Elle l’a fait savoir hier, mercredi 21 novembre, lors d’une conférence de presse. Nommés à des postes de responsabilité, ces responsables de l’Apr, selon la Convergence mixte des Républicains, ne pensent qu’à préserver leurs intérêts. La conséquence, de l’avis des «Apéristes» réunis au sein de la Convergence mixte, ces responsables de l’Apr travaillent pour leur propre compte.

Par conséquent, ils soutiennent que le parti manque de leadership. Un constat qui a amené à la mise en place de ce mouvement de soutien « à l’action du président pour défendre sa politique  et soutenir la mise en œuvre de son programme « yoonu Yokkute » mais aussi pour la massification du parti», a avancé le secrétaire exécutif du mouvement Mohamed Ndiaye.  Pour atteindre leur but, les responsables de la Convergence mixte des Républicains comptent sillonner le Sénégal afin de renforcer les bases du parti en vue de préparer les prochaines joutes municipales. « Nous ne devons pas compter sur nos alliés pour ce travail. C’est notre formation qui doit diriger cette tâche et les autres suivront. Le président de la République, quant à lui doit se rapprocher plus des femmes qui occupent le grand électoral.  Il doit leur rendre l’ascenseur par des financements afin de les permettre de développer leurs entreprises », a renchéri la  responsable des femmes, Ramatoulaye Mar. Les membres de ce mouvement ont tendu la main à tous les Républicains pour atteindre leur objectif.

En effet, la Convergence mixte des Républicains n’écartent pas de descendre dans le maquis, s’asseoir avec tous les acteurs de la crise en Casamance pour un retour définitif de la paix dans cette zone.  « Sous peu, dans le cadre de la massification du parti, nous allons nous rendre dans les sites de tensions pour inviter les rebelles à taire les armes. La résolution définitive du conflit est un cheval de bataille pour notre mouvement. Nous contribuerons à notre façon à la résolution de cette crise, car cela constitue une priorité pour le président Macky Sall », a souligné le coordinateur Mohamed Salif Soummah.

Par ailleurs concernant l’enquête sur les biens mal acquis, la convergence mixte des républicains a invité le peuple à soutenir « les réformes du président Macky Sall allant dans le sens d’assainir les finances de l’Etat». Et de poursuivre: «les audits iront jusqu’au bout et tout ce qui ont eu à gérer les biens de l’Etat, ont l’obligation de rendre compte. La transparence sera de rigueur». Parlant des agissements des responsables du parti démocratique Sénégalais (Pds) sur la question, les «apéristes» ont déclaré : « s’ils n’ont rien à se reprocher, pourquoi s’agiter. Ce n’est pas la justice des vainqueurs, toutes les garanties d’une bonne justice seront établies. »




Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>