Fin du cessez-le-feu : Djibo et Cie veulent pourrir la vie à Macky
Source :  Wal Fadjri : Dernière Mise à jour : 23/11/2012
Lu : 214 fois

Estimant que la mouvance présidentielle n’a pas en face de lui un adversaire digne de ce nom, des opposants décident de mettre sur pied une grande coalition. Celle-ci, qui exclut le Pds, veut croiser le fer avec Benno Bokk Yakaar.

 

Une nouvelle coalition politique regroupant des opposants est en gestation. Demba Dia du Mac, Abdoulaye Baldé de l’Ucs, Djibo Ka, Abdourahmane Ndiaye du parti Ascan et deux plénipotentiaires représentant Mamadou Diop Decroix d’Aj empêché, etc, se sont réunis le jeudi 15 novembre au domicile du secrétaire général de l’Urd. L’objectif de la rencontre : Mettre en place une structure «large, crédible, forte et assez représentative de la nouvelle opposition qui sera une véritable sentinelle de la démocratie», selon une source qui a pris part à la rencontre. Cette coalition, qui n’a pas encore de nom, sera officiellement lancée le 29 de ce mois dans un grand hôtel de Dakar, ajoute notre interlocuteur. «C’est parce que le leader de l’Ucs, Abdoulaye Baldé, avait prévu de voyager et de rentrer au pays le 28 novembre que cette date a été retenue. Mais le lancement était prévu ce mercredi (hier :Ndlr)», renchérit un autre leader de parti qui a pris part à la rencontre.

La coalition sera constituée de tous les partis de l’opposition qui le souhaiteraient à l’exception notable d’un seul : le Pds. Eh oui, l’ancien tout puissant parti au pouvoir n’est pas le bienvenu dans cette coalition constituée de partis qui étaient, naguère, ses satellites. C’est parce que selon le code de conduite de cette coalition, les partis et organisations membres sont d’égale dignité et la notion de «grand» ou «petit» parti y est banni, indique ce leader de parti. Lequel souligne : «Il n’y aura aucune prépondérance d’un parti ou groupe de partis sur les autres membres. Et la coordination se fera par rotation.»

Cette coalition se veut une organisation politique de veille et d’alerte pour contrôler l’action gouvernementale. Elle travaillera, en outre, à mobiliser toutes les forces vives de la nation pour empêcher toute «dérive démocratique et déjouer tout complot ourdi par les faux amis de Benno Bokk Yakaar sur le dos du peuple». «Mais elle va surtout définir avec tous les Sénégalais une politique pour sortir le Sénégal du gouffre vers lequel le mène ce nouveau régime. Et préparer, de la façon la plus efficace, la reconquête du pouvoir tant au niveau local que national», conclut ce leader de parti.

Charles Gaïky DIENE




Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>